Psychanalyse

Fil des billets

12 mai 2014

Sigmund Freud, Inhibition, symptôme et angoisse, traduction inédite de l’allemand par O. Mannoni, Petite Bibliothèque Payot, 2014, lu par Jean-Jacques Sarfati.

Sigmund Freud, Inhibition, symptôme et angoisse, traduction inédite de l’allemand par O. Mannoni. Petite bibliothèque Payot, 2014. Préface D. Renauld, 229 pages.

Deux textes sont présentés dans ce recueil. Ils présentent un intérêt pour celui qui cherche à mieux comprendre l’évolution de la pensée freudienne car ils ont, entre autres, le mérite de mettre en évidence la genèse de deux tournants majeurs qui s’opéreront dans la pensée du fondateur de la psychanalyse.

Lire la suite...

04 mai 2014

Didier Pleux, Françoise Dolto, la déraison pure, lu par Lucas Scrive

Didier Pleux, Françoise Dolto, la déraison pure. Éditions Autrement : Paris. 2013. 187 pages.

Au lecteur qui a déjà découvert en lisant Le Livre noir de la psychanalyse ou encore les ouvrages de Jacques Bénesteau et de Jacques Van Rillaerl'étendue et la gravité des mensonges sur lesquels prospère la psychanalyse en France, le livre de Didier Pleux offre une petite excursion dans la vie et l'œuvre de cette grande figure de proue de la psychanalyse et de l'éducation qu'est Françoise Dolto. La « psychanalyste des enfants » a en effet connu un succès important en France grâce à son émission « Lorsque l'enfant paraît » diffusée sur France Inter pendant deux ans à partir d'octobre 1976, permettant ainsi à la psychanalyse d'exercer une influence profonde sur les idées des Français en matière d'éducation.

Lire la suite...

10 mars 2014

Pierre-Henri Castel, La Fin des coupables, vol 2, les éditions d’Ithaque, 2012, lu par Alain Letrun

Pierre-Henri Castel, La Fin des coupables, volume : Obsessions et contrainte intérieure, de la psychanalyse aux neurosciences, les éditions d’Ithaque, 2012, 554 pages. 

Dans cet ouvrage, Pierre-Henri Castel poursuit et achève l’étude engagée avec Âmes scrupuleuses, vies d’angoisse, tristes obsédés, celle des mutations du rapport à soi au cours de la grande histoire des sentiments de contrainte, des obsessions et de la formation psychologique et morale de l’individu qui a caractérisé la civilisation des mœurs et de l’esprit en Occident. Dans ce dernier volume, il reprend son entreprise au moment où Freud forge la notion de névrose obsessionnelle, met au point les moyens de sa cure et retrace le chemin qui conduit à ce qui est repéré aujourd’hui dans un ensemble de troubles du contrôle de l’agir, au centre desquels les troubles obsessionnels-compulsifs ou TOC.

Lire la suite...

04 novembre 2013

Ludwig Binswanger, Rêve et existence, lu par Fabrice Dewolf

Ludwig Binswanger, Rêve et existence, Vrin, coll. Bibliothèque des textes philosophiques, Paris, Décembre 2012

Binswanger (1881-1966) est le fondateur de la Daseinanalyse, que l’on peut traduire par « analyse existentielle », une nouvelle approche de la psychiatrie inspirée, d’une part par la psychanalyse, par la phénoménologie d’autre part

Lire la suite...

16 septembre 2013

André Green, Penser la psychanalyse, lu par Valérie Badaracco

André Green, Penser la psychanalyse avec Bion, Lacan, Winnicott, Laplanche, Aulagnier, Anzieu, Rosolato, éd. Ithaque.

Qu’est-ce pour un psychanalyste –qui est aussi un grand lecteur–, de revendiquer tout autant l’appui de ses lectures, le dialogue avec ses pairs que sa pratique clinique pour étayer ses théories ? Qu’est-ce que « penser avec » ? Quand le dialogue est érigé en méthode et s’emploie à débusquer toute forme de dogmatisme, la psychanalyse rencontre immanquablement la philosophie.


Lire la suite...

27 juin 2013

Berger, Anne Emmanuelle, Le grand théâtre du genre. Identités, Sexualités et Féminisme en « Amérique », lu par Karim Oukaci

Berger, Anne Emmanuelle, Le grand théâtre du genre. Identités, Sexualités et Féminisme en « Amérique », Éditions Belin, Paris, 2013.

Il fallait être directrice de l'Institut du Genre (GIS du CNRS) pour oser porter sur le domaine mouvant et remuant des études de genre aux États-Unis un regard ne fût-ce qu'un peu englobant. Anne Berger propose dans cet ouvrage remarquable, paru en mars 2013, un exposé des éléments fondamentaux de l'histoire et de la théorie de ce courant de pensée qui a pour figure tutélaire, du moins dans sa réception française, Judith Butler.

Lire la suite...

23 juin 2013

J.-B. Pontalis, Marée basse, marée haute, Gallimard, 2013, lu par Mariane Foeillet-Perruche

J.-B. Pontalis, Marée basse, marée haute, Gallimard, 2013

Un livre posthume : telle est la forme sans doute la plus aboutie de la résurrection. Beaucoup en ont rêvé, toute leur vie étant orientée par ce rêve. Certains y sont parvenus, Chateaubriand par ambition et orgueil, Camus, au hasard d’un accident de voiture et malgré lui.

