12 mars 2021

Jean-Marc Narbonne, Démocratie dans l'Antigone de Sophocle, Vrin 2021

"A propos d'Antigone tout est dit et l'on vient trop tard", écrivait Nicole Loraux en 1986.

Jean-Marc Narbonne, professeur de philosophie antique à l'Université Laval de Québec, a relevé le défi, et fait paraître ces jours-ci une relecture passionnante de l'Antigone de Sophocle. Il met l'accent, non sur l'opposition éthique entre les lois de Créon et d'Antigone, mais sur le conflit politique entre Créon et son fils Hémon, entre le pouvoir du tyran et la parole des démocrates.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite...

11 mars 2021

Jean-Marc Narbonne, Sagesse cumulative et idéal démocratique chez Aristote, Vrin 2021

Professeur de philosophie antique à l'Université Laval de Québec, titulaire de la Chaire Antiquité critique et Modernité émergente, Jean-Marc Narbonne publie une analyse de l'idéal démocratique chez Aristote.

On se souvient que c'est à l'occasion de la réflexion politique d'Aristote que Léon Robin avait autrefois reproché au Stagirite deux vices opposés, "un empirisme étroit et une abstraction trop ample", préférant à La Politique d'Aristote "la force et la richesse" des Lois de Platon. Jean-Marc Narbonne discerne au contraire dans la substance de la philosophie politique d'Aristote la semence de nos pratiques et de nos théories les plus actuelles de la démocratie.

 

Lire la suite...

09 mars 2021

Isaiah BERLIN, Le Hérisson et le renard. Essai sur la vision de l’Histoire de Tolstoï, Belles Lettres 2020. Lu par Anthony Dekhil

Le Hérisson et le renard. Essai sur la vision de l’Histoire de Tolstoï est un texte d’Isaiah Berlin initialement publié en 1953. Sa réédition par Les Belles Lettres, dans la collection “Le goût des idées”, accompagnée d’une préface de Mario Vargas Llosa, permet de découvrir les vues originales de l’historien des idées sur la littérature russe.

Lire la suite...

04 janvier 2021

Ruwen Ogien, Penser la pornographie, PUF 2008, lu par Jonathan Racine

Dans le champ de la philosophie morale, Ruwen Ogien a développé avec clarté et vigueur les principes d’une éthique minimale. Celle-ci pourrait se réduire à un principe fondamental, vis-à-vis d’autrui : ne pas nuire !

Lire la suite...

16 novembre 2020

Léna Soler, Introduction à l’épistémologie, Ellipses 2019, lu par Jonathan Racine

L. Soler est une spécialiste reconnue de philosophie des sciences. Cette troisième édition d’un manuel qui se veut réellement une introduction comporte des changements significatifs par rapport à la première édition, notamment l’ajout d’un chapitre qui mérite une attention particulière.

Lire la suite...

19 octobre 2020

Michel Blay, La Déchirure du penser, Belles Lettres 2020, lu par Cristina Stoianovici

Michel Blay, La Déchirure du penser. Essai sur l’Effacement du Logos, éditions Les Belles Lettres, collection « Encre marine », 2020 (92 pages). Lu par Cristina Stoianovici

 

Ancien Directeur de recherche au CNRS en histoire et philosophie des sciences, Michel Blay est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l’idée d’infini et aux transformations de l’idée de nature.

Lire la suite...

05 octobre 2020

Badiou, Pour aujourd’hui : Platon !, Fayard 2019, lu par Cristina Stoianovici

Alain Badiou, Pour aujourd’hui : Platon ! - Le Séminaire 2007-2010, Fayard, 2019. Lu par Cristina Stoianovici.


Depuis 1966, Alain Badiou tient un séminaire dont les éditions Fayard ont déjà publié treize volumes. Ce quatorzième volume, paru à l’automne 2019, retranscrit un cycle de trois ans qui s’est tenu à l’ENS, intitulé Pour aujourd’hui : Platon !. Comme le titre l’indique, il s’agit de saisir l’étonnante contemporanéité de Platon.

Lire la suite...

28 septembre 2020

Paolo Godani, Traits : une métaphysique du singulier, PUF 2020, lu par François Chomarat

Paolo Godani, Traits : une métaphysique du singulier, collection MétaphysiqueS, Paris, PUF, 2020 (178 pages). Lu par François Chomarat.

La belle collection « MétaphysiqueS » des PUF comprend désormais l'ouvrage du philosophe italien Paolo Godani, Traits : Une métaphysique du singulier, publié en janvier 2020.

Lire la suite...

14 septembre 2020

Alain Laurent, Responsabilité, Belles Lettres 2020, lu par Laurence Harang

Alain Laurent, Responsabilité. Réactiver la responsabilité individuelle, Les Belles Lettres, février 2020. Lu par Laurence Harang.

