06 février 2023

Cycle "Visions du monde" en février au cinéma Truffaut : Hors système

Ce mois de février, le cycle "Visions du monde" est consacré aux personnes qui sont sorties de la norme, celle qui encadre nos sociétés. Des situations variées sont abordées à travers 3 documentaires choisis par le cinéma Truffaut :

   1) Le chant des vivants :  mercredi 8 février à 20h30   ( les exilés)  

        suivi d'une rencontre avec Amnesty International Nord Essonne et la Cimade de Massy

   2)  Mauvaises filles :  jeudi 16  février à 20h30   (anciennes détenues en maison de correction)

   3)  Un bon début  :  jeudi 23 février à 20h30    (élèves décrocheurs)

  

Ce mercredi, vous pourrez assister à la projection de :

  1) Mercredi 8 février à 20h30 :  Le chant des vivants documentaire de Cécile Allégra ; France (2023) ; durée 1h22

    Sujet : Depuis 4 ans, des hommes et des femmes issus de différentes régions d'Afrique et qui ont survécu à des camps de torture sont accueillis par des frères de l'Abbaye de Conques et des habitants de ce village de  l'Aveyron. Psychologiquement captifs de l'enfer traversé, ils ne peuvent raconter leur histoire. Dans cette terre d'accueil et d'asile, ils trouvent un espace thérapeutique et grâce à l'association Limbo, ils apprennent à chanter pour déposer et dépasser leur fardeau.

Cette séance sera encadrée par deux personnes d'Amnesty International Nord Essonne et du centre international pour réfugiés (Cimade).

Une autre diffusion, sans la rencontre, aura lieu mardi 14 février à 18h30.

 

 Tarif unique : 4 euros.

Cinéma Truffaut, 19 rue François Mouthon, Chilly Mazarin, 0169345442 ou www.cinetruffaut.fr

RER C gare de Chilly Mazarin, 10/15 mn à pied en remontant vers le centre ville, entrée rue principale suite à la 2ème rue à gauche après la mairie.

OU bus 492 depuis le lycée jusqu'au terminus, 10mn à pied.

04 février 2023

Ciné Truffaut : "l'oeil dans le rétro" : cycle Ernst Lubitsch en février

Toujours dans le domaine de la comédie ce mois-ci, repassons outre-atlantique vers la comédie américaine, avec une série de 4 films du réalisateur Ernst Lubitsch, qui fut d'abord en son pays as du film muet allemand, mais qui s'imposa à son arrivée à Hollywood dans un genre qu'il fit évoluer par son art et son travail : la comédie américaine.

Voici la sélection de notre cinéma partenaire :

  1 )  Haute pègre  :  dimanche 5 février

   2)  Sérénade à trois :  dimanche 12 février à 14h

   3)  La huitième femme de Barbe Bleue : dimanche 19 février    

   4)  Ninotchka : dimanche 26 février

Attention : pour des raisons liées à des contraintes horaires, le deuxième film sera diffusé, non pas à 18h horaire habituel, mais à 14h !

Il fera l'objet d'une présentation et d'une analyse critique par Jean-François Buiré, essayiste, enseignant et réalisateur.

 

Dimanche prochain donc,  le film suivant sera projeté :

          Dimanche 5 février à 18h :  Haute pègre d'Ernst Lubitsch ; Etats-Unis (1932) ; durée 1h23 en V.O.

                                                 Comédie avec  Miriam Hopkins, Kay Francis, Herbert Marshall

Sujet : Un voleur mondain rencontre dans un palace à Venise son âme soeur en la personne de Lily, jeune et séduisante pickpocket. Ils tombent amoureux et s'associent pour commettre leurs méfaits à Paris où ils se font passer pour gentilhomme et comtesse. Ils se choisissent une nouvelle victime, une riche célibataire, mais contre toute attente, Gaston, le voleur mondain, est attiré par elle...

 

 Tarif unique : 4 euros (ou gratuit pour les élèves de l'option cinéma sur les entrées offertes de leur pass Truffaut).

Cinéma Truffaut, 19 rue François Mouthon, Chilly Mazarin, 0169345442 ou www.cinetruffaut.fr

RER C gare de Chilly Mazarin, 10/15 mn à pied en remontant vers le centre ville, 2ème rue à gauche après la mairie.

OU bus 492 depuis le lycée jusqu'au terminus, 10mn à pied.

03 février 2023

Essonne-Mali festival au cinéma Truffaut ce soir !

