12 juillet 2019

Rentrée septembre 2019 - collège St Didier

Bonjour

Les vacances sont enfin arrivées, mais la rentrée se prépare déjà. Aussi, vous trouverez ici toutes les informations concernant la rentrée des élèves du collège. Ces informations sont aussi en ligne sur Ecole Directe.

A noter, le site Internet de l’établissement est actuellement en construction, mais vous y retrouverez prochainement ces informations et d'autres encore.

Nous vous souhaitons à tous d’excellentes vacances.

Mathieu BIDAL, chef d’établissement et l’équipe de direction

 

Pour préparer cette rentrée 2019 :

- La circulaire de rentrée : LA CIRCULAIRE DE RENTREE sept 2019 - parents.pdf

- La fiche de renseignements médicaux : renseignements médicaux.pdf

- Le document d'inscription à l'initiation à l'allemand en 6ème : initiation allemand en 6ème.pdf

- L'autorisation pour la journée d'intégration en 6ème : communication parents cergy 6è.pdf

- La liste des fournitures :

fournitures scolaires 6è.pdf

fournitures scolaires 5è 4è 3è.pdf

- Les conventions se stage de 3ème :

convention de stage page 1.pdf

convention de stage page 2.pdf

- Les conditions financières :

CONDITIONS FINANCIERES ECOLE et COLLEGE SAINT DIDIER - Année scolaire 2019 - 2020.pdf

- Le document sur l'assurance scolaire : assurance scolaire.pdf

- Le livret de révisions de maths de 3ème à rendre à la rentrée : Livret de vacances2019.pdf

- La circulaire "lire pendant les vacances" de la 6ème à la 3ème : opération lire pdt vacances(2).pdf

- Information sur le dispositif Imagine'R : infos carte imagine'R.pdf

05 novembre 2018

Inscription à l'école et au collège St Didier (Villiers-le-Bel et Arnouville) - rentrée septembre 2019

Ecole et Collège privé catholique Saint-Didier

 

OUVERTURE  DES  INSCRIPTIONS

Année  scolaire  2019  -  2020

à  compter  du :

LUNDI    5    NOVEMBRE    2018

Un  dossier  est  à  retirer  auprès  de  l’ACCUEIL

Rue Victor Gouffé (entre l’église et la boulangerie).

03 novembre 2017

Inscriptions pour la rentrée de septembre 2018 - Ecole et collège

Ecole et Collège Privé Catholique Saint-Didier

 

OUVERTURE  DES  INSCRIPTIONS

Année  scolaire  2018  -  2019

à  compter  du :

LUNDI    6    NOVEMBRE    2017

Un  dossier  est  à  retirer  auprès  de  l’ACCUEIL.

 

 

 

 

Affichage_Ouverture_des_inscriptions_-_ECOLE_et_COLLEGE_-_6_Novembre_2017_-_Annee_scolaire_2018_-_2019.pdf

16 décembre 2016

Projets en partenariat avec l’ORT

 L’ORT, un établissement laïc et communautaire avec une politique d’ouverture, puisque « le judaïsme est l’humanisme ».

Projet 5è 5 et une 5è de l’ORT

Egalité je te chante, égalité je t’écris, égalité je te vois, égalité je lutte pour toi

L’idée de ce projet consiste à créer une classe de correspondance entre la 5è 5, la classe de Mme. Dalbon et Mme. Chamborand, et une classe de 5è  de l’ORT. Cela permettra aux élèves de mieux se connaître tout au long de l’année et mettre en place l’EPI (discrimination). Il y aura 3 temps forts :

- Le 16/01 les deux classes de 5è iront voir une pièce de théâtre Le Voyage de Benjamin de Gérard Wajcam

- Le visionnage du film Dancing in Jaffa avec notamment un travail en EPS autour de la danse comme mode de communication

-Une rencontre conviviale dans le cadre d’un atelier « chocolat » (on en a déjà l’eau à la bouche ;)

Suite à cela les trois classes de 5è feront des questionnaires qui seront distribués à toutes les classes du collège. Les résultats seront ensuite comparés en cours de mathématique.

Les élèves devront chercher un personnage historique (ou non) qui a œuvré pour défendre la discrimination et devront ensuite expliquer pourquoi l’avoir choisi, qui est-il et que reste-t-il de sa lutte aujourd’hui. Ils devront y répondre avec un diaporama ou par vidéo avec, si possible, un fond en musique défendant la discrimination.

Cette idée, Mme. Chamborand, elle lui est venue tout simplement en écoutant Pascal Obispo Rosa lorsque l’année dernière elle travaillait sur la discrimination avec ses 5è.

