Mot-clé - éthique

Fil des billets

29 juin 2017

Rola Younès, Introduction à Wittgenstein, éd. La Découverte, coll. Repères, lu par François Meyer

Ludwig Wittgenstein n'a jamais encouragé les projets des autres pour résumer, simplifier ou même présenter sa pensée, c'est le moins que l'on puisse dire. C'est pourtant bel et bien ce que tente ce livre d'environ 125 pages écrit par l'universitaire libanaise Rola Younès.

Lire la suite...

26 juin 2017

Étienne HELMER, Diogène le Cynique, Les Belles Lettres, Paris 2017, lu par Matthieu Guyot

 

https://static.lesbelleslettres.com/data/cache/ProductPicture/picture/main/4/d/11199.jpgÉtienne Helmer, Diogène le Cynique, Glossaire, notices biographiques, bibliographie et index, Paris, Les Belles Lettres, coll. « Figures du savoir », 2017, 216 p.

Dans l’importante collection « Figures du savoir », Étienne Helmer, auteur de plusieurs ouvrages sur les questions économiques et sociales dans la pensée antique, propose aujourd’hui un livre dense et novateur qui est à la fois une présentation du cynisme et un plaidoyer en faveur de cette philosophie parfois méprisée. S’appuyant sur des études récentes et pour certaines inédites, l’auteur s’efforce en effet de montrer que malgré son apparente pauvreté théorique et ce qui peut être perçu comme une pose provocatrice, le cynisme est bien une philosophie digne d’intérêt et riche d’enseignements. Pour cela il en étudie les différents pans, en prenant à rebours certains contresens traditionnels et en montrant comment la pensée de Diogène peut résonner en notre temps.

 

Lire la suite...

07 mars 2017

Contre la perfection – L’éthique à l’âge du génie génétique de Michaël J Sandel, éd. VRIN matière étrangère , Lu par Guillaume Lillet

 Contre la perfection – L’éthique à l’âge du génie génétique  de Michaël J Sandel, éd. VRIN matière étrangère Lu par Guillaume Lillet

Dans ce court essai truffé d’exemples, qui servent de point de départ à la réflexion, Sandel oppose une éthique du don à une éthique de l’augmentation et de la perfection encouragée par le génie génétique. Il n’est pas question d’écarter ce dernier d’un revers de la main, mais bien de comprendre dans quelle démarche éthique il doit s’inscrire : une éthique qui prenne en considération le respect de la vie comme don. Ainsi, le génie génétique n’est pas mauvais en soi et n’a pas le monopole de l’augmentation ; tant s’en faut, certains de ses usages sont extrêmement bénéfiques à l’humanité quand d’autres pratiques courantes, loués sur un malentendu, ne seraient pourtant pas moins condamnables qu’une forme d’eugénisme.

Lire la suite...

30 septembre 2016

Chantal Jaquet, Sub specie æternitatis - Étude des concepts de temps, durée et éternité chez Spinoza, Classiques Garnier, 2016, lu par Eric Delassus

Quels sont les rapports entre la durée et l’éternité dans la pensée spinoziste ? Le livre de Chantal Jaquet, Sub Sub specie aeternitatisspecie æternitatis – Étude des concepts de temps, durée et éternité chez Spinoza, répond à cette question en montrant et en démontrant comment l’esprit peut concevoir l’existence actuelle des choses de manière spatio-temporelle selon la durée et sub specie æternitatis. La traduction de cette expression est cependant difficile et pose le problème de savoir comment les modes finis peuvent partager l’éternité avec Dieu qui existe nécessairement alors qu’eux ne jouissent que d’une nécessité d’exister. La question de l’articulation entre durée et éternité est donc abordée ici comme une porte d’entrée pour mieux comprendre le rapport entre la substance et ses modes. Cette question n’est pas sans incidences sur le plan éthique puisqu’elle permet de mieux comprendre le rapport entre les lois éternelles et les enseignements temporaires de la religion, ainsi que la nature du lien entre la joie, qui s’inscrit dans la durée en tant que passage d’une perfection moindre à une perfection plus grande, et la béatitude qui est la perfection même et provient de l’accès à l’éternité par la puissance de l’entendement.

Lire la suite...

16 mai 2016

Roger-Pol Droit, La philosophie ne fait pas le bonheur, Édition Flammarion, lu par Caroline Forgit

https://books.google.fr/books/content?id=qPhzBgAAQBAJ&printsec=frontcover&img=1&zoom=1&edge=curl&imgtk=AFLRE70SXMd6SVqXkAfQYv8jPqBbVFPzLCxMQZ2DtbiLQ57fjrLSKjumCmYL3N30mgY-4RYNEUJ_NipGWCz4uz7h1Uqy2PLvzHRX4rsTUrB0BCZ4G0Uld80-JHqrK0IBJL1cmH6sRzMDRoger-Pol Droit, La philosophie ne fait pas le bonheur, Paris, Flammarion, 2015.

Cet ouvrage part d’un constat, et même d’une colère : la philosophie aujourd’hui se préoccupe essentiellement de la question du bonheur, on ne compte plus les ouvrages qui prétendent que la philosophie peut conduire au bonheur. Pour Roger-Pol Droit, « cette rengaine de la philo-bonheur » (p.11) est tout à la fois fausse, dangereuse, et ridicule. Il s’oppose donc, dans cet ouvrage, à cette nouvelle conception de la philosophie, et précise bien que c’est cette image générale qui l’intéresse ; c’est pourquoi il laissera de côté les nuances, les points de détail, les petites divergences pour mieux percevoir un tableau d’ensemble.

