Présentation des objectifs pour cette première partie : Homère Iliade Chapitre XV 

- Khâgne : programme option lettre classique LSH dans le cadre du thème Hommes et Dieux
- Hypokhâgne : représentation du pouvoir chez les dieux – la guerre de Troie // première partie de la Culture de l’Antiquité.

Références pour vous aider

Un site dédié aux classes préparatoires présentant des indications intéressantes sur Homère : http://philo-lettres.pagesperso-orange.fr/index_grec.htm
Homère Iliade XV http://hodoi.fltr.ucl.ac.be/concordances/homere_iliad15/lecture/1.htm
En juxtalinéaire : http://dico.ea.free.fr/homeros/ilxv.pdf
Traduction de Leconde de Lisle : http://www.mediterranees.net/mythes/troie/iliade/chant15.html

Lundi 12 Septembre – GREC Option littérature et culture

Texte 1 – Zeus se fâche contre Héra


Aidés par Héra et Poséïdon, tandis que Zeus s’est assoupi, les Achéens ont pris le dessus sur les Troyens. Revenu à lui, Zeus se rend compte de la situation et découvre Hector étendu dans la plaine « respirant péniblement, le souffle manquant à son cœur », « vomissant du sang ».

τὸν δὲ ἰδὼν ἐλέησε πατὴρ ἀνδρῶν τε θεῶν τε, 
δεινὰ δ᾽ ὑπόδρα ἰδὼν Ἥρην πρὸς μῦθον ἔειπεν· 
ἦ μάλα δὴ κακότεχνος ἀμήχανε σὸς δόλος Ἥρη 
15 Ἕκτορα δῖον ἔπαυσε μάχης, ἐφόβησε δὲ λαούς.
οὐ μὰν οἶδ᾽ εἰ αὖτε κακορραφίης ἀλεγεινῆς 
πρώτη ἐπαύρηαι καί σε πληγῇσιν ἱμάσσω. 
ἦ οὐ μέμνῃ ὅτε τ᾽ ἐκρέμω ὑψόθεν, ἐκ δὲ ποδοῖιν 
ἄκμονας ἧκα δύω, περὶ χερσὶ δὲ δεσμὸν ἴηλα 
20 χρύσεον ἄρρηκτον ; 
σὺ δ᾽ ἐν αἰθέρι καὶ νεφέλῃσιν ἐκρέμω· 
ἠλάστεον δὲ θεοὶ κατὰ μακρὸν Ὄλυμπον, 
λῦσαι δ᾽ οὐκ ἐδύναντο παρασταδόν· 
ὃν δὲ λάβοιμι 
ῥίπτασκον τεταγὼν ἀπὸ βηλοῦ ὄφρ᾽ ἂν ἵκηται 
γῆν ὀλιγηπελέων· ἐμὲ δ᾽ οὐδ᾽ ὧς θυμὸν ἀνίει 
25 ἀζηχὴς ὀδύνη Ἡρακλῆος θείοιο,
τὸν σὺ ξὺν Βορέῃ ἀνέμῳ πεπιθοῦσα θυέλλας 
πέμψας ἐπ᾽ ἀτρύγετον πόντον κακὰ μητιόωσα, 
καί μιν ἔπειτα Κόων δ᾽ εὖ ναιομένην ἀπένεικας. 
τὸν μὲν ἐγὼν ἔνθεν ῥυσάμην καὶ ἀνήγαγον αὖτις 
30 Ἄργος ἐς ἱππόβοτον καὶ πολλά περ ἀθλήσαντα.
τῶν σ᾽ αὖτις μνήσω ἵν᾽ ἀπολλήξῃς ἀπατάων, 
ὄφρα ἴδῃ ἤν τοι χραίσμῃ φιλότης τε καὶ εὐνή, 
ἣν ἐμίγης ἐλθοῦσα θεῶν ἄπο καί μ᾽ ἀπάτησας.