Compte rendu des travaux sur le chapitre 1 (mardi 22 novembre) :

>> en Annexe, la version PDF de ce cours. 

Rappel : étude du paragraphe p.54 (fin du premier chapitre).

Groupe 1 : un texte relevant du genre des Mémoires ?

  • l'énonciation : utilise la 3ème personne pour évoquer le de Gaulle public, en représentation. 
  • utilisation fréquente de la tournure passive. 
  • narration chronologique (égrène les dates de sa tournée en France en septembre 1944) et prolepses (*) : « Mais à considérer l’intérêt supérieur de la France – lequel est tout autre chose que l’avantage immédiat des Français – je ne le regrettais pas. (…) Notre rang dans le monde et, plus encore, l’opinion que notre peuple aurait de lui-même pour de longues générations en dépendaient essentiellement. »
  • l'écrivain (le Mémorialiste) légitime son action au moment de l'écriture et de la publication (58-59) du tome III, son pouvoir étant fondé sur "l'adhésion de plus de dix millions de Français."

(*)Bien retenir à ce propos que de Gaulle écrit et plublie ses Mémoires de guerre dix ans plus tard au moment où il va revenir au pouvoir : il y a donc souvent un implicite à considérer. Son ouvrage est à la fois des M2moires mais aussi un programme politiquen presque l’écrit qui fondera la Vème République. Il y a donc toujours à examiner la dimension argumentative de l’oeuvre (pourquoi présente-t-il les choses ainsi, plutôt que de vous poser la question : est-ce vrai ? qui est plus du domaine de l’Histoire alors que nous devons faire un devoir de Littérature).

Groupes 2 et 4 : un paragraphe qui résume le chapitre 1 ?

Þ Retrouvez les pages du chapitre qui montrent ce dont il est question de façon allusive/ résumée ici. Appuyez-vous aussi sur les champs lexicaux.

 

·      Depuis que Paris est repris, dix semaines se sont écoulées. Que de choses auront dépendu de ce qui put être fait dans ce court espace de temps !

25 août : prise de Paris (tome II) ; dates égrenées tout le long du chapitre (sept-nov 44)

·      Entre le peuple et son guide le contact s’est établi :

 Phrase emphatique et périphrase du guide qui désigne de Gaulle.

-       multiplication des déplacements en province : p. 30 : « … en qq semaines, parcouru une grande partie du territoire, paru aux yeux de 10 millions de Français dans l’appareil du pouvoir » ; p. 17-18 à Lyon, p. 18-20 : Marseille, p. 20 : Toulon, p. 20-23 : Toulouse, p. 23-24 Bordeaux, p. 25-26 : Orléans, p. 26-27 : Lille, p. 27-28 : Normandie, p. 29-30 : dans les Alpes, p. 30 : Grenoble

 

-       court-circuite les élites parisiennes : p. 15 : « Plus que jamais il me fallait donc prendre appui dans le peuple plutôt que dans les « élites » qui, entre lui et moi, tendaient à s’interposer. »

 

-       Ovations et triomphes : relever le champ lexical :

 

p. 15 : « j’avais été l’objet d’ovations retentissantes » : noter la tournure passive, ce n’est pas lui qui provoque mais sa présence en tant que chef ;

 

p. 22 : « il y avait là, à mon égard, la même sorte de plébiscite qui se manifestait partout ». À Rome : plébiscite : décret du peuple (vs senatus consulte : décret du Sénat) ; « résolution soumise à l’approbation du peuple et conférant le pouvoir à un homme ou approuvant sa prise de position ; Opinion de fait, clairement et nettement formulée par une grande proportion d'individus d'un groupe donné (adhérents, lecteurs, consommateurs), marquant leur adhésion à quelqu'un, leur préférence pour quelqu'un ou pour quelque chose. Cf plébiscite de Louis-Napoléon le ramenant au pouvoir.

 

P49 : « C’est un triomphe que je demande !»

·      se trouve tranchée toute espèce de contestation, quant à l’autorité nationale. L’État exerce ses pouvoirs :

p. 21 : « Naturellement, les communistes, bien placés et bien organisés, attisaient les foyers de trouble afin de prendre en main les affaires. Ils y avaient en partie réussi. » (noter l’art de la pointe) (…)Autour de Ravanel, des chefs de fractions armées constituaient comme un soviet (accusation implicite : seraient inféodés à l’Union soviétique). Les membres de ce conseil prétendaient assurer eux-mêmes avec leurs hommes l’épuration, tandis que la gendarmerie et la garde mobile étaient consignées dans des casernes éloignées. » Noter encore l’emploi du passif qui permet de mettre l’accent sur l’état des lieux et non sur les responsabilités : il s’agit de retrouver une unité de la nation.

p. 23 : « dans cette atmosphère troublée évoluaient divers groupes armés qui refusaient d’obéir aux autorités officielles. »

·      Le gouvernement est à l’œuvre :

- p. 21 : 21 ministres

- réseau lexical de l’action :

« agir, mettre en mouvement » p. 10.

P.17 : « …tandis que dans les intervalles je dirigeais, à Paris, le travail du gouvernement. » cf p.113 : « S’il n’est de style, suivant Buffon, que par l’ordre et le mouvement, c’est aussi vrai de la politique. » Démonstration dès ce chapitre par l’image de qqun qui cherche à agir pour restaurer la France.

 

·      L’armée, réunifiée, accrue, plus ardente que jamais, combat aux portes de l’Alsace, dans les Alpes, sur la côte atlantique, coude à coude avec nos alliés. P36 objectifs militaires atteints en 3 semaines.

 

·      La justice fait son office.

P49 : « Dès le 13 septembre, le gouvernement prescrit de constituer les cours spéciales de justice… »

p50 « peu à peu cessent les représailles où la résistance risquait d’être déshonorée. »

·      De vastes réformes sont en cours, écartant la menace du bouleversement qui pesait sur la nation. La banqueroute est conjurée ; le trésor passablement rempli ; la monnaie sauvée pour un temps. P48 augmentation des salaires de 40% et des allocations familiales de 50% ; vaste emprunt lancé p49

·      Surtout, la France reprend conscience d’elle-même et regarde vers l’avenir. »

Notre rang dans le monde et, plus encore, l’opinion que notre peuple aurait de lui-même pour de longues générations en dépendaient essentiellement. » (p. 38)

De Gaulle parle beaucoup de « rétablissement » vis-à-vis de la France, il en parle comme un corps malade, comme une mère porteuse de tous les déboires des français. 

 

Groupe 3 : le chapitre 1 montre-t-il la réalité ?

Retrouvez le diaporama de vos collègues sur l'ENT.