                           

On nous recommande de nous montrer sans cesse responsable, tant dans notre vie quotidienne que dans notre engagement citoyen. À ce titre, le pouvoir politique déplore le plus souvent des « conduites d’irresponsabilité » ; et lors de l’épisode des « Gilets jaunes » en France  (2018-2019), des « appels à la responsabilité » se sont fait entendre !

Lire la suite...

04 août 2020

Descombes, Les Embarras de l’identité, Gallimard 2013, lu par Miguel Karn

Vincent Descombes, Les Embarras de l’identité, Paris, Gallimard, NRF Essais, 2013 (314 pages).

L’ouvrage progresse en quatre chapitres. Les deux premiers fixent les règles linguistiques et logiques préalables à l’usage correct mais nécessaire du vocabulaire de l’identité. Le troisième interroge la réalité de l’identité au sens subjectif. Le quatrième enfin examine les problèmes que posent les identités collectives.

Lire la suite...

31 juillet 2020

Gilles Ribault dir., Freud au cas par cas, Leuven University Press 2016, lu par Anna Faivre

Freud, au cas par cas. Lectures philosophiques des cas freudiens, sous la direction de Gilles Ribault, collection Figures of the Unconscious, Leuven University Press, 2016 (168 pages).

Gilles Ribault nous présente ici, associé à un collectif qu'il dirige, un recueil d'articles, constituant autant de lectures philosophiques de cas freudiens. Un peu à la manière de Ricœur, les différents auteurs de cet ouvrage proposeront une analyse épistémologique et historique de textes directement tirés de la pratique.

Lire la suite...

28 juillet 2020

Freud, Inhibition, symptôme et angoisse, Payot 2014, lu par Jean-Jacques Sarfati

Sigmund Freud, Inhibition, symptôme et angoisse, traduction inédite d'O. Mannoni. Petite bibliothèque Payot, 2014, avec une préface D. Renauld (229 pages).

 

Deux textes sont présentés dans ce recueil. Ils présentent un intérêt pour celui qui cherche à mieux comprendre l’évolution de la pensée freudienne car ils ont, entre autres, le mérite de mettre en évidence la genèse de deux tournants majeurs qui s’opéreront dans la pensée du fondateur de la psychanalyse.

Lire la suite...

24 juillet 2020

Gildas Salmon, Les Structures de l’esprit. Lévi-Strauss et les mythes, PUF 2013, lu par Karine Peiffert

Gildas Salmon, Les Structures de l’esprit. Lévi-Strauss et les mythes, collection Pratiques théoriques, P.U.F., 2013 (314 pages), lu par Karine Peiffert.

 

L’ouvrage de Gildas Salmon est extrait de sa thèse, Logique concrète et transformations dans l’anthropologie structurale de Claude Lévi-Strauss, dirigée par Jocelyn Benoist. S’inscrivant dans l’histoire des sciences sociales, il cherche à montrer comment, autour de la notion de transformation, se réorganise le savoir anthropologique, à la croisée de disciplines telles que la linguistique, la sociologie, la psychanalyse ou encore la biologie. De cette mutation de l’anthropologie naît une théorie sémiologique de l’esprit.

Lire la suite...

21 juillet 2020

Ortega y Gasset, Misère et splendeur de la traduction, Belles Lettres 2013. Lu par Hervé Bonnet

Ortega y Gasset, Misère et splendeur de la traduction, collection Traductologiques, Belles Lettres, octobre 2013 (144 pages), lu par Hervé Bonnet.

Le texte Misère et splendeur de la traduction de José Ortega y Gasset, écrit dans le milieu des années Trente, est présenté ici, dans la collection Traductologiques des Belles Lettres, pour la première fois au public français si, toutefois, l’on fait abstraction de la version canadienne de Clara Foz. Il s’agit d’un court texte portant, comme le titre l’indique, sur le phénomène de la traduction et développant, à cette occasion, une réflexion sur la langue.

Lire la suite...

17 juillet 2020

Alain Corbin, Histoire du silence, Albin Michel 2016. Lu par Alexandre Klein

Alain Corbin, Histoire du silence. De la Renaissance à nos jours, Albin Michel, mars 2016 (216 pages), lu par Alexandre Klein.

 

Notre société connectée nous aurait fait perdre le sens du silence. Pire, le flot continu de paroles produit par l’hypermédiatisation nous le ferait désormais craindre. Pourtant, le silence est une source inestimable de vertus tant méditatives et réflexives que jouissives. C’est ce qu’entend nous rappeler l’historien français Alain Corbin dans son nouvel opus. Après avoir étudié les transformations de notre sensibilité aux odeurs, dans son célèbre Le Miasme et la Jonquille (1982), ou plus récemment notre rapport aux arbres ou au temps qu’il fait, ce spécialiste de l’histoire des sensibilités s’attache ici à écrire une histoire de notre relation au silence.

Lire la suite...

- page 1 de 39