mot à mot

Tag :

personnage

Fil des billets

Tyrone en homme déchu : tel père , tel fils ?

dans la catégorie Première

Sorj Chalandon , journaliste de métier et grand reporter en Irlande ,écrit Retour à Killybegs en 2010, après la mort de son ami Denis Donaldson , un Irlandais qui livrait des renseignements aux services secrets britanniques et qui a été assassiné par une branche de l'IRA, l'armée républicaine irlandaise , à laquelle il a appartenu durant des années. Le récit nous plonge dans les pensées du traître et nous fait découvrir le personnage de l'intérieur . Le passage que nous étudions se situe au chapitre 17.  Quelques mois plus tôt , à sa sortie de prison, Tyrone a été approché par trois hommes des services  secrets anglais; Stephen Petrie alias Walder, un agent du Mi 5, et  Franck Congreve, alias Dominik , le flic roux membre de la police royale de l'Ulster  et Willie Wallis de la Spécial Branch. Ces derniers lui ont expliqué qu'il avaient en leur possession l'arme qui a servi à tuer Danny Finley 12 ans plus tôt ( en 1969 ) et ils lui ont proposé un marché: ils gardent le silence  sur ce "crime accidentel " et il peut rester un héros pour les siens à condition de leur livrer des renseignements sur les activités secrètes de l'IRA. Tyrone devient alors peu à peu un traître. Il décide cependant  de prévenir Mickey un gardien de prison que l'IRA va le tuer. Durant l'interrogatoire qu'il subit au cours de son interpellation,,  sans se méfier, Tyrone donne au MI 5 le véritable nom de l'artificier Popeye, Franck Devlin qui sera alors  arrêté par les britanniques . Abattu, il décide d'aller boire au Mullins et découvre son image dans le miroir au- dessus du bar.

Lire la suite...


Histoire et évolution du personnage de roman : un individu à part ?

dans la catégorie Première

Le mot « roman » a été utilisé pour la première fois au Moyen Âge, pour désigner des ouvrages littéraires le plus souvent versifiés :  ces ouvrages étaient écrits en langue romane, et non en latin. À son origine, le roman est donc un récit littéraire, généralement écrit en vers, rédigé en « roman », c'est-à-dire en langue « vulgaire ».

C'est cette forme du « roman » que les troubadours et trouvères utilisent pendant tout le Moyen Âge, afin de raconter les exploits des chevaliers qui furent les premiers héros des romans de chevalerie . Ces personnages valeureux, défenseurs de la veuve te de l'orphelin, dévoués à leur roi , seront les premiers modèles héroïques en Occident. Ils sont les héritier des demi-dieux antiques capables d'affronter eux aussi des monstres effrayants. Leur devise est celle du chevalier Bayard"sans peur et sans reproche" . 

Lire la suite...


Les traces de la guerre dans les mémoires: comment imaginer 14/18 ? Une guerre chasse l'autre

dans la catégorie Première

La défaite de 1870 a bouleversé les esprit mais le traumatisme provoqué par la guerre de 14/18 sera encore bien plus profond; en , effet, ce conflit mondial a causé une crise de conscience internationale et nous a amené à repenser la place de l'homme dans la guerre , à repenser même le visage de la guerre . Un peu plus d'un siècle après Verdun et le terrible chemin des Dames , la littérature ne cesse de produire des récits qui réinventent cette guerre alors qu'aucun poilu vivant n' est plus là pour témoigner. 

Lire la suite...


Epilogue de Cris

dans la catégorie Première

cri40.jpg
 

Le roman se termine  un peu comme il a commencé , avec la voix de Jules qui est la dernière à se faire entendre, la voix du porte-paroles de tous les soldats morts, la voix du survivant qui a fui la guerre. Quel sens donne ce final au roman et quel rôle y joue le personnage ? Pour répondre à ces questions, il faut d'abord rappeler ce qui s'est passé pour ce personnage, quelles ont été les étapes principales de son parcours. 

Lire la suite...


Héros épique , héros tragique et héros aujourd'hui.

dans la catégorie Première

 Dans un roman,  le mot héros qui peut désigner un ou plusieurs personnages ,  est sujet à diverses interprétations Le héros se définit de deux manières. Il est tout d’abord celui qui se distingue par des qualités et des actions extraordinaires qui font l'objet du récit.  Il est alors  un personnage  hors du  commun; toutefois , le mot héros désigne également  le personnage principal d’une œuvre de fiction. Souvent quand nous évoquons le héros d'un roman, nous parlons en fait du personnage central du récit.

Lire la suite...


L'homme dans la guerre

dans la catégorie Première

L'homme organisé en société  a toujours fait la guerre et il continue aujourd'hui encore à en parler : sujet central, thème ,  ou parfois  simple toile du fond d'un nombre incalculable de récits, romans, poèmes, pièces de théâtre, la guerre  ne cesse de  faire couler beaucoup de sang et d'encre . Chants de guerre, épopées, souvenirs romancés , témoignages , poèmes de combats, célébrations de victoires ou amertume de la défaite  : la guerre peut être évoquée de multiples façons.  La Peinture de batailles a été longtemps un genre noble. Nous vous proposons un petit tour d'horizon de quelques guerres survenues entre le siècle des Lumières et celle qui devait être la "der des der " et qui ne fut que la première des Deux grandes guerres mondiales qui ensanglantèrent le siècle passé .

 

Lire la suite...


Marius, Barboni et l'homme -cochon : des hommes que la guerre a rendu fous

dans la catégorie Première

Dans Cris, Gaudé montre à quel point l'expérience de la guerre peut transformer les hommes et il a choisi , à travers trois destins de personnages, de montrer la déshumanisation qui les guette et la tentation de la folie. Chacun de ces trois soldats, à sa manière, déserte le monde des hommes. Chacun représente une forme de folie pour échapper à l'horreur de la guerre. 

Lire la suite...


Le mystère Barboni : la construction du personnage dans Cris

dans la catégorie Première

cri66.jpg
 
 
 

Le personnage de Barboni dans le roman de Gaudé est au centre de deux épisodes dramatiques: l'exécution à bout portant d'un coursier allemand et le vol  du lance-flammes à l'unité allemande durant la seconde vague de l'assaut mortel. Le personange est recomposé par l'intermédiaire des voix de ses camarades  qui semblent se  prolonger et nous permettent de revivre l'action sous différents angles et avec un point de vue différent . 

Lire la suite...


Le lieutenant Rénier : un guerrier d'une autre époque ?

dans la catégorie Première

Le lieutenant Rénier est l'un des seuls gradés de ce bataillon et il est envoyé au front , en première  ligne dans la tranchée de la Tempête pour relever ceux qui s'y sont battus. (p 29) Il commande la troisième compagnie, deuxième section. Il a pour mission de reprendre le kilomètre perdu au cours des dix dernières heures de combat. Il intervient huit fois au cours des deux premiers chapitres et il est  la voix principale qui raconte l'assaut au cours  duquel il meurt, après sa huitième intervention, p 63. 

Lire la suite...


Jules ou l'échec de la parole

dans la catégorie Première

cris98.jpg
 

Le personnage de Jules représente dans le récit la voix de l'écrivain , celle qui cherche à faire entendre les autres voix, une sorte de passeur de mémoire et de souvenirs mais cette tâche est difficile et il lui faudra s'y reprendre à plusieurs fois . Examinons le rôle de ce personnage dans le troisième extrait du roman que nous étudions .

Lire la suite...


- page 1 de 3