21 janvier 2010

Emilie Leriche, à tolede

 

 

RAPPORT DE MISSION JULES VERNE

 

 

LERICHE Emilie

 

Conseillère pédagogique et linguistique

Section Européenne de français

I.E.S Juanelo Turriano

Toledo (España)

Tutrice : Rosario Molina

 

Toledo, 20/12/09

 

Introduction

 

     J’ai toujours nourri un désir de mobilité à l’étranger. Participer à la vie d’un établissement scolaire étranger et pratiquer la pédagogie et les méthodologies d’un système éducatif différent s’inscrivait parfaitement dans mon désir d’ouverture sur le monde.

De fait, le Programme Jules Verne représente pour moi une réelle opportunité de développer mes approches pédagogiques. J’étais tout particulièrement motivée par le Programme Jules Verne car il m’offre l’occasion de participer de façon active à l’harmonisation européenne des programmes, des diplômes et des certificats qui s’inscrit dans le Cadre Européen Commun de Références pour les Langues (CECRL).

 

I MA MISSION

 

    Tout d’abord, je tiens à dire que j’ai été accueillie de façon très chaleureuse par l’équipe pédagogique de l’I.E.S Juanelo Turriano et tout particulièrement par ma tutrice Rosario Molina qui dirige le département de français. Rosario porte plusieurs casquettes dans le département de français. Elle est chef du département, professeur de français et coordinatrice de la section européenne de français. Nous sommes aussi en lien avec Michel Wattremez qui est Attaché à la coopération linguistique de l’Institut français de Madrid et qui nous invite à tous les évènements en lien avec la culture française et l’enseignement du français.

 

    Ma mission consiste à participer activement au sein de la section européenne de français composée de 10 professeurs de DNL (Discipline Non Linguistique) en collaboration avec Rosario dans l’élaboration du matériel pédagogique. Je donne aussi deux heures de cours de français par semaine à un groupe de 20 élèves de 3eso (ce qui équivaut à la 3ème dans le système français) en utilisant l’évaluation par compétences du CECR.

Un des objectifs de ma mission est d’améliorer la compétence linguistique des enseignants des Disciplines Non Linguistiques qui font partie de la section européenne de français. Je donne deux heures de cours de français aux professeurs de DNL répartis en deux groupes de niveaux. Un groupe composé de deux professeurs de DNL qui ont un niveau C1 et un autre groupe composé de 5 professeurs de DNL que je prépare à la validation du niveau A2/B1.

De plus, je suis en collaboration avec le professeur de langue et littérature espagnole dans le cours de 2º de Bachillerato (Terminale). J’interviens en début de cours pour fournir des connaissances complémentaires aux élèves surtout lorsque le thème littéraire abordé est en lien avec la culture littéraire française. (Par exemple : Le siècle des Lumières....)

 

 

 

II MON RÔLE DANS LE FONCTIONNEMENT DE LA SECTION EUROPEENNE

 

   Je joue le rôle de conseillère linguistique et pédagogique : « asesora linguistica »

 

§         J’élabore le matériel pédagogique de la section européenne avec les professeurs

de DNL à raison d’une heure par semaine pour chaque matière.

Je m’occupe des sciences naturelles, des mathématiques, de la physique chimie, et de la technologie. Comme j’ai un bac scientifique, je peux suivre sans aucun problème les programmes de ces différentes matières. Le niveau auquel est destiné le matériel correspond à la 5ème en sciences naturelles et en mathématiques soit 1ºEso dans le système espagnol, et à la 3ème en physique chimie et en mathématiques soit 3ºEso. A cela s’ajoute la préparation du matériel pédagogique pour deux matières de la formation professionnelle : Massage en 2ndo de Estética  (soit équivalent bac pro massage) et  Hygiène en milieu hospitalier (soit bac pro aide-soignante).

