Mot-clé - religion

Fil des billets

25 novembre 2016

Norman MALCOLM, Wittgenstein, un point de vue religieux ? Suivi d'une réponse de Peter Winch ; traduit et postfacé par Michel Le Du ; éditions de l'éclat, philosophie imaginaire, 2014 Lu par Marc KUSZEL.

Norman MALCOLM, Wittgenstein, un point de vue religieux ? Suivi d'une réponse de Peter Winch ; traduit et postfacé par Michel Le Du ; éditions de l'éclat, philosophie imaginaire, 2014 Lu par Marc KUSZEL.

La philosophie de Wittgenstein a sans doute été négligée et longtemps méconnue des philosophes de langue française. On se souvient du travail monumental accompli par Jacques Bouveresse pour la tirer de l'oubli ou encore des travaux remarquables de Christiane Chauviré allant dans un sens analogue. Depuis quelque temps, il semble que la tendance s'est heureusement inversée et qu'une inflation de livres consacrée à la pensée wittgensteinienne a fait son apparition. Dans cet ordre de grandeur, nous parvient en l'espèce un livre consacré au point de vue religieux de Wittgenstein, signé Norman Malcolm, dont le nom n'est certes pas étranger à quiconque s'intéresse à la pensée du maître de la philosophie analytique. Il y a bien longtemps déjà, Malcolm rédigeait un véritable petit livre d'une grande clarté en guise de postface au Cahier bleu et le cahier brun, et peu avant sa mort, cet ancien professeur de philosophie à l'Université Cornell puis au King's College de Londres tournait un dernier regard global en direction de la philosophie wittgensteinienne sous un aspect quelque peu insolite : le point de vue religieux de Wittgenstein. C'est de cet opus ultime dont nous nous efforcerons de rendre compte ici et l'enjeu est d'autant plus important que l'ouvrage lui- même fait l'objet d'une réponse de Peter Winch, collègue et ami proche de l'auteur mais également éditeur dudit ouvrage. La traduction française de ces travaux est due à Michel Le Du, maître de conférences à l'université de Strasbourg qui signe également en l'espèce une postface suivie d'une annexe. Il est aisé dans de semblables conditions de deviner que l'important volume paru aux Éditions de l'éclat promet d'être foisonnant.  

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSGIZOJMKOZkEQlIHyhnwm2LSeI28q4Fsk60NthRn9jHnCpiZDE7wNINw                                      

Lire la suite...

04 avril 2016

Gérard HADDAD, Dans la main droite de Dieu, Psychanalyse du fanatisme, Premier Parallèle, Clamecy, Octobre 2015, 124 pages, lu par Fabrice Dewolf

C'est dans une toute jeune et dynamique maison d’édition numérique et papier, spécialisée dans les essais et les documents, qu’est parue, avant les attentats du 13 novembre 2015, cette esquisse d’une théorie des structures du fanatisme par le psychanalyste et essayiste Gérard Haddad.

Lire la suite...

11 mars 2016

René Girard, Sanglantes origines, Flammarion, lu par Thibault Masset

Chers lecteurs, chères lectrices, 

 

Les recensions paraissent et disparaissent très vite ; il est ainsi fort possible que certaines vous aient échappé en dépit de l'intérêt qu'elles présentaient pour vous. Nous avons donc décidé de leur donner, à elles comme à vous, une seconde chance. Nous avons réparti en cinq champs philosophiques, les recensions : philosophie antique, philosophie morale, philosophie esthétique, philosophie des sciences et philosophique politiques. Pendant cinq semaines correspondant à ces champs, nous publierons l'index thématique des recensions publiées cette année et proposerons chaque jour une recension à la relecture. Au terme de ce temps de reprise, nous reprendrons à notre rythme habituel la publication de nouvelles recensions. 

Recensions d'ouvrages portant sur l'histoire de la philosophie 

Recensions d'esthétique 

Recensions de philosophie politique

Recensions de philosophie antique

Recensions de philosophie morale

Recensions d'épistémologie 

psychanalyse, sociologie


René Girard, Sanglantes Origines, Paris, Flammarion, "Champs essais", 2013.

Le livre Sanglantes origines de R. Girard est une discussion et un débat interne de spécialistes d’anthropologie et du phénomène religieux ayant eu lieu en 1983 sous la forme d’un colloque de trois jours donnant lieu à cette publication de transcriptions relues et révisées accompagnées d’un avant-propos éclairant de L. Scubla. 

Lire la suite...

06 mai 2015

Thomas Keating, La condition spirituelle de l’être humain, Actes sud, lu par Damien Auvray.