Journée commémorative des génocides du 30 Janvier à l’ORT

Les enseignantes, Mme.Khelil et Mme.Davnel choisiront parmi les 6 classes de 3è (VLB/ARN), les 30 élèves les plus méritants pour aller à la Journée des Génocides de l’ORT. À midi, les élèves déjeuneront tous ensemble à la cantine de l’ORT. Dans les ateliers, auront lieu des témoignages de victimes des génocides.

Journée commémorative des génocides du 20 Avril à Saint Didier

Le 20 Avril, cette fois sur le site de Saint Didier ARN, aura lieu une journée commémorative sur les Génocides qui regroupera les classes de 3è (ARN) et une classe de 2nd (ORT). Là encore les élèves pourront rencontrer des intervenants et assisteront à un slam. L’idée principale de ce projet est basée sur la fraternité et l’échange. La rencontre 2nd (ORT)/3è (St Didier) autour du slameur Marc Oho Bembe aboutira sur un projet qui conjuguera l’écriture et la musique.

Projet en maintenance : correspondance 3è

Ce projet consistera à mettre en commun les groupes d’EPI avec un échange de jury et de copie pour le brevet.

Le mur de la Fraternité

On parle beaucoup de fraternité mais il faut remonter jusqu’en 2015, une année placée sous le signe de la fraternité.

La fraternité représente le vivre-ensemble au-delà des divergences. Cela matérialise un lieu où  les gens peuvent se rassembler pour s’exprimer.

Interview de Mme. D-A : mur de VLB

« L’objectif en créant ce mur à partir de portraits d’élèves était de montrer qu’à l’école ou ailleurs nous sommes tous uniques mais que malgré nos différences nous vivons tous ensemble. Ce mur a été inspiré par le projet de Yann Arthus Bertrand, 7 Milliards d’autres. L’objectif principal était surtout de montrer qu’à Saint Didier il y a vraiment beaucoup de différences et que c’est cette différence qui apporte une richesse en termes de cultures ou de langues. »

Les différences font l’unicité.

Interview de M. M : retour sur le mur Street Art

« Les messages du Mur de La Fraternité sont des valeurs d’amour et d’échange. »

Qu’est ce qui nous rassemble au-delà de nos différences ?

 « Le but étant de renforcer la philosophie de Saint Didier qui met au centre ces ambitions de partage, met en avant les valeurs de la cohésion humaine, l’humanisme, la paix et le partage.  La pièce de théâtre West Side Story jouée en 2015 par des élèves de 6è à la 3è, est totalement liée avec l’idée de la fraternité. Pour faire en sorte que les élèves s’approprient entièrement la pièce, ils ont réécrit le scenario, choisit les musiques et les danses en cohésion malgré les différences d’âges. La pièce se résume à la divergence, la discrimination, l’acceptation de la différence, la paix, l’amour et enfin la réconciliation. »

Interview de Céline Lecat (actuellement en classe de Première L)

Te souviens-tu de ton année de troisième au collège ? Si oui peux-tu dire quel était l’objectif, la signification du Mur de la Fraternité ? Et quel en est le lien avec ton rôle dans la pièce West Side Story ? 

Réponse de Céline :

« Alors concernant ma troisième, oui je m'en rappelle très bien c'est une année plutôt importante où on apprend à se découvrir : ce que l'on est, ce que l'on aime... De plus, il y a le brevet et à notre époque il y avait l'histoire des arts qui permettait d'approfondir un sujet qui nous plait vraiment. De ma troisième je retiens surtout le rapport aux autres, on apprend à s'attacher, à résoudre nos petits conflits et à construire peu à peu son avenir.
Le mur de la fraternité était un projet de classe qui nous invitait à prôner la fraternité grâce à des phrases, expressions ou des représentations de messages imagés. Ce mur était une façon pour nous de nous exprimer mais aussi de transmettre notre fraternité et laisser une trace de notre passage  ici à Saint Didier. Rien qu'avec ce projet, toute la classe s'est réunie autour d'une même cause et je pense que c'est important de le relever car cela montre déjà un signe de fraternité.  Je précise que cela partait d’un projet d’écriture durant la semaine de la poésie.
La pièce West Side Story était quant à lui un projet qui incluait des 6è  mais aussi des 3è tout comme des élèves de classes intermédiaires du site d'Arnouville mais aussi de VLB, il était basé sur le volontariat. Cette pièce a permis à chacun de s'épanouir et de construire un projet commun avec des personnes qui ne se connaissaient pas forcément. La pièce en elle-même contient un fort message de fraternité. María, le personnage que j'interprétais, était amoureuse d'un garçon très différent d'elle que ce soit au niveau social ou physique (couleur de peau), Tony interprété par William. Les deux protagonistes sont voués à un amour impossible aux vue de ces différences qui ne sont pas acceptées par les autres. Dans cette pièce, on avait rafraîchit pas mal de choses en ne gardant que le concept et nous avons refait à notre façon le texte et les chansons. Il y avait notamment un slam sur la liberté, qui était à la base un poème écrit par mes soins, qui fut scandé par Julie. La pièce rejoint le message transmis par le Mur de La Fraternité.
Cette pièce m'a permis de réaliser mon rêve et de commencer le théâtre que je continue encore actuellement.
Pour conclure, cette année de 3è a été importante dans ma construction personnelle et m'a permis de me comprendre moi-même ainsi que les autres mais aussi de soulever certaines questions sur mon être. En revanche, c'est tout de même une année difficile émotionnellement pour certains. […] »