Je crée des fiches avec les professeurs de DNL et je mets à profit mes compétences TICE en proposant des activités ayant comme support des power point, des vidéos ....etc. Tout le matériel est archivé dans l’ordinateur du département et dans des dossiers papiers ce qui facilitera la relève du programme Jules Verne ainsi que l’autonomie des professeurs de DNL lorsque le moment sera venu.

 

§             Je suis présente en cours avec les professeurs de DNL pour les matières suivantes : Sciences naturelles, Mathématiques, Physique chimie, Histoire géographie, Education physique, Education à la citoyenneté (educación para la ciudadanía, matière nouvellement créée en Espagne), et je suis présente également en cours de massage dans le cycle de formation professionnelle.

Mon rôle est de servir de référant au professeur de DNL en cas de doutes dans la formulation d’expressions spécifiques à sa matière, de difficultés de prononciation….

Je ne substitue pas le professeur de DNL , mais nous alternons nos interventions de façon coordonnée en utilisant le matériel élaboré, en maintenant la dynamique de classe, sans ralentir la progression dans le programme de la matière et en incitant les élèves à utiliser le français dans leurs interventions. Quant à la discipline, je partage la responsabilité avec le professeur de DNL et j’interviens le cas échéant.

 

III  LES OUTILS MIS EN PLACE POUR FAVORISER LA COMMUNICATION DANS LE DEPARTEMENT DE FRANÇAIS ET LA COORDINATION DE L’EQUIPE DE LA SECTION

 

 

      Nous organisons une Réunion avec le Département de Français une fois par semaine. Cette réunion permet d’harmoniser le travail des professeurs de français afin de tendre vers une réelle cohésion dans l’enseignement et dans l’évaluation des élèves.

En ce qui concerne la section, nous nous réunissons avec Rosario et tous les professeurs de DNL tous les lundi. Cette Réunion de coordination de la Section Européenne de Français nous donne l’occasion  d’avoir une vision globale et donne lieu à des améliorations et des remises en questions. C’est aussi un moment privilégié qui  permet de renforcer l’esprit d’équipe.

De plus, je me réunis une fois par semaine avec Rosario. Cette Réunion avec ma tutrice permet de faire le point sur la Réunion de coordination de la section européenne du lundi.  Ce moment permet de mettre en place des projets  comme par exemple la réalisation d’un Blog de la Section où nous pourrons mettre en ligne tout le matériel réalisé et interagir avec d’autres Blog en vue d’une mutualisation du matériel de section européenne. En plus de ces réunions de coordination, on se réunit à chaque fois qu’on le considère nécessaire.

Je tiens aussi à préciser que chaque professeur dispose d’un ordinateur portable et d’une clé USB fournit par la région Castilla la Mancha. De plus, l’I.E.S Juanelo Turriano dispose d’une couverture Wifi ce qui facilite la communication par un échange permanent de mails avec les professeurs de la section. Je trouve que la communication est très efficace ce qui facilite l’avancée des projets et la bonne ambiance au sein de l’équipe. Je travaille dans un cadre très agréable avec des professeurs de DNL très motivés et soucieux de se perfectionner.

 

IV BILAN DE MON EXPERIENCE JULES VERNE A LA FIN DE CE PREMIER TRIMESTRE 

 

      Après quatre mois au sein de l’I.E.S Juanelo Turriano, je me sens parfaitement intégrée à l’équipe pédagogique. Nous avons pu réfléchir sur la méthodologie dans le travail de la section européenne. Mon rôle et ma mission dans les différentes matières n’étaient pas définis de façon homogène au départ, alors j’ai pris l’initiative en collaboration avec toute l’équipe de la Section Européenne de rédiger un Protocole qui détaille par matière le travail de préparation du matériel pédagogique et le rôle du conseiller linguistique et pédagogique pendant chaque cours de DNL. (voir Protocolo de actuación con el asesor linguistico )

Je suis en train d’acquérir de nouvelles compétences en observant et surtout en participant au fonctionnement et à la coordination d’une section européenne. Je pense qu’à la fin de l’année scolaire j’aurais acquis toutes les compétences pour  créer une section européenne d’espagnol dans mon établissement en France, en tout cas c’est ce qui me motive pour l’année prochaine. Ainsi, je pourrais mettre ma pierre à l’édifice en contribuant au développement de la politique d’ouverture européenne de l’Académie de Versailles.