Dans le cadre d'une soirée d'intérêt culturel de l'annuel Essonne-Mali festival, vous pourrez grâce au département de l'Essonne et au comité de jumelages assister ce soir à :

       Vendredi 3 février 2023  à partir de 19h30 au EM-Fest au cinéma Truffaut de Chilly Mazarin

Au programme

   19h30 : pot d'accueil.

    20h : projection du film :

                    Aya de Simon Coulibaly Gillard ; Belgique/ France 2022 ; durée 1h31

                          Drame avec Marie-Josée Degny Kokora, Patricia Egnabayou, Junior Asse

     Sujet : A Lahou, Côte d'Ivoire, Aya est une jeune fille qui a grandi auprès de sa mère sur son île. Elle voit ses repères brisés lorsqu'elle apprend qu'un jour cette île sera submergée...Et les vagues menacent sa maison !

Ce film peut nous amener à réfléchir sur le phénomène de l'érosion côtière et au-delà de la quête identitaire, sur les réfugiés climatiques qui perdent leur territoire et leur maison.

 

Tarif unique de la soirée : 4 euros.

A noter :  Avant ou après la projection du film, vous pourrez découvrir l'exposition de peintures, photographies et collages consacrées au Mali et à l'Afrique de l'ouest  dans le hall du cinéma depuis le 25 janvier jusqu'au 5 février.

 

Cinéma Truffaut, 19 rue François Mouthon, Chilly Mazarin, 0169345442 ou www.cinetruffaut.fr

RER C gare de Chilly Mazarin, 10/15 mn à pied en remontant vers le centre ville, 2ème rue à gauche après la mairie.

OU bus 492 depuis le lycée jusqu'au terminus, 10mn à pied.

27 janvier 2023

Ciné Truffaut : "l'oeil dans le rétro" : cycle Louis de Funès (fin)

Pour ce dernier dimanche de janvier consacré à l'acteur comique Louis de Funès, l'un des 6 derniers films tournés par cet acteur sera projeté :

          Dimanche 29 janvier à 14hL'aile ou la cuisse de Claude Zidi ; France (1976) ; durée 1h44

                                               Comédie avec  Louis de Funès, Coluche, Julien Guiomar

     Sujet : Charles Duchemin, directeur d'un guide gastronomique qui a l'habitude de visiter incognito les restaurants de l'hexagone, vient d'être élu à l'Académie Française. Il s'apprête pourtant, après la parution prochaine de la dernière édition de son guide, à prendre sa retraite et essaie de former son fils dans l'espoir qu'il reprenne le flambeau. Mais ce dernier n'est pas du tout intéressé et a d'autres projets qu'il mène en cachette. Avant la parution du guide, Charles apprend qu'un industriel, Jacques Tricatel, PDG d'une usine de nourriture industrielle déjà présente dans de nombreux restaurants du réseau autoroutier, envisage de racheter des restaurants traditionnels, auxquels Duchemin est attaché et devait, au fil de ses visites, décerner des récompenses...Pire, Tricatel a prévu de défier et de ridiculiser Duchemin dans une émission de télévision ! Duchemin voit rouge et est bien décidé à défendre ses valeurs, mais il n'est pas au bout de ses peines...

Le film reprend, de manière à peine voilée, une problématique des années 70 dans la restauration : le développement de la restauration à la fois abordable pour le plus grand nombre de français et en même temps la plus adaptée à un mode de vie en pleine mutation : l'essor du travail des femmes qui n'ont plus le temps de faire de la cuisine, le développement des vacances et des axes routiers qui vont avec, la volonté de mettre à disposition des possibilités de restauration rapide. Mais en parallèle à ces services, la qualité de la restauration est-elle au rendez-vous, à la fois pour l'aspect gustatif et l'aspect sanitaire ? Deux mondes se font face : l'un incarné par Duchemin (imitation du célèbre guide Michelin) et l'autre incarné par Tricatel (nom à peine modifié d'une grande personnalité des années 70 : Jacques Borel, fondateur des restaurants d'autoroute du même nom et des tickets restaurants).

Des scènes savoureuses...ou répugnantes (selon) vous attendent et je vous conseille ce film, dont le comique fait aussi grincer les dents car le sujet...est toujours d'actualité ! 

Julien Guiomar est excellent dans le rôle cynique de Tricatel et c'est le seul film où Louis de Funès joue avec Coluche, acteur encore débutant, qui a repris le rôle du fils initialement prévu pour Pierre Richard.

 

 Tarif unique : 4 euros (ou gratuit pour les élèves de l'option cinéma sur les entrées offertes de leur pass Truffaut).

