L'AVION MYSTERIEUX 

 

Première partie :

 

Chapitre 1 : Luna

 

L’hôtesse se balade dans le couloir à la recherche de tâches à accomplir. Elle semble s'ennuyer. Un homme grassouillet au troisième rang me fixe depuis que je me suis mise à chanter " Hello " d'Adèle. Je me sens un peu, ridicule surtout parce que le gars mange en me toisant un hot-dog peu appétissant . Mais bon… je mets le casque que mamie Jeannette m'a offert pour mon anniversaire. D'ailleurs, c'est chez elle que je me rends. Ah pardon, j'ai oublié de me présenter, moi c'est Luna Jessy Mary Johnson enfin Luna Johnson et j'ai 23 ans. Je vais voir mamie Jeannette car je suis allée deux longues et ennuyeuses années en Égypte pour mes études de langue morte, plus précisément, des langues de régions précolombiennes : les Mayas, les Incas et les Aztèques. La dernière année, je l'ai particulièrement adorée, c'était en Allemagne, c'est là où j'ai rencontré Jake Sleeman, 25 ans, un anglais qui étudiait aussi les langues mortes dans le même cours que moi. Il est vite devenu mon meilleur ami et je veux lui présenter mamie Jeannette. L'hôtesse arrive avec ses plats bon marché. J'ouvre ma barquette de " pâtes bolo ", immangeables vu leur goût de plastique. Quand je regarde le poulet de Jake , je me mords les lèvres. Il embaume ! Je tourne mes yeux vers mes pâtes in vitro et prie (alors que je ne suis pas croyante) pour que les morceaux de viande ne soient pas avariés. Je mets mon casque et appuie sur mon tel " play ". Alors " Lego House "  d'Ed Sheeran se propage dans ma tête me faisant oublier le goût de mon festin. Après déjeuner, je me mets à chercher mon livre sous le regard de mon ami. Il ne m'aide pas comme par hasard... bonjour la galanterie ! Je le trouve enfin... " L'Orient Express " d'Agatha Christie. Lui est (comme d'habitude) en train de regarder le film proposé sur les écrans devant nous. Aucune envie de culture ! Jake dit que mon sac est rempli de pavés. Je rétorque que ce ne sont pas des pavés, mais des feuilles pleine de culture. Il rit, je boude. C'est toujours comme ça avec lui. Tout est toujours drôle surtout la fois ou j'ai glissé sur une glace. Il a ri, j'ai boudé.

                                                                                                         Léa, 6è

La suite la semaine prochaine ...