 

V LES ENRICHISSEMENTS SOCIOCULTURELS DE MON SEJOUR PROFESSIONNEL  

 

      J’habite dans le centre historique de Tolède (el casco) qui est au patrimoine de l’humanité, c’est-à-dire que j’ai l’impression de vivre dans un musée à ciel ouvert. Tolède est une ville magnifique qui regorge de nombreuses richesses architecturales et artistiques dues à la superposition des Trois religions (musulmane, catholique, et juives). Et ce cadre historique m’a donné l’envie d’apprendre l’arabe littéraire. Les musulmans sont restés plus de 7 siècles à Toledo et en ont imprégné la culture. Par exemple, ces délicieuses pâtisseries locales qu’on appelle mazapán sont en réalité des copies de pâtisseries musulmanes. Je profite donc de mon séjour professionnel pour apprendre à lire et à écrire en arabe à l’Escuela de traductores de Toledo qui s’avère être la plus vieille école de traduction de la ville. Je pourrais bientôt déchiffrer les versets du coran que l’on trouve sur de nombreux monuments de Toledo. Je suis très enthousiaste…

Tolède, est un haut lieu touristique de part son importance dans l’histoire de l’Espagne. Je suis ravie de pouvoir vivre dans cette ville qui offre une qualité de vie exceptionnelle et qui regorge de trésors historiques.

De plus, je vis en colocation avec 3 filles, deux espagnoles, dont Marta qui travaille pour l’ONG Save The Children et qui est très impliquée dans les événements à caractère social qui ont lieu en Castilla La Mancha et Beatriz qui travaille dans la préservation de l’environnement dans le secteur eaux et forêt. Il y a aussi Monika qui est une étudiante polonaise en Erasmus. Disons que c’est un peu l’Auberge espagnole….

Tolède regorge d’activités culturelles et j’essaie d’en profiter au maximum : Théâtre classique au Teatro de Rojas, concert de Flamenco fusion au Círculo de Artes, cycles thématiques de cinéma au centre culturel TOLETUM….

Nous sommes en train de créer un blog commun à tous les Jules-Verniens pour confronter nos expériences professionnelles et culturelles, ainsi je pourrais vous raconter la suite de mon aventure à Tolède...

06 janvier 2010

Česko-Slovenská Superstar suite

Pour ceux qui ont suivi le premier billet, le gagnant de la nouvelle star est sans surprise ....

Martin Chodúr, le candidat tchèque

Premier cours de tchèque

Une phrase utile en cette période de voeux

Šťastný a veselý rok 2010 !

à prononcer ... chtiastni a véséli rock

Et voilà, vous savez parler tchèque !


04 janvier 2010

EXPERIENCE A DUBLIN

Je suis professeur de Secrétariat et de DNL Communication au  lycée professionnel de Draveil. Je participe au programme Jules Verne au titre de cette année scolaire 2009/2010.

 

Mount Anville Secondary School

 

 Mon établissement d’affectation, Mount Anville Secondary School, se trouve dans la banlieue sud de Dublin, Irlande. C’est un établissement catholique privé qui accueille des jeunes filles âgées de 12 à 18 ans.

 

La communauté éducative

Environ 600 élèves fréquentent l’école où une cinquantaine de professeurs assurent leurs enseignements.

 

Les matières enseignées

Anglais, Irlandais, Mathématiques, Français, Espagnol, Allemand, Biologie, Chimie, Histoire, Géographie, Commerce, Comptabilité, Économie,  Arts ménagers, Musique, Chant, Religion, Education Physique, Education Civique…

 

Le rythme scolaire

Les élèves ont cours du lundi au vendredi,  à raison d’environ 25 heures par semaine. La journée commence à 8h30 et se termine à 15h10 ou 16h00. Un cours dure 40 minutes.