Cinéma Truffaut, 19 rue François Mouthon, Chilly Mazarin, 0169345442 ou www.cinetruffaut.fr

RER C gare de Chilly Mazarin, 10/15 mn à pied en remontant vers le centre ville, 2ème rue à gauche après la mairie.

OU bus 492 depuis le lycée jusqu'au terminus, 10mn à pied.

 

23 janvier 2023

Cycle "Visions du monde" en janvier au cinéma Truffaut : l'art (fin)

Pour terminer le cycle "art", le dernier film documentaire choisi par notre cinéma partenaire montre la préparation de deux comédiens en vue d'une représentation théâtrale au cours du festival d'Avignon ; nous assistons à l'analyse par ces acteurs de leur rôle, leur attitude face au texte au quotidien dans les semaines qui précèdent la première.  

       Jeudi 26 janvier à 20h30 :   Par coeurs  documentaire de Benoît Jacquot ; France  (2022) ; durée 1h16.

                                                         avec Isabelle Huppert, Fabrice Luchini

 Deux autres diffusions sont prévues  : dimanche 29 janvier à 19h et lundi 30 janvier à 18h30.

            Sujet : Isabelle Huppert et Fabrice Luchini et leur rôle, leur texte juste avant les représentations au festival d'Avignon

                        en été 2021.

Benoît Jacquot, cinéaste reconnu, montre un regard sur le travail des deux comédiens et filme leur métamorphose avant et après le spectacle : pour le spectateur, impossible de se douter de ce qui a pu précéder, tant leur jeu semble naturel.

Je recommande ce documentaire tout particulièrement aux élèves qui présentent la spécialité ou l'option théâtre.

 

Cinéma Truffaut, 19 rue François Mouthon, Chilly Mazarin, 0169345442 ou www.cinetruffaut.fr

RER C gare de Chilly Mazarin, 10/15 mn à pied en remontant vers le centre ville, entrée rue principale suite à la 2ème rue à gauche après la mairie.

OU bus 492 depuis le lycée jusqu'au terminus, 10mn à pied.

20 janvier 2023

Ciné Truffaut : "l'oeil dans le rétro" : cycle Louis de Funès (poursuite)

Dimanche prochain, dans le cycle consacré à l'acteur comique Louis de Funès, un grand classique parmi les films tournés par Gérard Oury avec cet acteur sera projeté :

          Dimanche 22 janvier à 14hLa folie des grandeurs de Gérard Oury ; France (1971) ; durée 1h53

                                               Comédie avec  Louis de Funès, Yves Montand, Alice Sapritch

A noter : ce film  fera l'objet d'une présentation et d'une analyse critique par Luc Larriba, auteur et journaliste.

Sujet : En Espagne au XVIIème siècle, Don Salluste, ministre des finances en disgrâce et chassé par la Reine, est prêt à tout pour retrouver ses richesses et son honneur : il cherche à se venger en compromettant son valet, amoureux de la Reine, en le faisant passer pour son cousin.

Ce film est librement adapté de Ruy Blas de Victor Hugo. L'idée de transformer ce drame romantique en film comique est venue au réalisateur en jouant lui-même le rôle de Don Salluste dans Ruy Blas à la Comédie Française en 1960. Pendant l'acte où il ne joue pas, il imagine des scènes comiques et tourne les personnages au ridicule. Le tandem Oury/De Funès fonctionnera à chaque fois car chacun excelle dans la comédie. Ce film connut un très grand succès à sa sortie.

Une pléiade d'acteurs connus (mais tous décédés !) jouent dans ce film, dont Yves Montand (reprenant le rôle initialement prévu pour Bourvil) et Alice Sapritch qui jouait plutôt au théâtre avant de connaître le succès au cinéma puis à la télévision dans des séries.

 

 Tarif unique : 4 euros (ou gratuit pour les élèves de l'option cinéma sur les entrées offertes de leur pass Truffaut).

Cinéma Truffaut, 19 rue François Mouthon, Chilly Mazarin, 0169345442 ou www.cinetruffaut.fr

RER C gare de Chilly Mazarin, 10/15 mn à pied en remontant vers le centre ville, 2ème rue à gauche après la mairie.

OU bus 492 depuis le lycée jusqu'au terminus, 10mn à pied.

17 janvier 2023

Cycle "Visions du monde" en janvier au cinéma Truffaut : l'art (poursuite)

Le troisième film documentaire choisi dans la thématique "art" illustre la littérature, à travers le portrait de la romancière américaine Patricia Highsmith (1921-1995), connue pour ses thrillers psychologiques qui ont été adaptés au cinéma.

