VERSION LATINE – Khâgne ULM - Corrigé

 

           Agrippine rapporte à Rome les cendres de son époux Germanicus

 Consignes pour Adèle et Kiéran

Pour le 20 Janvier :

- En confrontant le texte latin et la traduction proposée en corrigé, faites la structure du texte latin. Copiez-la dans le billet sous le texte latin.

- En vous appuyant sur une analyse comparée de la traduction élève en italique, du corrigé proposé et du texte latin, 

               repérez les fautes majeures de la traduction élève,

               expliquez, selon, pourquoi la traduction proposée est impossible ou les éléments du texte latin qui n’ont pas été occultés.

Dies quo reliquiae tumulo Augusti inferebantur modo per silentium uastus, modo ploratibus inquies ;

Le jour où ils apportèrent les reste d'Auguste à son tombeau était tantôt silencieusement vide, tantôt agité de lamentations ; 

Le jour où les cendres étaient transportées au tombeau d'Auguste fut tantôt plongé dans un profond silence, tantôt troublé par les lamentations.

 
plena urbis itinera, conlucentes per Campum Martis faces.

les routes de la ville étaient bordées, des torches brillaient à travers le Champ de Mars.

Les rues de la cité étaient pleines de monde ; des torches scintillaient de toute part à travers le champ de Mars.
 

Illic milites cum armis, sine insignibus magistratus, populus per tribus concidisse rem publicam, nihil spei reliquum clamitabant, promptius apertiusque quam ut meminisse imperitantium crederes.

Là, des soldats en armes, sans insigne de magistrature, le peuple à travers les tribus, tous abandonnaient la politique et ne proclamaient aucune espérance future, et cela de manière trop manifeste et visible pour que tu crûs qu'ils se souvenaient de celui qui commandait.

Là les soldats en armes, les magistrats dépouillés de leurs insignes, le peuple rangé par tribus  disaient haut et fort que c'en était fait de la république, qu’il n’y avait plus d’espoir, trop vivement et trop ouvertement pour qu’on puisse croire qu’ils gardaient mémoire de qui avait le pouvoir.

 

Nihil tamen Tiberium magis penetrauit quam studia hominum accensa in Agrippinam, cum decus patriae, solum Augusti sanguinem, unicum antiquitatis specimen appellarent uersique ad caelum ac deos integram illi subolem ac superstitem iniquorum precarentur.

Cependant rien ne pénétrait plus Tibère que le dévouement enflammé pour Agrippine alors qu'ils appelaient la gloire de la patrie, le seul sang d'Auguste, unique preuve des temps d'autrefois et que, tournés vers le ciel, ils priaient la lignée entière des dieux de celui-ci qui trône au-dessus des ennemis.

Cependant rien ne toucha plus profondément Tibère que la passion enflammée de la population pour Agrippine, alors qu’ils l'appelaient l'honneur de la patrie, le véritable sang d'Auguste, l'unique modèle de la vertu ancienne et que, tournés vers le ciel, ils priaient les dieux "de protéger ses enfants, et de les faire survivre à leurs persécuteurs."

 

Fuere qui publici funeris pompam requirerent compararentque quae in Drusum patrem Germanici honora et magnifica Augustus fecisset :

[3,5]

Il y avait ceux qui réclamaient et préparaient un cortège de funérailles publiques, ce qu'Auguste avait fait honorablement et noblement pour Drusus, le père de Germanicus  

(1) Il y en eut pour regretter la pompe de funérailles publiques et pour rappeler ce qu’Auguste avait réservé comme honneurs et comme magnificences à Drusus, père de Germanicus : 


ipsum quippe
asperrimo hiemis Ticinum usque progressum neque abscedentem a corpore simul urbem intrauisse ; 

de fait, par un froid pénible, avançant jusqu'au tessin et sans renoncer, il était entré dans la ville en même temps que le corps ;

comment Auguste lui-même, au plus au plus fort de l'hiver, s’était avancé jusqu’à Ticinum et, sans jamais s’éloigner du corps, avait fait son entrée dans Rome en même temps que lui ;
 

circumfusas lecto Claudiorum Iuliorumque imagines ;

il plaça autour du lit les portrait des Claude et des Jules ;

ces images des Claudes et des Jules placées autour du lit funéraire,

 

defletum in Foro, laudatum pro Rostris, cuncta a maioribus reperta aut quae posteri inuenerint cumulata ;

il était pleuré sur le Forum, loué devant celui-ci et couvert de présents par les anciens ou par ceux qui étaient venus après.

les pleurs sur le Forum, l'éloge prononcé aux Rostres ; tous les honneurs institués par nos ancêtres ou imaginés par les générations suivantes, accumulés.

 

at Germanico ne solitos quidem et cuicumque nobili debitos honores contigisse ; sane corpus ob longiquitatem itinerum externis terris quoquo modo crematum, sed tanto plura decora mox tribui par fuisse quanto prima fors negauisset.

 

tandis que Germanicus n'avait pas reçu les plus ordinaires, ceux auxquels tout noble avait droit de prétendre. (2) Qu'il eût fallu, à cause de l'éloignement des lieux, lui dresser dans une terre étrangère un vulgaire bûcher, n'était-ce pas une raison pour lui rendre avec usure ce que le sort lui avait dénié en ce premier moment?

Tacite, Annales III 4-5 (168 mots)

 

II. COURT THÈME

 Consignes pour Adèle

Pour le 20 Janvier :
Faire la construction du texte latin proposé. Copiez le texte appareillé sous le texte latin de correction.

Le mépris des richesses était  pour les philosophes un désir caché de venger leur mérite de l’injustice de la fortune, par le mépris des mêmes biens dont elle les privait ; c’était un secret pour se garantir de l’avilissement de la pauvreté ; c’était un chemin détourné pour aller à la considération, qu’ils ne pouvaient avoir pour les richesses.
La Rochefoucauld, Maxime 57 (59 mots)

 

Qua causa autem philosophi opes spernerent erat quod tacite se a Fortunae  injuria dignitatem vindicare iisdem opibus  spernendis quibus ab illa privabantur desiderabant ;  hoc enim erat secretum ad se ab egestate turpitudineque tegendum ; haec etiam erat deversa uia qua  uerecundiae essent quae non eos divitiis contingere posset.

Proposition de construction d'Adèle :

Qua causa autem [ philosophi opes spernerent ] erat

         quod tacite desiderabant

                    [ se (a Fortunae injuria) dignitatem vindicare ] iisdem opibus spernendis

                              quibus ab illa privabantur ;

 

hoc enim erat secretum

         [ ad se (ab egestate turpitudineque) tegendum ] ;

 

haec etiam erat deversa uia

         qua uerecundiae essent

                    quae non [ eos divitiis contingere ] posset.