Lire la suite...

11 mai 2016

Jean-François Kervégan, La raison des normes. Essai sur Kant, lu par Abdenour Bouklila

https://books.google.fr/books/content?id=c7cZrgEACAAJ&printsec=frontcover&img=1&zoom=1&imgtk=AFLRE71fT3LlfjmVZaadrj3lj5wV3W1FuRJovw4acrTglOmiFP2dfjb8Kwj6dzYYmXHdGiZ_N5HHeZaB3su_DZfEYLB64xqGxWo6epDcCLQ_KEn0_WnOh3uN8AgL0nstugNt9J1WWk02

Jean-François Kervégan, La raison des normes. Essai sur Kant, Paris, Vrin, 2015.

 

L’ambition qui préside à cet essai consiste à étudier les transformations de la pensée kantienne tout en signalant les correspondances entre Kant et Hegel, invitant à cesser d’opposer systématiquement les deux auteurs dans le domaine éthique. La forme de l’essai n’est pas anodine :  son souci d’exploiter les potentialités conceptuelles de la problématique de la normativité chez Kant, l’amène à dégager les lignes de force d’une pensée au-delà de son architecture explicite et des intentions prêtées à son auteur.       

 

Lire la suite...

20 février 2016

Axel Honneth, La lutte pour la reconnaissance, Folio/Essais, 2013, lu par Nicolas Novion


Chers lecteurs, chères lectrices, 

 

Les recensions paraissent et disparaissent très vite ; il est ainsi fort possible que certaines vous aient échappé en dépit de l'intérêt qu'elles présentaient pour vous. Nous avons donc décidé de leur donner, à elles comme à vous, une seconde chance. Nous avons réparti en cinq champs philosophiques, les recensions : philosophie antique, philosophie morale, philosophie esthétique, philosophie des sciences et philosophique politiques. Pendant cinq semaines correspondant à ces champs, nous publierons l'index thématique des recensions publiées cette année et proposerons chaque jour une recension à la relecture. Au terme de ce temps de reprise, nous reprendrons à notre rythme habituel la publication de nouvelles recensions. 

Recensions de philosophie politique

`Recensions de philosophie antique

Recensions de philosophie morale

Recensions d'épistémologie


Axel Honneth, La lutte pour la reconnaissance, Folio/Essais, 2013. 

L’ouvrage est la réédition au format de poche d’un classique de la philosophie sociale et politique contemporaine, paru en 1992 et initialement traduit en français aux éditions du Cerf. Axel Honneth entend mettre au jour « les fondements d’une théorie sociale à teneur normative » en prenant appui sur le modèle hégélien d’une « lutte pour la reconnaissance ».

Lire la suite...

01 février 2016

Monique Dixsaut, Platon et la question de l’âme, Études platoniciennes II, Vrin, 2013, lu par Jérôme Jardry

Monique Dixsaut, Platon et la question de l’âmeÉtudes platoniciennes II, Vrin, 2013.

Platon et la question de l’âme est le deuxième tome des Études platoniciennes de Monique Dixsaut (le premier est paru en 2000 : Platon et la question de la Pensée, Vrin, Histoire de la philosophie). Cet ouvrage regroupe des articles qui ont été édités dans des revues et des ouvrages collectifs. On ne peut être que très heureux de retrouver ces textes dans ces deux tomes qui procèdent à des lectures pointues, détaillées et très éclairantes des dialogues de Platon. On y voit l’unité profonde d’une démarche qui est celle de l’histoire de la philosophie et de celle du « philosopher ».


Lire la suite...

27 janvier 2016

Pierre Hadot, Discours et mode de vie philosophique. Préface, textes réunis par Xavier Pavie. Biographie de Philippe Hoffmann. Paris, Les Belles Lettres, 2014 lu par Maël Goarzin

Pierre Hadot, Discours et mode de vie philosophique. Préface, textes réunis par Xavier Pavie. Biographie de Philippe Hoffmann. Paris, Les Belles Lettres, 2014 Lu par Maël Goarzin


Regroupant quinze textes peu connus ou difficilement accessibles de Pierre Hadot (1922-2010) et une biographie du philosophe français écrite par Philippe Hoffmann, ce recueil de textes réunis et préfacés par Xavier Pavie a pour objectif de mettre en avant un des apports majeurs des recherches de Pierre Hadot : la philosophie antique comme articulation entre theôria et praxis, c’est-à-dire comme articulation entre théorie, discours et mode de vie.

Lire la suite...

21 septembre 2015

Michela Marzano, La philosophie du corps, Paris, PUF, « Que sais-je ? », 2013, lu par Pascal Chantier

Michela Marzano, La philosophie du corps, Paris, PUF, « Que sais-je ? », 2013.

Qu'est-ce qu'exister de manière charnelle ? Quels sont les enjeux d'une réflexion contemporaine sur notre existence corporelle ? Telles sont les interrogations centrales de ce livre de Michela Marzano qui lui donnent l'occasion dans le prolongement de son ouvrage Penser le corps (2002) et de son Dictionnaire du corps (2007) d'exposer quelques-uns des problèmes, paradoxes et débats actuels concernant l'existence charnelle.

Lire la suite...

- page 1 de 3