       Jeudi 19 janvier à 20h30 :   Loving Highsmith  documentaire d'Eva Vitija ; Suisse/Allemagne  (2022) ; durée 1h23 ; V.O.

      avec Gwendoline Christie, Annina Butterworth, Marijane Meaker, Courtney Coates Blackman, Judy Coates, Dan Coates, Monique Buffet, Tabea  Blumenschein, Kaey Kihl, Malte Göbel, Patricia Highsmith

      Sujet : Histoire de la vie, des amours et de l'oeuvre de l'écrivaine (L'inconnu du Nord-Express, adapté notamment par Alfred Hitchcock, Monsieur Ripley,...), à travers ses journaux intimes inédits, sa voix et le témoignage des personnes qui l'ont connue : famille et amis proches.

 

Cinéma Truffaut, 19 rue François Mouthon, Chilly Mazarin, 0169345442 ou www.cinetruffaut.fr

RER C gare de Chilly Mazarin, 10/15 mn à pied en remontant vers le centre ville, entrée rue principale suite à la 2ème rue à gauche après la mairie.

OU bus 492 depuis le lycée jusqu'au terminus, 10mn à pied.

13 janvier 2023

Ciné Truffaut : "l'oeil dans le rétro" : cycle Louis de Funès (suite)

Dimanche prochain, dans le cadre de la poursuite du cycle consacré à l'acteur comique Louis de Funès, le film suivant sera projeté :

          Dimanche 15 janvier à 18h :  Pouic-pouic de Jean Girault ; France (1963) ; durée 1h26

                                         Comédie avec  Louis de Funès, Jacqueline Maillan, Mireille Darc, Daniel Ceccaldi, Christian Marin

Sujet : Léonard Monestier est un homme riche à qui sa femme pense faire un beau cadeau en lui achetant une concession soi-disant pétrolière. Mais, découvrant que celle-ci a été dupée, il cherche à se débarrasser de l'affaire auprès d'un pigeon qui pourrait être Antoine, autre homme riche qui s'intéresse à sa fille Patricia. Toutefois cette dernière cherche, elle, à se débarrasser de cet encombrant prétendant...

Ce film est tiré de la pièce Sans cérémonie du même auteur. Louis de Funès avait déjà participé à la création de la pièce en 1952 dans le rôle du maître d'hôtel. Elle n'avait pas eu de succès. Malgré les difficultés pour adapter la pièce au cinéma, ce film aura du succès, permettra à l'acteur de confirmer durablement ses talents et marquera les débuts d'une collaboration avec Jean Girault sur 12 films.  Depuis, la pièce de théâtre est régulièrement reprise !

Une pléiade d'acteurs connus (mais tous décédés !) jouent dans ce film, dont Jacqueline Maillan qui excellait au théâtre.

 

 Tarif unique : 4 euros (ou gratuit pour les élèves de l'option cinéma sur les entrées offertes de leur pass Truffaut).

Cinéma Truffaut, 19 rue François Mouthon, Chilly Mazarin, 0169345442 ou www.cinetruffaut.fr

RER C gare de Chilly Mazarin, 10/15 mn à pied en remontant vers le centre ville, 2ème rue à gauche après la mairie.

OU bus 492 depuis le lycée jusqu'au terminus, 10mn à pied.

09 janvier 2023

Cycle "Visions du monde" en janvier au cinéma Truffaut : l'art (suite)

Pour le deuxième film documentaire choisi dans la thématique "art" ce mois-ci, la musique est à l'honneur, à travers un groupe particulier pour lequel la scène est un médicament inoffensif : 

       Jeudi 12 janvier à 20h30 :  L'énergie positive des dieux  documentaire de Laetitia Moller ; France  (2022) ; durée 1h10

                                  avec le groupe Astéréotypie Stanislas Carmont, Aurélien Lobjoit, Yohann Goetzmann, Kevin Vaquero

      Sujet : Stanislas, Yohann, Aurélien et Kevin sont 4 chanteurs (parmi 5) du groupe Astéréotypie, accompagnés de 4 musiciens de rock aguerris ; ensemble, ils font du rock électrique et leurs textes assènent une poésie sauvage. Leur particularité ? Les chanteurs sont de jeunes autistes d'une vingtaine d'années, ils se produisent sur scène et ont déjà plusieurs albums dont celui-ci qui donne le titre au film L'énergie positive des dieux. Ils emportent le public avec leurs chansons intenses, leur énergie communicative et leur aventure est un cri de liberté.

