Blog des BTS Tourisme du Lycée d'Hôtellerie et de Tourisme, Guyancourt

Le quotidien des étudiants de BTS Tourisme du Lycée des métiers de l'Hôtellerie et du Tourisme de Saint-Quentin-en-Yvelines, Guyancourt

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


Foire aux questions (FAQ)

Fil des billets - Fil des commentaires

20 janvier 2013

Questions les plus fréquentes que vous vous posez au sujet du BTS Tourisme

Article de Stéphanie BENSALEM, professeur de tourisme

Depuis septembre 2012, le BTS Tourisme remplace les deux BTS AGTL et VPT, la première session d'examens aura lieu en 2014.

Pourquoi avoir réformé les BTS AGTL et VPT ? Un diplôme professionnel doit évoluer à mesure que la profession évolue. Le secteur du tourisme a connu de profondes mutations au cours de la dernière décennie, notamment sur le plan technologique. Il était donc urgent de réformer les BTS AGTL et VPT afin que ces modifications soient prises en compte dans le contenu de la formation. Par ailleurs, il fallait tenir compte de  l'insertion du BTS dans le dispositif "réussir en licence" et du développement des licences et masters professionnels dans le secteur du tourisme ou encore de la réforme du lycée.


1. Qu'est ce que le BTS Tourisme ?



Le BTS Tourisme propose un tronc commun dans lequel on retrouve, entre autres, les enseignements suivants : culture générale, accueil et accompagnement, gestion de la relation client, élaboration de l'offre, gestion de l’information touristique (notamment relation à distance avec les smartphones, tablettes numériques, les outils et sites en ligne, le M-Tourisme, les réseaux sociaux), langues étrangères (anglais et une autre langue vivante), connaissance des destinations et des produits touristiques, tourisme et territoire le tout dans une dynamique de développement durable.

Le nouveau BTS tourisme n’a pas pour vocation de former des informaticiens. Les étudiants sont sensibilisés à ces nouveaux outils, les utilisent dans des situations professionnelles vécues durant le cursus de formation et/ou en entreprise (stages) afin qu'ils puissent, le cas échéant, conseiller leurs futurs employeurs, actualiser des pages de sites Internet, alimenter les réseaux sociaux par exemple.

2. Existe-t-il une spécialisation en plus du tronc commun ?

En deuxième année l'étudiant peut se spécialiser (3h/semaine) :

- soit dans le domaine du multimédia lié au tourisme (ex : conception et mise à jour de site web, participation à la mise en place d'outils nomades et mobiles, plateformes collaboratives etc)

- soit en tourismatique (maîtrise des systèmes de réservation aérienne, ferroviaire, hôtelière et de location de voitures avec l'utilisation de GDS type Amadeus ou Sabre par exemple).

Ces spécialisations pourront être adaptées selon l'environnement local. Nous incitons les étudiants à prendre en considération leur projet professionnel dans leur choix de spécialisation.


3. Quelle part est accordée à la pratique ?

L’atelier de professionnalisation (une demi-journée par semaine) est un espace pédagogique privilégié dont le but est de former l’étudiant en milieu réel sous forme d’étude de cas ou de co-animation par exemple.

 Ex : scénario de vente avec professeurs techniques, langues, géographie

 Ex : étude de marché avec professeurs de marketing et gestion de l’information touristique

 Ex : situation d’accompagnement de groupe avec professeurs techniques et langues etc...

Dans le cadre du parcours de professionnalisation, le futur diplômé pourra, au travers de sa pratique professionnelle pendant les périodes de stage mais aussi par la réalisation d'une étude personnalisée, développer et valoriser des compétences. Un livret de professionnalisation permettra de faire le point sur les compétences acquises en amont et tout au long du cursus.

12 semaines de stages obligatoires sont réparties sur les deux années de formation :

* en 1ère année un premier stage de 8 semaines en mai et juin

* en 2ème année, un deuxième stage de 4 semaines de fin novembre à fin décembre.

Le stage peut s'effectuer à l'étranger si les missions confiées correspondent aux exigences du référentiel. Le Lycée d’Hôtellerie et de Tourisme de Guyancourt développe d’ailleurs des partenariats avec des lycées étrangers dans ce sens comme à l'Ile Maurice par exemple.

En dehors des périodes de stages, des actions professionnelles peuvent ponctuellement être proposées aux étudiants par des professionnels (ex : mise à jour d'une vitrine en agence de voyages, accueil de congressistes, administration d'un questionnaire de satisfaction etc).

4. Quelle est l’importance des langues dans cette formation ?

Le référentiel du BTS Tourisme prévoit l’étude de deux langues étrangères vivantes, dont l’anglais obligatoire. Vous devez avoir un niveau bac pour ces deux langues.

A la fin de votre formation BTS, vous devriez atteindre le palier B2 du cadre de référence européen.

En BTS Tourisme, les épreuves de langues sont en CCF (cf question 8).

Il est possible de prendre une 3e langue facultative (option du BTS). Il convient de s'adapter à de nouvelles clientèles (ex : les « BRIC » Brésil, Russie, Inde et Chine) et l'apprentissage d'une 3e langue peut s'avérer un atout sur le marché du travail.


