Principes de fonctionnement

  • Participation et adhésion : compte tenu des objectifs éducatifs poursuivis par la coopérative scolaire, et du principe de solidarité qui anime son fonctionnement, la participation aux activités de la coopérative scolaire est ouverte à tous les élèves de l’école, qu’ils soient ou non adhérents.
  • Financement des coopératives scolaires : la coopérative scolaire est dotée d’un budget propre destiné à financer principalement des projets éducatifs coopératifs ou des actions de solidarité. Ses ressources proviennent notamment du produit de ses activités (fête d’école, kermesse, spectacle...) de dons et subventions, ainsi que de la cotisation de ses membres.
    La coopérative scolaire ne doit en aucun cas se substituer aux obligations des collectivités territoriales concernant les charges d’entretien et de fonctionnement des écoles et des établissements publics, de même qu’elle ne peut gérer, pour le compte de la commune, du département ou de la région des crédits qui lui seraient délégués pour financer des dépenses de fonctionnement.
  • Gestion, transparence et information :  Le compte rendu d’activités et le bilan financier seront communiqués lors du 1er conseil d’école. Chaque classe doit présenter aux familles en fin d'année un compte rendu des activités menées et un bilan financier.

Évaluer ce billet

0/10

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0