Thomas Keating, La condition spirituelle de l’être humain, Actes sud, lu par Damien Auvray.

Désenchantement du politique ? Insuffisance d’un matérialisme associé au consumérisme ? Épuisement de l’idéal d’émancipation de l’homme par la libération du désir ? Quelles qu’en soient les causes, nous assistons à un retour du spirituel : spiritualité inspirée par les religions révélées, spiritualité laïque, spiritualité liée à la recherche d’une sagesse.

Lire la suite...

08 décembre 2014

La Question du mal. Ethique, politique, religion comparée, sous la direction d’Aurélie Renault et Patricia Reynaud, Classiques Garnier, 2014, lu par Patricia Doukhan

La Question du mal. Ethique, politique, religion comparée, sous la direction d’Aurélie Renault et Patricia Reynaud, Classiques Garnier, rencontres 73, Paris 2014

Cet ouvrage reprend un ensemble de conférences données à l’université Georgetown au Qatar en mars 2012. Les quinze interventions sont regroupées en quatre grandes parties : « Approches sacrales du mal : le mal en Dieu ? », « Vers une dialectique ami/ennemi », « L‘origine ordinaire du mal radical » et « Pour une poétique de la transgression ».

Lire la suite...

25 juin 2014

Marcel Gauchet, La révolution moderne, « L’avènement de la démocratie I », Folio Essais, Gallimard, Paris, 2007. Lu par Christelle Nélaton

La révolution moderne se présente comme la première partie d’un projet de grande envergure autour de « l’avènement de la démocratie ». En quatre volumes, Marcel Gauchet s’attache aux développements les plus récents de la sortie du religieux propre aux sociétés occidentales sous un aspect toutefois particulier, celui de « la consécration du pouvoir des hommes de se gouverner eux-mêmes ».

Lire la suite...

09 décembre 2013

Marx, L’Opium du peuple, Éd. Mille et une nuits, présentation et notes par Cyril Morana, lu par Jean-Baptiste Bertin

Marx, L’Opium du peuple, Éd. Mille et une nuits, présentation et notes par Cyril Morana. 

Certaines phrases sont peut-être plus célèbres que réellement comprises. « La religion est l’opium du peuple » en fait certainement partie. L’un des intérêts de la réédition (sous ce titre de L’Opium du peuple, qui n’est pas de Marx), par les éditions Mille et une nuits, de l’article du jeune philosophe en exil, est de nous permettre de saisir les enjeux et la portée de ce texte difficile d’accès. 

Lire la suite...

07 novembre 2013

Bernard le Clunisien, Les huit péchés capitaux. De octo vitiis, Paris, Les Belles Lettres, 2012, lu par Karim Oukaci

Bernard le Clunisien, Les huit péchés capitaux. De octo vitiis, Paris, Les Belles Lettres, 2012. 

À la fin de l'abbatiat de Pierre le Vénérable, à l'époque où l'élève d'Abélard, Arnaud de Brescia, disputait Rome au protégé de Bernard de Clairvaux le pape Eugène III, un prieur clunisien écrivit un poème sur le mal qui témoigne à un haut degré de ce que Haskins appela la « Renaissance du XIIème siècle ».

Lire la suite...

07 septembre 2013

Michel Lallement, Tensions Majeures. Max Weber, l'économie, l'érotisme. Nrf Essais, Gallimard, lu par Magali Lombard

Michel Lallement, Tensions Majeures. Max Weber, l'économie, l'érotisme, Nrf Essais, Gallimard

Une nouvelle approche de Max Weber. L'ouvrage de Michel Lallement présente une tentative pour lire Max Weber non pas tant à partir des objets d'étude nombreux du sociologue mais en essayant de retrouver par-delà la diversité des thèmes une unité méthodologique et un schème structurant toutes les sphères sociales, qu'il s'agisse par exemple du droit, de l'économie, de la religion ou encore de l'érotisme (il faut entendre sous ce terme ici à la fois la question des relations entre les sexes et la place de la sexualité).

Lire la suite...

06 septembre 2013

Jacques Ellul, Pour qui, pourquoi travaillons-nous ? Editions de La Table Ronde, 2013, lu par Patricia Doukhan

Jacques Ellul, Pour qui, pourquoi travaillons-nous ? Editions de La Table Ronde, 2013

Cet ouvrage regroupe des réflexions sur le travail publiées de 1966 à 1987. Quatre articles sur huit proviennent d'un numéro spécial de la revue Foi & Vie, dont Jacques Ellul fut directeur de 1969 à 1986. L'approche est tour à tour historique, juridique, sociologique, politique et, bien sûr, religieuse.


Lire la suite...

- page 1 de 2