 

 

Projets des professeures documentalistes Saint Didier

Les élèves de 5è auront l’occasion de rencontrer Brigitte Coppin, l’auteur de La « Demoiselle Sans Visage ». Les élèves auront un projet d’écriture en lien avec l’époque médiévale  qui consistera à créer un dictionnaire et écrire des fabliaux  du Moyen- Âge

Dessin fait par un élève de 5è

 

Projet CM, 6è VLB et ARN

Le vélo volé, une troupe de théâtre professionnelle viendra pour faire des ateliers théâtre  auprès des élèves de CM et 6è. En Février, ils joueront une pièce, « Le Petit Prince » de Saint Exupery, dont ils ont créé la mise en scène.

 

Projet 4è de VLB et ARN

En Avril, cette même troupe de comédiens viendra de nouveau cette fois-ci sur le site de VLB ainsi que les élèves d’ARN, pour jouer « Oscar Et La Dame Rose » d’Éric-Emmanuel Schmitt, pour sensibiliser les élèves au monde du théâtre. Les 4è4 ont écrit des lettres destinées à l’auteur, E.E. Schmitt, en voici un extrait :

«Bonjour, Monsieur je préfère être honnête avec vous ! Votre livre m’a été à la fois d’une grande aide et à la fois une perturbation. Votre aide a été de m’apprendre qu’il y a des gens sur cette Terre qui ont des maladies affreuses et ont du mal à le supporter, alors qu’Oscar lui, il est courageux. […]    La perturbation a été douloureuse car j’avais du mal à me situer dans l’histoire et je ne savais pas qui soutenir : Dieu, Oscar, Mamie Rose, le docteur, ou les amis d’Oscar !»

Lettre d’Emmanuel Lapert, 4è 4

 

Projet 6è 4 du 15/12

La documentaliste et la professeure d’art plastique, Mme.G et Mme.B se rendront à la maison de retraite, Le Clos,  pour une rencontre intergénérationnelle. Ce projet aura pour but de faire passer du temps entre des jeunes et des personnes âgées. L’idée principale étant que les élèves donnent de leur temps et leur gaité à des gens qui en reçoivent sûrement moins. Ils feront des crêpes qu’ils dégusteront avec les personnes âgées et leur remettront une carte de vœux fabriquée par leurs soins.

 

Projet 3è 5 : U4

Ce projet consistera à lire « U4 » dans la peau de Jules, un des personnages de ce livre. Les bibliothèques de ces villes, Garges-Lès-Gonesse, Sarcelles, VLB et Gonesse sont en réseau avec la bibliothèque d’Arnouville pour le projet U4. Une classe de chaque ville aura l’occasion de rencontrer un auteur de ces 4 livres. Le matin du vendredi 24 Mars aura lieu la rencontre entre les élèves et l’auteur de Jules, Carole Trébor. L’après-midi de ce jour même, les 5 classes des 5 collèges rencontreront les 4 auteurs. Par la suite l’idée serait de faire une planche de bande dessinée en lien avec le thème chaotique du livre et ensuite d’écrire un scenario en créant un 5ème personnage.  Cette série composée de 4 tomes permet de découvrir la même histoire avec un point de vue différent à chaque tome. La particularité de ces tomes est qu’ils sont écrits par de différents auteurs tous lié par cette histoire. C. Trébor nous présente l’histoire de Jules qui vient de Paris, Koridwen qui arrive de Bretagne par Yves Grevet, Stéphane qui elle arrive de Lyon par Vincent Villeminot et Yannis arrivant de Marseille par Florence Hinckel. Cette histoire, vue différemment par ces 4 personnages nous racontera comment ils ont fait pour survivre quand 10% de la population mondiale est touchée par le virus U4 et que les jeunes d’entre 15 et 18 ans se sont réfugiés en plusieurs bandes.                                                                        

Couverture du livre U4 : Jules, Carole Trébor

07 février 2016

Reconstruction du site Internet de l'Etablissement Saint Didier

Le nouveau site de l’Établissement Saint Didier est en cours de construction.

