Mot-clé - Brassens

Fil des billets - Fil des commentaires

15 mai 2020

Georges Brassens, "Je me suis fait tout petit " chanté par Alice, Greg Pittet et Sébastien Giniaux à la guitare, Rafael Gunti à la basse

Les Pornographes - fameux pour leurs reprises des chansons de Brassens lors de centaines de concerts - ont préparé un nouveau répertoire avec une nouvelle voix.

Une fille pour chanter Brassens ?

Sacrilège ! Je vous entends d’ici. Justement : le sacrilège, le subversif, l'irrévérencieux... Le “pornographe du phonographe” en avait fait son affaire, avec facétie et jubilation.

Alice - que l'on connaît pour ses ramages pour le projet Capsul - chante avec coeur et sensibilité aussi exquisement les textes grivois, les perles méconnues que les grands classiques du tonton Georges : Le Parapluie, L'Orage, Les Bancs Publics et qui sait, quelques morceaux savamment choisis, que vous ne connaissiez encore pas...

Un spectacle pour tout âge, pour toutes les oreilles, pour tous ceux qui goûtent les mots jolis, les mélodies délicates et la simplicité de la musique comme on la faisait avant. Alice est accompagnée à la guitare par Greg Pittet et à la basse par Rafael Gunti, au plus près des versions originales.

16 avril 2020

« Le Testament », Brassens

10 avril 2020

Georges Brassens, " Le Temps ne fait rien à l'affaire " , 1962

08 avril 2020

Brassens, « Mourir pour des idées », 1972

02 avril 2020

« La Mauvaise réputation », 1952, Brassens

01 avril 2020

" La Maîtresse d'école ", 1982, Georges Brassens

Maxime Le Forestier chante Brassens !

10 avril 2019

" Marquise ", Pierre Corneille (1606-1684) / Tristan Bernard (1866-1947) / Georges Brassens (1921-1981)

Objet d'étude : Écriture poétique et quête du sens, du Moyen Âge à nos jours. " Marquise ", Pierre Corneille (1606-1684)

"Marquise" est une chanson interprétée par Georges Brassens, qui figure sur l’album "Les Trompettes de la renommée" (1962). Il en a composé la musique sur les trois premières strophes des "Stances à Marquise" (1658) de Pierre Corneille, auxquelles il a ajouté la « chute » humoristique de Tristan Bernard.

23 février 2019

Pour découvrir Georges Brassens !

11 novembre 2018

"La Guerre de 14-18", Georges Brassens

21 mars 2018

Boulat Okoudjava (1924-1997) – Le " Brassens " soviétique !

9'55 : " Chanson pour la piétaille "(Песенка о пехоте) En hommage à Alexandre Ermiloff.

Poète russe de père géorgien et de mère arménienne, ses parents furent arrêtés durant les répressions staliniennes de 1937. Son père qui fut commissaire politique, fut fusillé et sa mère, fonctionnaire du parti, fit 18 ans de camps.

Boulat Okoudjava et l’une des figures les plus signifiante avec Galitch et Vissotski, parmi ceux que l’on a coutume d'appeler « les bardes russes. »

Okoudjava est parti volontaire combattre l’envahisseur nazi, Il fut à plusieurs reprises blessé durant les combats. Son œuvre exprime, entre autre, son horreur de la guerre.

La piétaille : l'infanterie ; les subalternes

"Простите пехоте, что так неразумна бывает она" (Pardonnez à la piétaille, d'être parfois si déraisonnable).

- page 1 de 4