Travail de traduction : Suétone - Apothéose de César

[Periit  (sexto et quinquagensimo (aetatis2) anno1)] atque   [ (in (deorum2) numerum)3 relatus est.]
1. Complément circonstanciel de temps de periit
2. Génitif, CDN aetatis de anno et deorum de numerum.
3. Complément régime in + acc. de relatus est.

Il mourut à cinquante cinq ans et fut compté au nombre des dieux.

pereo, is, ire, perii : mourir

sextus, a, um et quinquagensimus, a, um : cinquante-sixième

aetatis : génitif 3ème déclinaison aetas = temps, période, vie

atque : et

deus, i, m : dieu

numerum, i, n : nombre

relatus est : a été porté, a été placé

 

[ Stella crinita (per septem continuos1 dies)2 fulsit  (exoriens3  (circa undecimam horam)4),

creditumque est animam esse Caesaris in caelum recepti.
1. Adjectif accordé à l’accusatif pluriel, épithète de dies.
2. CC de temps de fulsit.
3. Participe présent au nominatif, mis en apposition au sujet. On peut le traduire ici par une relative qui aurait pour antécédent comète.
4. Complément circonstanciel de temps de exoriens.
N.B. un participe, employé comme adjectif ne perd pas son fonctionnement verbal ; il conserve la possibilité de générer des compléments. C’est pourquoi il est souvent plus aisé en français de transcrire la tournure participiale par une relative.

Une comète, qui se levait aux alentours de la onzième heure, brilla en continu pendant sept jours et l'on crut que c'était l'âme de César qui était reçu dans les cieux..

Stella, ae, f : étoile
stella crinita : comète

Dies : accusatif pluriel masculin 5ème déclinaison – jours

fulgeo, es, ere, fulsi, -  : briller

exoriens : participe présent de exoriri : se lever (astres), naître

circa + acc. : autour

undecimus, a, um : onzième

hora, ae, f : heure

creditum est : on a cru

-que : et

Anima, ae, f : âme

Creditum est animam esse : on a cru que c’était l’âme

Caesaris : génitif singulier 3ème déclinaison – Caesar = César

Caelum, i, n : ciel

Receptus, a, um : reçu

[ (Curiam)1, [  (in qua) 3 occisus est ], obstruere2 placuit.]
1. Accusatif, COD de obstruere.
2. Infinitif, complément COD de placuit.
3. Qua = relatif à l’ablatif singulier, féminin, a pour antécédent curiam. In qua = complément circonstanciel de lieu de occisus est.

On décida de murer la Curie dans laquelle il avait été tué.

curia, ae, f : la curie

placeo, es, ere, placui : plaire

placet + infinitif  : il plaît de, on décide de

in qua occisus est : dans laquelle il a été tué

obstruo, is, ere, obstruxi, obstructum : fermer, obstruer

 

[ ((Percussorum1) autem 2 fere3 neque (triennio quisquam) amplius4) superuixit 5.]
1. Génitif pluriel, complément de quisquam, à valeur partitive.
2. Autemen vert, parce qu’il a une fonction macrosyntaxique et permet de coordonner la proposition à la précédente.
3. Fere souligné en bleu, parce que l’adverbe corrige neque quisquam.
4. Complément circonstanciel de temps de supervixit.
5. Parfait de supervivo, 3ème pers du singulier.

Or, aucun des assassins, pour ainsi dire, ne lui survécut plus de trois ans.

percussor, oris, m : assassin, 3ème déclinaison ; percussorum = génitif pluriel

autem : or

fere : presque

amplius, a, um : plus

neque : et ne … pas

neque quisquam : ne…pas quelqu’un = personne

triennium, ii, n : espace de trois ans

supervivo, is, ere, -vixi, -victum : survivre à

 

[ Alius (alio casu1) periit, (pars)2 (naufragio)3, (pars) 2 (proelio) 3.]

1. Complément circonstanciel temps/cause de periit.
2. Mis en apposition à alius.
3. En apposition à casu, à l’ablatif avec la même valeur circonstancielle temps/cause

Chacun trouva la mort par accident, les uns dans un naufrage, les autres au combat.

alius, a, um : autre, l’un ou l’autre
casu : ablatif masculin singulier 4ème déclinaison casus = chute ; arrivée fortuite ; circonstance, occasion ; accident fâcheux, malheur.

pereo, is, ire, perii : mourir

pars, partis, f : part, partie

naufragium, ii, n : naufrage

proelium, ii, n : combat, bataille