5. Quels sont les métiers vers lesquels s'orienter avec un BTS Tourisme ?

 

Le diplôme s'appelle BTS tourisme en référence au vaste secteur d'activités dans lequel le titulaire du diplôme pourra  exercer. Si les emplois d’entrée du BTS tourisme sont « conseiller voyages » en agence de voyage, « conseiller en séjour » en office de tourisme ou encore « forfaitiste » chez un tour-opérateur, ce diplôme conduit aussi aux métiers d'agent de vente et de réservation (ex : aéroport, parcs de loisirs), de conseiller en billetterie, gestionnaire de structure, commercial, chargé de promotion du tourisme local, hôtesse de croisière, personnel navigant commercial en compagnie aérienne, animation et accompagnement etc. Pour devenir guide interprète national, il est nécessaire de suivre une Licence Professionnelle après le BTS.

 


6. Je souhaite m’orienter vers une section tourisme après mon bac. Quel est le niveau requis pour rentrer en BTS tourisme ?

 

Le niveau bac et deux langues vivantes étudiées jusqu’au bac sont nécessaires (anglais + allemand ou anglais + espagnol).

 

 


7. Quels sont les qualités et bon profil requis pour réussir son BTS Tourisme ?


- vous avez un bac L, ES, S, STMG, Bac Pro, avez poursuivi vos études ou effectué un séjour à l'étranger, deux langues vivantes étudiées jusqu'au bac

- vous êtes dynamique et organisé

- vous êtes motivé par le tourisme, vous avez le sens de la vente et du conseil, vous développez votre curiosité d'esprit

- élaborer et commercialiser des produits touristiques, gérer des points d'information ou de vente vous semble à votre portée

- vous avez le goût du service et aimez communiquer

- vous aimez les initiatives, les responsabilités et les nouvelles technologies de l'information et de la communication

Alors, vous aurez de bonnes bases pour appréhender ces formations. L'assiduité, la rigueur et la régularité dans le travail seront des atouts pour réussir le BTS.

8. Qu’est ce que le CCF ?


Il s'agit d'épreuves d'examen qui se déroulent dans l'établissement habilité CCF (public et privé sous contrat) en 1ère et 2ème année lorsque l'étudiant a atteint un niveau de compétences attendu. Le professeur interrogateur est l'enseignant qui a dispensé les cours. Une convocation officielle (similaire à une convocation aux épreuves du Bac et aux épreuves ponctuelles du BTS) signée par M. le Proviseur est remise à l'étudiant qui devra se présenter aux dates et horaires mentionnés sur le document. La note obtenue en CCF n'est pas communiquée à l'élève.

En BTS Tourisme, les matières concernées par le CCF sont : Gestion de la Relation Client, Gestion de l'Information Touristique, Anglais, 2ème langue.


9. Puis-je intégrer la formation en cours d’année ?

 

Non, en revanche, si après une première inscription à l’université ou autre école, vous décidez d’abandonner celle-ci et vous sentez bien motivé pour intégrer une formation tourisme, vous pouvez saisir une opportunité.

En intégrant les cours de la formation passerelle (renseignements au 01 30 96 12 01) du lycée de fin mars à fin juin et en effectuant plusieurs semaines de stage vous aurez l’assurance d’intégrer le BTS l’année suivante.

 

10. Comment s’effectue le passage dans l’année supérieure ?

 Il y a, comme en lycée, un conseil de classe qui examinera non seulement vos résultats, mais aussi votre assiduité, votre comportement en stage et lors de vos actions de formation (Actions Professionnelles).

C'est donc un contrôle continu et le redoublement est autorisé, aussi bien celui de la 1ère que de la 2ème année.Toutefois en cas de redoublement, les épreuves CCF devront être repassées (cf question 8).

 

11. Comment se passe l’inscription ?

 Toute inscription doit désormais se faire par voies électroniques et postales.

Formation souhaitée

 

Dossier

Modalités de retrait         et d'envoi

Pièces à joindre

BTS Tourisme

 


 

 

Dossier téléchargé uniquement sur le site du Ministère de l'Education Nationale

www.admission-postbac.fr

 

 

Après inscription sur le site www.admission-postbac.fr

date limite d'envoi des dossier communiquée par votre établissement

Se renseigner

 

 12. Ai-je droit à des aides ?

Oui, les élèves du Lycée d’Hôtellerie et de Tourisme de Guyancourt bénéficient du régime étudiant : Sécurité Sociale, bourses d'enseignement supérieur, allocations logement, bourses de stage à l'étranger (ERASMUS).

 

13. Quel est le « plus » du Lycée d’Hôtellerie et de Tourisme de Guyancourt ?

- Plus de 30 années d’expérience dans la formation tourisme et une grande renommée (articles récents sur Internet - Metiers.net, dans  l'Hôtellerie / site Internet du Centre de Ressources Nationales Hôtellerie Restauration)

- Des contacts privilégiés avec les entreprises privées et institutionnelles de ce secteur d’activité et de la région

- Le développement de partenariats avec des lycées d’enseignement professionnel à l’étranger (Espagne ; Estonie ; Pays-Bas ; Serbie ; Cambodge ; Chine ; Thaïlande ; Brésil ; Colombie ; Ile Maurice ; U.S.A).

 

14. Quelles sont mes possibilités avec un tel diplôme ?

- Trouver un emploi dans le secteur du tourisme

- Poursuivre vos études par une licence et plus loin encore un Master (Bac + 5) ou dans de nombreuses Écoles de formation professionnelle

 En savoir plus sur la Licence professionnelle MTHI (Management du Tourisme et de l'Hôtellerie Internationale) et le Master Tourisme et Environnement à l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.