A l'origine de ce groupe, un projet éducatif et artistique monté en 2010 à Bourg-La-Reine. Nous entrons dans le processus créatif à travers le guitariste, Christophe Lhuillier qui veille comme le lait sur le feu sur cette aventure humaine et musicale démarrée sans arrière pensée au départ.

Ce film en immersion éclaire un pan méconnu du handicap qui en dit long sur le pouvoir de l'art et de la créativité !

 

Cinéma Truffaut, 19 rue François Mouthon, Chilly Mazarin, 0169345442 ou www.cinetruffaut.fr

RER C gare de Chilly Mazarin, 10/15 mn à pied en remontant vers le centre ville, entrée rue principale suite à la 2ème rue à gauche après la mairie.

OU bus 492 depuis le lycée jusqu'au terminus, 10mn à pied.

06 janvier 2023

Ciné Truffaut : "l'oeil dans le rétro" : cycle Louis de Funès en janvier

Restons dans le cadre des comédies ce mois-ci, mais françaises cette fois avec un hommage, à l'occasion des 40 ans de son décès, au comédien Louis de Funès. D'origine noble et bourgeoise, ce comédien est pourtant connu pour ses interprétations de français moyen avec tous ses travers : irritabilité, avarice, mensonge, ridicule...dont il se moque avec un talent lié soit aux mimiques, soit au comique de situation, soit aux quiproquos. S'il ne connut jamais la reconnaissance officielle de la profession, hormis un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière en 1980, il fut largement plébiscité par le public qui raffolait de ses prestations dans les films dont il était la plupart du temps la principale vedette.

Pour cet hommage chaque dimanche au long du mois de janvier, le cinéma Truffaut a choisi 4 films qui ont marqué la carrière de l'acteur :

  1 ) Ni vu ni connu  :  dimanche 8 janvier

   2)  Pouic-pouic :  dimanche 15 janvier

   3)  La folie des grandeurs : dimanche 22  janvier  à 14h

   4)  L'aile ou la cuisse : dimanche 29 janvier  à 14h

Attention : pour des raisons liées à des contraintes horaires, les deux derniers films seront diffusés, non pas à 18h horaire habituel, mais à 14h !

Le 3ème film de la sélection fera l'objet d'une présentation et d'une analyse critique par Luc Larriba, auteur et journaliste.

Lors de cette rétrospective, Laurent Brochot, professeur de dessin, exposera les caricatures réalisées autour de ces 4 films.

 

Dimanche prochain donc,  le film suivant sera projeté :

          Dimanche 8 janvier à 18h :  Ni vu ni connu d'Yves Robert ; France (1958) ; durée 1h35

                                                 Comédie avec  Louis de Funès, Noëlle Adam, Moustache, Claude Rich

Sujet : Dans une ville de province, les rivalités entre un braconnier Blaireau flanqué de son Fox-terrier "fous-le-camp" et le garde-champêtre Parju. Pour ce dernier, le moindre prétexte est bon pour mettre en prison le braconnier. Or, assommé par inadvertance par un jeune professeur de piano, le garde-champêtre persuadé que Blaireau en est le responsable l'arrête. Mais Blaireau a toujours alimenté tout le village avec son gibier : l'affaire commence à peser sur les habitants qui ne gèrent pas la pénurie ; toute la ville se ligue pour le faire sortir de prison...

Ce film est tiré du roman "l'affaire Blaireau" d'Alphonse Allais. Il remporte un bon succès auprès de la critique comme du public. C'est le premier film où Louis de Funès tient le rôle principal et remporte ses galons d'acteur comique ; deux futurs grands acteurs y sont également révélés : Claude Rich et Pierre Mondy. Le cinéaste Yves Robert, dont c'est le premier film et qui deviendra as de la comédie, y tient, comme souvent, un petit rôle, ainsi que son épouse d'alors, Danièle Delorme. Toujours soucieux de la musique accompagnant ses films, on entend tout au long de ce film différentes adaptations de la Truite de Schubert.

 

 Tarif unique : 4 euros (ou gratuit pour les élèves de l'option cinéma sur les entrées offertes de leur pass Truffaut).

Cinéma Truffaut, 19 rue François Mouthon, Chilly Mazarin, 0169345442 ou www.cinetruffaut.fr

RER C gare de Chilly Mazarin, 10/15 mn à pied en remontant vers le centre ville, 2ème rue à gauche après la mairie.

OU bus 492 depuis le lycée jusqu'au terminus, 10mn à pied.

- page 1 de 25