12 janvier 2016

Délivrée, Libérée : La reine des neiges en latin

Chantons en latin avec la reine des neiges !

13 mai 2015

Lettre des latinistes à la ministre de l'Education nationale

Les élèves latinistes de Quatrième du Collège Jacqueline Auriol                                Le lundi 11 mai 2015,

64 Avenue Édouard Vaillant                                                                                    A Boulogne Billancourt,

92100 Boulogne Billancourt

 

Objet : Nous voulons continuer le latin !

 

Madame la Ministre de l’Education nationale,

 

Nous, élèves de Quatrième au Collège Jacqueline Auriol à Boulogne, achevons notre deuxième année de latin. Nous avons bénéficié de deux heures de latin chaque semaine en Cinquième, de trois heures chaque semaine en Quatrième et disposerons, si nous en avons la chance, de trois heures par semaine en Troisième. Madame, vous voulez supprimer notre option car, pour vous, le latin est élitiste mais c’est faux ! Tous les élèves peuvent choisir l’option car cet enseignement est proposé à tous les élèves du collège en fin de classe de Sixième !

 

Madame la Ministre, en supprimant le latin, vous reniez les origines de notre langue française puisque quasiment tous nos mots viennent du latin ! Vous savez que « le système scolaire » vient de « schola,ae,f » qui veut dire « l'école » et que le mot « ministre » vient de « minister» qui veut dire « le serviteur », et qu’étymologiquement, un ministre est donc « le serviteur » de la « Res publica » c’est-à-dire de « la république » ! Vous le savez, vous, et nous aussi nous le savons, mais demain, après votre réforme, plus personne ne le saura !

 

Madame la Ministre, en supprimant le latin, vous supprimez aussi une grande partie de l'Histoire ! Que faites-vous donc de César, de Vercingétorix, de Cléopâtre, de Néron, de Cicéron, d’Auguste et aussi des gladiateurs ? Et puis nous étudions les grands textes ! Les Métamorphoses d'Ovide, L'Eneide de Virgile et L'Odyssée d'Homère ! Que vont devenir Jupiter, Vénus, Persée, Thésée, Achille, Ulysse, Hector, Œdipe, Paris, Ariane et Atlas si l’on arrête le latin ? Nous analysons des œuvres d’art en cours de latin, œuvres qui sont inspirées des récits antiques et, chaque année, nous allons au Louvre voir ces œuvres de près, et nous partons sur une journée explorer la ville antique de Lutèce sous les pavés du Paris d’aujourd’hui ! Mais demain, adieu nos ancêtres les « Parisii » ! « Vale » ! « Adieu » !

 

Madame, vous appauvrissez notre futur en tuant notre passé !

 

Nous avons eu le temps d’apprendre nos déclinaisons, nos conjugaisons, les constructions des phrases et le vocabulaire dans le but de pouvoir traduire les écrits des hommes qui ont fondé notre culture il y a 2000 ans. Mais comment pourrons-nous traduire demain un texte latin si plus personne ne connaît la langue latine ? Et tous les grands penseurs antiques seront morts pour de bon !

 

L'option latine nous permet encore d'apprendre à parler devant un public lors d’exposés sur un sujet donné, de savoir faire des recherches, de réaliser des montages vidéos et des PowerPoints. Nous développons également notre créativité en réalisant des maquettes, des affiches, des bandes dessinées, des mosaïques et même des tablettes en argile ! Nous inventons aussi des pièces de théâtre, des costumes et des interviews dans lesquelles nous ressuscitons des personnages antiques ; nous communiquons sur internet en mettant tout cela sur notre blog de latin « Notre Paris Romain », ainsi nous utilisons même les nouvelles technologies !

 

Madame la ministre, le latin est la plus interdisciplinaire des matières ; en le supprimant, vous supprimez le français, l'histoire, l'histoire des arts et la compréhension des langues vivantes comme l'espagnol et l'italien !

 

Madame la ministre, laissez-nous apprendre le latin ! Que cette option reste une vraie matière ! Nous espérons que vous entendrez nos doléances ! Nous vous saluons et vous remercions de votre attention,

 

                                           Les latinistes de Quatrième du Collège Jacqueline Auriol

11 mai 2015

# Ecole pour tous ! # Latin pour tous !


Chers parents d'élèves,

La réforme actuelle est un drame pour notre culture humaniste ! Nous allons vers la destruction de ce qui fonde notre histoire et la richesse de notre patrimoine culturel. Le gouvernement souhaite anéantir tout ce qui fait la grandeur de notre école humaniste qui propose l'enseignement de toutes les matières à tous les élèves.
Si la réforme passe, alors disparaîtront aujourd'hui les options et les langues et demain il ne restera plus que cette peau de chagrin que constitueront les restes du bel enseignement dont nous avons hérité et que nous pouvons encore sauver.  
 