 

L’enseignement secondaire en République d’Irlande

 

L’enseignement dans le second degré comporte aussi bien des matières théoriques que pratiques. Il est organisé de la façon suivante :

 

a)      Le junior cycle (1er cycle) dure 3 ans (entre 12 et 15 ans). L’examen d’État du Junior Certificate (équivalent du Brevet des Collèges) sanctionne les trois premières années d’études.

 

b)      L’année de transition ou de réflexion est une année facultative. Durant cette année qui n’est sanctionnée par aucun diplôme, les élèves peuvent goûter à une gamme variée d’expériences éducatives, en effectuant notamment des minis stages professionnels ou un séjour à l’étranger. Le but de cette année de transition est de les préparer à la maturité en mettant l’accent sur le développement personnel, la conscience sociale et les compétences de la vie.

 

c)      Le senior cycle (2eme cycle) dure 2 ans (17 à 18 ans). L’examen du Leaving Certificate correspond au Baccalauréat  et sanctionne la fin de l’éducation post-primaire. Toutes les matières sont proposées à deux niveaux : niveau ordinaire (ordinary level) ou niveau supérieur (higher level). Les élèves sont obligés de choisir 6 matières, dont l’Anglais, l’Irlandais et les Mathématiques qui sont obligatoires. Chaque matière donne des points, selon le niveau choisi. Le nombre de points est un critère déterminant dans le choix des études supérieures.

 

Description du travail

 

Au cours de ce premier trimestre, mon expérience a été variée.

 

  • J’ai en charge une classe de Seconde (4th Year ou Transitional Year) à qui j’enseigne le français (2 heures par semaine).
  • J’interviens également auprès d’élèves de Première (5th Year) et Terminale (6th Year). Il s’agit là de conversations en petits groupes et d’entraînements à l’examen.
  • Je prends en charge quatre élèves en très grande difficulté,  pour de l’aide personnalisée et une préparation spécifique aux examens du Brevet (Junior Certificate) et du Baccalauréat (Leaving Certificate).
  • La possibilité m’a été donnée d’assister à des cours de collègues irlandaises, en Economie (5th Year), Anglais (6th Year) et Bureautique (4th Year).

14 décembre 2009

en ce moment, à la radio tchèque ...

On entend ça ....

C'est la chanson de groupe des candidats de la "nouvelle star". Eh oui, ici aussi ce programme existe ! Et il ressemble fortement au programme français: même foule aux castings, même théâtre, même jury peu complaisant, même engouement parmi le public.

Toutefois le programme tchèque a quelque chose de plus ... Eh oui, ce n'est pas uniquement la "nouvelle star" tchèque, mais la Česko Slovenská SuperStar, c'est à dire la "nouvelle star" tchéco-slovaque ! Et c'est une première mondiale que deux pays s'associent pour réaliser ce programme (les animateurs ne cessent de le répéter depuis le début !). Qui dit "nouvelle star" tchéco-slovaque, dit forcément couple de présentateurs tchèque et slovaque (qui ne se comprennent pas toujours, ce qui provoque souvent des quiproquos), un jury tchéco-slovaque, deux lieux de tournage, une chanson de groupe dans les deux langues, et bien évidemment des candidats tchèques et slovaques ! Et comme c'est étrange, pour la finale, qui aura lieu dimanche prochain, il reste un tchèque, Martin Chodúr, et un slovaque, Miroslav Šmajda ! Les paris sont lancés ....

Et pour finir, une petite anecdote, qui me semble bien représenter la différence de culture entre les Tchèques-Slovaques, et les Français. Alors qu'en France, le candidat éliminé laisse éclater ses émotions sans se soucier des caméras, ici à peine le ou la malheureux(se) vient d'apprendre que son aventure se termine, qu'il ou elle doit chanter une chanson en solo. Et depuis le début, tous ont réussi, tels de vaillants soldats, à assurer le spectacle sans verser une larme. The show must go on !

- page 2 de 3 -