A la manière de Jacques Prévert

POEME 1 :

 

Pour toi mon amour, Jacques Prévert

 

Je suis allé au marché aux oiseaux

Et j'ai acheté des oiseaux

Pour toi

Mon amour

Je suis allé au marché aux fleurs

Et j'ai acheté des fleurs

Pour toi

Mon amour

Je suis allé au marché à la ferraille

Et j'ai acheté des chaînes

De lourdes chaînes

Pour toi

Mon amour

Et je suis allé au marché aux esclaves

Et je t'ai cherchée

Mais je ne t'ai pas trouvée

Mon amour

 

Sur le modèle de ce poème, les élèves de 6A du collège Roger Martin du Gard ont à leur tour écrit.

 

Pour toi mon amour, (Célia)

 

Je suis allé au marché aux bijoux

Et j'ai acheté une bague de fiançailles

Pour toi

Mon amour

Je suis allé au marché du chocolat

Et j'ai acheté des chocolats en forme de coeur

Pour toi

Mon amour

Je suis allé au marché au béton

Et j'ai acheté un grand coeur

Pour toi

Mon amour

Et je suis allé au marché des mariages

Et je t'ai cherchée

Mais je ne t'ai pas trouvée

Mon amour

 

....................................................................................

 

Pour toi mon amour, (Yusuf)

 

Je suis allé au marché aux poissons

Et j'ai acheté des poissons

Pour toi

Mon amour

Je suis allé au marché aux fruits

Et j'ai acheté des fruits

Pour toi

Mon amour

Je suis allé à la ferme

Et j'ai acheté des vaches

De lourdes vaches

Pour toi

Mon amour

Et je suis allé au foyer

Et je t'ai cherchée

Mais je ne t'ai pas trouvée

Mon amour

 

......................................................................

 

Pour toi mon amour, (Paul)

 

Je suis allé au marché aux bonbons

Et j'ai acheté des bonbons

Pour toi

Mon amour

Je suis allé au marché aux animaux

Et j'ai acheté un écureil

Pour toi

Mon amour

Je suis allé au marché au béton

Et j'ai acheté des boulets

De lourds boulets

Pour toi

Mon amour

Et je suis allé au marché aux prisonniers

Et je t'ai cherchée

Mais je ne t'ai pas trouvée

Mon amour

 

...............................................................................

 

Pour toi mon amour, (Myriam)

 

Je suis allé au marché aux bisous

Et j'ai acheté des bisous

Pour toi

Mon amour

Je suis allé au marché du chocolat

Et j'ai acheté du chocolat

Pour toi

Mon amour

Je suis allé au marché de coquillage

Et j'ai acheté des coquillages

Pour toi

Mon amour

Et je suis allé au marché des mariages

Et je t'ai trouvée

Presque mort

Mon amour

 

POEME 2 :

 

Déjeuner du matin, Jacques Prévert

 

Il a mis le café

Dans la tasse

Il a mis le lait

Dans la tasse de café

Il a mis le sucre

Dans le café au lait

Avec la petite cuiller

Il a tourné

Il a bu le café au lait

Et il a reposé la tasse

Sans me parler

Il a allumé

Une cigarette

Il a fait des ronds

Avec la fumée

Il a mis les cendres

Dans le cendrier

Sans me parler

Sans me regarder

Il s'est levé

Il a mis

Son chapeau sur sa tête

Il a mis

Son manteau de pluie

Parce qu'il pleuvait

Et il est parti

Sous la pluie

Sans une parole

Sans me regarder

Et moi j'ai pris

Ma tête dans ma main

Et j'ai pleuré.

 

Sur le modèle de ce poème, les élèves de 6A du collège Roger Martin du Gard ont à leur tour écrit.

 

(Assia)

 

Il a mis l'oiseau

Dans la cage

Il a mis le chien

Dans la niche

Il a mis les croquettes

Dans le bol du chien

Avec sa petite patte

Il a mélangé

Il a tout dévoré

En une seule boucché

Sans aboyer

Il a sauté

Sur sa maîtresse

Il a fait des bonds

Avec de la vitesse

Il a mis les pattes

Dans la boue

Sans aboyer

Sans me fixer

Il s'est redressé

Il a ôté

Sa laisse de son cou

Il a retiré

Sa musolière de sa gueule

Parce qu'il gigotait

Il s'est retourné

Sans un aboiement

Sans me fixer

Et moi j'ai pris

La laisse dans ma main

Et il s'est échappé

 

POEME 3 :

 

Le message, Jacques Prévert

 

La porte que quelqu'un a ouverte

La porte que quelqu'un a refermée

La chaise où quelqu'un s'est assis

Le chat que quelqu'un a caressé

Le fruit que quelqu'un a mordu

La lettre que quelqu'un a lue

La chaise que quelqu'un a renversée

La porte que quelqu'un a ouverte

La route où quelqu'un court encore

Le bois que quelqu'un traverse

La rivière où quelqu'un se jette

L'hôpital où quelqu'un est mort

 

Sur le modèle de ce poème, les élèves de 6A du collège Roger Martin du Gard ont à leur tour écrit.

 

(Ramsès)

 

Le chien que quelqu'un a perdu

La montre que quelqu'un a volée

La feuille que quelqu'un a déchirée

La voiture que quelqu'un a cassée

Le sac que quelqu'un a fouillé

La lampe que quelqu'un a fabriquée

Le chat que quelqu'un a vendu

Le fruit que quelqu'un a mordu

 

.....................................................................

 

(Kathleen)

 

La fenêtre que tu ouvres

La fenêtre que tu fermes

Le fruit qui pourrit

Le riz qui cuit

Le chien qui joue

L'enfant qui dort

La femme qui pleure

Le père qui meurt

 

.....................................................................

 

(Farmin)

 

Le chien que j'ai vu

Le jus que j'ai bu

La chemise que j'ai mise

La fleur que j'ai prise

La clé que j'ai trouvée

La route que j'ai traversée

Le livre que j'ai lu

La pomme que j'ai mordu

La leçon que j'ai apprise

Le stylo que j'ai promis

La trousse que j'ai fermée

Le verre que j'ai renversé

 

.................................................................

 

(Manon)

 

Le chat que quelqu'un a acheté

Le chat que quelqu'un a vendu

La feuille où quelqu'un a dessinée

La télévision que quelqu'un a regardée

La balle avec laquelle quelqu'un a jouée

Les cartes que quelqu'un a collectionées

Les étiquettes que quelqu'un a collées

Le sapin que quelqu'un a décoré

La personne que quelqu'un a félicitée

La tombe où quelqu'un est mort

 

....................................................................

 

(Vithusan)

 

Le chat que quelqu'un a volé

Le chien que quelqu'un a caressé

La table que quelqu'un a renversée

La maison que quelqu'un a cassée

La chaise que quelqu'un a renversée

La voiture que quelqu'un a volée

La fenêtre que quelqu'un a ouverte

L'argent que quelqu'un a volé

La table que quelqu'un a nettoyé