Mot-clé - Vidéos

Fil des billets - Fil des commentaires

14 octobre 2018

Zola, La Curée - Résumé analyse (chapitre 1)

Une nouvelle vidéo proposée par Mediaclasse :

La belle Renée s'ennuie à mourir dans son magnifique hôtel du parc Monceau... Elle va progressivement sombrer dans la décadence et, comme Phèdre, connaître la tentation de l'inceste...

21 septembre 2018

Montesquieu, De l'esclavage des nègres, 1748 : " Le sucre serait trop cher, si l'on ne faisait travailler la plante qui le produit par des esclaves ".

Conclusion de la controverse de Valladolid, débat sur l'humanité des indiens qui opposa essentiellement le dominicain Bartolomé de Las Casas et le théologien Juan Ginés de Sepúlveda entre 1550 et 1551 au collège San Gregorio de Valladolid. Elle explique en partie l'essor que prendra l'esclavage en Afrique à partir de cette période.

Texte intégral de Montesquieu + texte écho de Voltaire.

05 septembre 2018

"Le Colonel Chabert", 1832, Honoré de Balzac (1799-1850)

03 septembre 2018

" La Maîtresse d'école ", 1982, Georges Brassens

Maxime Le Forestier chante Brassens !

02 septembre 2018

Laurent Gaudé, "Médée Kali" (2013)

À l'occasion du Bac Blanc de français organisé le lundi 22 janvier 2018, un commentaire d'un extrait de l'acte III du texte de Laurent Gaudé a été proposé  aux élèves des Séries S-ES-L.

En voici un exemple de mise en scène par la CIE KAMMA. Création et captation à L'ARTCHIPEL SCÈNE NATIONALE DE GUADELOUPE / Janvier 2015.

Captation/Montage : Steeve "Khamon" Cazaux.

Mise en scène : Margherita Bertoli.  Avec Karine Pedurand. Création vidéo : Dimitri Robert. Création Lumière : Jean-Pierre Listoire. Scénographie : Soylé. Création Musicale : Exxòs MètKakola.

Œuvre en écho : "Médée" de Jean Anouilh qui réécrit en 1946 le mythe de Médée après Euripide, Ovide, Sénèque et Corneille.

02 mai 2018

"Les Noces de Figaro" Opéra de Mozart d'après "Le Mariage de Figaro" de Beaumarchais

MidSUMMER MOZARTiade est un festival, autour du Parc de Bruxelles, qui a pour but de mettre en valeur des hauts lieux du patrimoine bruxellois et des jeunes artistes de talent exceptionnel à travers les chefs-d’oeuvres de Mozart. L’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie a été convié à participer à la production de l’opéra-bouffe « Les Noces de Figaro », duquel irradie le génie de Mozart qui glisse, dans une narration lumineuse, des airs qui se transforment en duos, des duos en trios, des trios en tutti, avec une invention mélodique vertigineuse, toujours jaillissante et renouvelée. Le Théâtre Royal du Parc, écrin couvert de feuilles d’or et de velours rouge de style Louis XVI, entièrement restauré en 2000, accueille cette prestation. Conçu pour l’art lyrique, il fut construit selon les plans de l’architecte Louis-Joseph Montoyer, l’un des créateurs du quartier royal tel qu’on peut le découvrir encore aujourd’hui. La proximité de la scène procure une sensation d’intimité qui en fait un lieu de prédilection pour les amateurs d’opéra.

" Beaumarchais l'insolent " film d'Edouard Molinaro (1996)

Beaumarchais l'insolent est un film français de 100 minutes réalisé par Edouard Molinaro sorti en 1996. Ce film est une biographie de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais. On y voit les différentes étapes et épreuves que Beaumarchais a enduré tout au long de sa vie au XVIIIème siècle. Celui-ci a donc exercé plusieurs métiers : philosophe, écrivain, dramaturge, et enfin espion. Il s'est battu contre la censure pour la parution de ces différentes pièces comme Le Barbier de Séville, Le Mariage de Figaro et La Mère coupable. À travers ses oeuvres, il dénonce ce que tout le monde pense tout bas comme les différentes inégalités sociales.

Voici des citations caractéristiques de ce film (en dehors des pièces de théâtre jouées) :   "Ce n'est ni Marivaux ni Voltaire, il faut être léger au contraire et ne s'attarder sur rien."   "Il faut se contenter de dire les répliques, c'est tout."   "Au fond, je ne travaille bien qu'en prison."   "Je me presse de rire de tout de peur d'être obligé d'en pleurer."   "Dieu a toujours besoin du diable."

09 avril 2018

"Foxfire, confessions d'un gang de filles", 2012, de Laurent Cantet d'après le roman de Joyce Carol Oates (née en 1938)

"Foxfire, confessions d'un gang de filles" d’après le roman de Joyce Carol Oates.

1955. Un quartier populaire d’une petite ville des États-Unis. Cinq adolescentes concluent un pacte à la vie à la mort : elles seront le gang Foxfire et vivront selon leurs propres lois. Mais cette liberté aura un prix…

Entretien avec Silvia Avallone (née en 1984) à propos de son roman "D'Acier", 2011

Entretien avec Silvia Avallone (née en 1984) à propos de son roman "D'Acier", 2011.

Driss CHRAÏBI (1926-2007) à propos de "La civilisation, ma mère !",1972

Driss CHRAÏBI à propos de "La civilisation, ma mère !" Driss CHRAÏBI, écrivain marocain, interviewé par Pierre DUMAYET, parle de son livre "La civilisation, ma mère !", des rapports de sa mère marocaine avec la civilisation européenne. Il fait le portrait de cette femme et décrit ses réactions face à une machine à coudre ou un poste de radio. Il définit la culture occidentale par 3 verbes : être, avoir et faire. Ces verbes n'existent pas dans la langue arabe classique. Il explique pourquoi il a écrit ce livre, cet essai sur le Tiers Monde à travers l'histoire de sa mère.

- page 1 de 10