* Jeudi 28 novembre : théâtre au Collectif 12 "le pire n'est pas encore certain" mis en scène par Catherine Boskowitz

Nous sommes dans un futur proche.

Un chien fait la route des camps de réfugiés de Thessalonique à Bobigny.
Sur son chemin, il croise la Femme à la torche, l’Homme accroché au mât, l’Europe, la Fée Clochette, Jumana, Nègre de feu, Waël, le Jeune-homme et quelques autres...
Un fonctionnaire européen noue une relation illégale. Au même moment, un mouvement d’accueil clandestin s’organise en Europe…
Le Pire n’est pas (toujours) certain est un conte contemporain, l’humour y est cruel et tout y est vrai.