Les familles peuvent continuer de consulter les informations courantes sur Pronote.

Merci de votre compréhension.

 

Les Chefs d'Etablissement

12 juin 2015

"LA WEB RADIO DE SAINT DIDIER"

Une radio scolaire à Saint Didier

Voilà, notre émission a été enregistrée le 29 mai 2015. C’est la 1ère émission du club web radio du collège et nous en sommes très fières !

Cette émission a été enregistrée en différé mais dans les conditions du direct, cela signifie que nous n’avons fait qu’une seule prise sans aucune coupure !

Nous espérons que cette émission vous plaira. Nous savons qu’il reste encore du travail à faire pour l’améliorer mais nous sommes heureuses de pouvoir montrer ce que nous avons fait.

Nous vous remercions de votre écoute,

[lien]

L’équipe de l’émission « L’humeur ado »

(Séléna, Sarah, Laurianne, Léonie, Emma, Inès)

11 juin 2015

UN AUTEUR A SAINT DIDIER !


« Nous avons appris que Brigitte Coppin a déjà travaillé avec d’autres auteurs pour un documentaire. Pour publier un livre, il faut entre 2 à 8 mois ! Elle ne travaille pas sur plusieurs livres en même temps sauf s’il s’agit d’un roman et d’un documentaire : jamais deux romans !

Brigitte Coppin a déjà donné des livres gratuitement , comme le 31 mai 2015 à Vachir.

Nous avons appris que l’écrivain n’a qu’un salaire par an et en fonction des livres vendus. Elle ne gagne pas beaucoup d’argent pour un livre vendu : par exemple, elle aura 0,35€ sur un livre vendu à 5€. Elle choisit elle-même sa maison d’édition. Elle dessine mal donc elle ne fait pas les illustrations mais peut donner son avis sur celles proposées

Ce qu’elle aime dans ce métier, c’est d’inventer des histoires. Elle ne compte pas s’arrêter d’écrire sauf en cas de problèmes au niveau de sa tête ou du cœur. Elle nous a raconté un évènement qui a marqué sa vie d’écrivain : le bateau de sa famille qui s’appelait Catherine a été vendu et les nouveaux propriétaires l’ont laissée pourrir, donc pour éviter que « Catherine ne meure », elle a donné ce nom à un de ses personnages. L’inspiration vient lorsqu’elle a du temps libre et ça fait 31 ans qu’elle écrit !

Elle a choisi la période du Moyen-Age car c’est lié à plusieurs évènements dans sa vie. » (Yannis W. et Mickaël Y. de 5e2)

« J’ai trouvé que l ‘entretien avec Mme Coppin était génial car j’ai eu plusieurs informations sur le métier d’écrivain, comme par exemple : comment trouver l’inspiration, combien de temps il faut pour écrire un livre, etc…Peut-être que moi aussi je peux devenir écrivain ! » (Santhiya M. de 5e2)

« Le 2 juin 2015, les classes de 5e du collège St Didier ont rencontré l'auteur Brigitte Coppin. Elle nous a parlé du métier d'écrivain, et de ce que cela impliquait. Nous avons eu la chance de lui poser plusieurs questions. Pour nous, c'était assez impressionnant de rencontrer une auteure plus ou moins connue. Elle nous a expliqué comment elle avait commencé ce métier, comment elle trouvait l'inspiration, si c'était facile pour elle, combien de livres elle avait écrits, depuis combien de temps elle faisait ce métier,...etc » (Alice A. et Berivan O. de 5e2)

04 juin 2015

Today it's the last day...

C'est top, nos 5 drôles de dames ont la chance de rencontrer la Famille Royale et nous de nombreuses célébrités comme Beckham, Messi , au musée de Mme Tussaud Puis c'est la descente dans le couloir de la peur.

Londres sous  le soleil, c'est tout simplement génial ...

Ce soir Comédie Musicale avec Mamma Mia


Une nouvelle fois journée superbe !

Les élèves  de 4èmes

Nous sommes rentrés le Vendredi 05 juin 2015 à 9h19.

- page 1 de 2