Lire la suite...

10 juin 2013

Allan et Barbara Pease, Pourquoi les hommes veulent du sexe et les femmes de l’amour ?, First, 2012, lu par Sylvain Bosselet

Allan et Barbara Pease, Pourquoi les hommes veulent du sexe et les femmes de l’amour ?Éditions First, 2009, trad. franç. Pocket, 2012


Cet ouvrage entreprend d’expliquer les différences comportementales entre les hommes et les femmes sur les plans amoureux et sexuels, quelles que soient les époques ou les cultures. Il y parvient en s’appuyant sur les nombreuses et récentes études scientifiques sur la question, en biologie, neurologie, psychologie (évolutionniste), sociologie, anthropologie, etc. Il invite ensuite à tenir compte de ces découvertes pour accroître l’efficacité de la quête amoureuse et sexuelle, ainsi que l’harmonie du couple. En bref, il s’agit de mieux comprendre l’amour pour mieux agir.

Lire la suite...

13 mai 2013

Frédéric Joi, Jésus était-il fou ?, éd. Max Milo, 2010, lu par Jean Martin


Frédéric Joi, Jésus était-il fou ?, éd. Max Milo, 2010

Frédéric Joi a également publié, deux ans plus tard, une analyse similaire sur Mahomet (voir sa recension dans L’œil de Minerve). Ce premier livre propose une analyse philosophique et psychologique de Jésus (l’auteur est agrégé de philosophie et docteur en psychologie). Comme pour le précédent, il adopte une perspective nietzschéo-freudienne. Il n’adopte pas un ton agressif ou méprisant, n’est pas dogmatique et pose des hypothèses dont il tire toutes les conséquences. Son problème central consiste à expliquer le succès des prophètes, par des causes naturelles, d’un point de vue athée. Pour le résoudre ici, il applique les outils d’investigation contemporains (psychiatrie et psychanalyse en particulier) au Nouveau Testament.

Lire la suite...

20 février 2013

Frédéric Joi, Mahomet était-il fou ?, Max Milo, 2012, lu par Jean Martin

Frédéric Joi, Mahomet était-il fou ?, Max Milo, 2012.

Le problème central de l'ouvrage consiste à expliquer le succès des prophètes, par des causes naturelles, d’un point de vue athée. Pour le résoudre ici, l'auteur applique les outils d’investigation modernes (psychiatrie et psychanalyse en particulier) à une vaste documentation historique sur le fondateur de l’Islam, prenant en compte aussi bien le Coran que les Hadiths (la tradition concernant les actes de Mahomet).


How to explain the success of Prophet Muhammad from a rational and atheist point of view? This essay written by Frédéric Joi, based on a philosophical approach using Nietzsche’s genealogy, as well as psychiatric and psychoanalytic interpretations, analyses Muhammad’s speech acts and actions in order to investigate his hypothetical paranoid personality. Using a humoristic, sometimes provocative but never blasphemous tone, this accessible essay tries to account for the Prophet’s major influence on Arabic culture.


Lire la suite...

13 février 2013

Sylvie Cuisin Boujac, Nietzsche et l’écriture de l’éternel retour, Publibook, Paris, 2011. (lu par Frédéric Porcher)

Sylvie Cuisin Boujac, Nietzsche et l’écriture de l’éternel retour, Publibook, Paris, 2011. 

Issu d’une thèse soutenue à l’Université Paul-Valéry-Montpellier III (2008) sous la direction de J.-D. Causse (Département de psychanalyse), Nietzsche et l’écriture de l’éternel retour a pour projet de « trouver des liens permettant de mesurer un rapprochement aussi bien qu’un écart entre sa pensée (celle de Nietzsche) et celle de Freud et de la psychanalyse ». 

Lire la suite...

12 janvier 2013

Sandor FERENCZI, Un petit homme-coq, Suivi de Les enfants qui ont la phobie des animaux de Sigmund FREUD, Petite Bibliothèque Payot, 2012 (lu par Michel Cardin)

Sandor FERENCZI, Un petit homme-coq, Suivi de Les enfants qui ont la phobie des animaux de Sigmund FREUD, Petite Bibliothèque Payot, n° 870, septembre 2012

Pour tous ceux qui voudraient connaître le mouvement psychanalytique dans l’histoire de la formation de ses concepts et de ses méthodes par l’intermédiaire d’un exemple, ce petit livre est « un régal ».

Nous reprendrons ainsi le jugement que Freud avait émis sur le remarquable texte placé au début de cette nouvelle publication : Un petit homme-coq, paru en 1913, et édité ici avec deux autres articles de Ferenczi, Conséquences psychiques d’une castration, paru en 1916, etContribution à l’étude de l’onanisme, paru en 1912.

Lire la suite...

10 janvier 2013

Anna et Sigmund Freud, Correspondance 1904-1938, Fayard, 2012 (lu par Mariane Perruche)

Anna et Sigmund Freud, Correspondance 1904-1938, Fayard, 2012, 680 pages.

Sigmund Freud, le père de la psychanalyse, (1856-1939) entretint toute sa vie une correspondance fournie avec ses collègues, ses amis, écrivains ou analystes, et avec sa famille dispersée dans toute l’Europe. De nombreux extraits de cette correspondance sont disponibles tant en allemand qu’en français. 

Lire la suite...

page 2 de 2 -