Nous devons défendre toutes les matières visées aujourd'hui  car demain quand le latin, le grec, l'allemand, l'enseignement des Lumières et du christianisme médiéval n'existeront plus, alors seront touchées les matières qui existent encore et qui seront jugées inopportunes comme l'histoire, la géographie, les arts plastiques, la technologie, le sport et pourquoi pas le français car après tout a-t-on vraiment besoin d'enseigner le français alors qu'il est déjà parlé ? Cela ne coûterait-il pas moins cher de supprimer tous les professeurs de français ? Tous ceux d'histoire géographie ? de sport ? et puis franchement l'art plastique ! Tout ça est tellement inutile ! Vous ne croyez pas ?
Non ! Vous ne le croyez pas et nous n'allons pas les laisser tout détruire ; c'est pourquoi je vous fais parvenir la pétition pour sauver notre culture  :

 
Que chacun d'entre vous signe ; il en va de la survie de nos valeurs !
Le collège ne doit pas mourir ! A bas l'Ecole du socle, l'école sans option, l'école au ras des pâquerettes !
Bientôt, seules les matières jugées importantes pour le gouvernement en place auront droit de cité si nous ne nous mobilisons pas ! 
Signez et sauvez votre culture !!
En plus de prendre cinq minutes pour signer ces deux pétitions primordiales ; soyez des passeurs et divulguez ces informations via tous les réseaux sociaux qui sont les vôtres : armez-vous avec Facebook, twitter, les mails .... !
Mobilisons-nous pour l'avenir de notre école et de notre pays ! Sinon, demain, nos enfants n'auront plus accès qu'au savoir le plus restreint et le plus médiocre !!

Merci à tous,
Charlotte Benoist
Professeur de Lettres classiques
Collège Jacqueline Auriol

# Je suis latiniste et je veux continuer à faire du latin!

Mes chers élèves latinistes,

Vous avez eu la chance d'avoir des cours de latin cette année et les années précédentes ; si la réforme du collège passe, alors vous aurez été les derniers latinistes en France.

Mes chers élèves, si vous avez été contents d'apprendre d'où venaient nos mots français, si vous avez été heureux de connaître les origines de la langue que vous parlez, d'étudier les gladiateurs, les jeux du cirque, de traduire des textes d'il y a plus de 2 000 ans, de monter des vidéos, de réaliser des pièces de théâtre, alors faites circuler via tous les réseaux sociaux dont vous disposez ce logo que j'ai créé pour défendre la grandeur de notre enseignement.




Battez-vous avec moi pour que cet enseignement de qualité qui vous apprend beaucoup de choses continue à exister !

Le logo est en pièce jointe !
Faites qu'il apparaisse dans toute la France !

# Je suis latiniste

# J'aime apprendre et je veux que ça dure !!

Mes chers élèves latinistes,

J'espère que vous n'aurez pas été les derniers des latinistes !

Bien à vous,

Votre dévoué magister

# Je suis latiniste ! Sauvons le latin !

23 mars 2015

Longue vie au grec et au latin !

Éradiquer le grec et le latin ? Drôle de réponse aux barbares !

Le Point - Publié le - Modifié le

VIDÉO. L'enseignement du grec et du latin pour tous disparaît dans les écoles. Voici pourquoi il faudrait le garder selon Christophe Ono-Dit-Biot.


Gardons l'enseignement du grec et du latin à l... par LePoint

25 janvier 2015

LA MODERNITE AU SERVICE DE L'ANTIQUITE

LA MODERNITÉ AU SERVICE DE L’ANTIQUITÉ

INNOVER POUR MIEUX ENSEIGNER

Le samedi 28 février 2015 à la Sorbonne aura lieu une table ronde sur l'Antiquité et l'éducation lors de la journée de réflexion intitulée  "Les États Généraux de l'Antiquité : Quels enjeux pour demain ?" organisée par l'APLAES-SOPHAU


Vous pourrez trouver le descriptif de cette journée sur le blog à l'adresse suivante : 

http://sophau.univ-fcomte.fr/les-etats-generaux-de-l-antiquite/index.php/table-ronde-antiquite-education


Trois tables rondes seront organisées :

L'Antiquité et l’Éducation

L'Antiquité et la culture européenne

L'antiquité et la Recherche

Lors de la première table ronde seront abordées les questions de l'éducation et notamment le recours aux sites de grammaire et de civilisation en ligne lors de séances TICE, les montages audio et vidéo et les réalisations de PowerPoints par les élèves pour des exposés sur des thématiques historiques ou mythologiques, l'apprentissage de poèmes et de pièces de théâtre récités en latin et traduit en français, des compréhensions orales de textes latins, l'utilisation d'un blog pédagogique, parler le latin en cours, écouter le latin via des sites en ligne ou des logiciels tels que Assimil, lire des livres contemporains en latin (Harrius Potter par exemple), utiliser le MP3 pour apprendre en chansons les leçons de grammaire ou pour écouter des passages de textes en latin, utiliser le TNI pour les versions...

Le powerpoint suivant permet d'apporter un support visuel à ces innovations pédagogiques :

INNOVATIONS PEDAGOGIQUES