Mot-clé - intertice

Fil des billets

04 mars 2011

Vidéo du salon Intertice 2011 Manuels scolaires numériques au Cddp92






interTICE - Manuels numériques 26 janvier 2011 au CDDP des Hauts de Seine

Une centaine de personnes, professeurs des écoles, professeurs du 2nd degré mais aussi formateurs et inspecteurs, était réunie, mercredi 26 janvier dernier, pour le premier Salon Intertice des manuels scolaires numériques.

L’après-midi a été ouvert par un temps de présentation : qu’est-ce qu’un manuel scolaire numérique ? quel est son avenir ? quelle est sa place dans l’environnement numérique pédagogique qui nous entoure ?

Cette présentation a permis de répondre à certaines questions. Elle a également éveillé la curiosité des visiteurs, qui se sont alors rendus sur les stands des quinze éditeurs présents pour y obtenir des réponses.

Quelle est l’offre éditoriale actuelle en manuels scolaires numériques ? Comment les utiliser, notamment sur un TNI ? Quelles sont les possibilités et les limites de personnalisation de ces nouveaux outils ?

Un atelier de découverte de l’iPad pour les usages pédagogiques a été proposé tout au long de l’après midi. Les participants à l’atelier étaient invités à s’initier à leur utilisation à l’aide d’un guide « iPad et manuels numériques » spécialement conçu pour l’occasion.

En résumé, une journée riche en découvertes et en rencontres pour tous !

26 janvier 2011

Ouverture du salon Intertice manuels scolaires numériques (26 janvier 2011)

Ouverture du salon Intertice des manuels numériques

Où en sont les manuels scolaires numériques ?



Que devient, que deviendra le manuel, l’un des piliers de notre culture scolaire, dans l’environnement numérique pédagogique qui se développe et se structure sous nos yeux ?
Faut-il laisser les professeurs et leurs élèves constituer leurs propres guides, leurs propres instruments de travail ou faut-il continuer à leur proposer des manuels scolaires qui, renouvelés et enrichis, exploiteraient pleinement les potentialités du numérique ?
Ces questions cruciales sont au cœur de la réflexion du groupe de travail animé par le Cddp92 depuis le lancement de l’expérimentation manuels numériques et ENT lancée voici bientôt deux ans.
A nos yeux le manuel scolaire n’est pas une ressource pédagogique comme les autres. Ce n’est ni un assemblage hétéroclite de ressources, ni un livre qui se contenterait de compiler des connaissances, aujourd’hui très largement accessibles sur le web.
Tel qu’il se profile, le manuel numérique peut se développer selon quelques fondements que nous avons déjà exposés sur le blog “Guide des manuels numériques” et que nous rappelons ici.

Fondements pédagogiques

1. La fonction guide : Une publication regroupant de façon commode et guidée un ensemble de ressources selon un parcours pédagogique ;

2. La validation du contenu : Une publication validée par une autorité scientifique et pédagogique ;

3. La conformité aux programmes et au socle : Une publication conforme aux programmes et aux textes officiels ;

4. La cohérence du discours : Une publication cohérente issue d’un groupe de travail qui délivre un « discours » sur le programme ;

5. L’exhaustivité : Une publication traitant l’intégralité d’un programme ;

6. La didactisation des ressources : Une publication documentée et didactisée en fonction des objectifs de la discipline et des compétences du socle ;

7. La documentation : Une publication associant une partie « cours » et un corpus documentaire.

Fondements numériques

1. Simplicité d'accès : Le manuel doit être accessible pour le professeur et pour ses élèves, rapidement, simplement et de n'importe quel poste (en utilisant éventuellement des services en nuage et de synchronisation).

2. Multimédia et interactivité : Des ressources exploitant toutes les possibilités multimédia du numérique : image, son, vidéo (écoute et enregistrement).

3. Ouverture : Des possibilités d’importation et d’exportation des ressources, de personnalisation.

4. E-learning : Des outils pédagogiques et didactiques adaptés à la culture numérique (suivi des apprentissages, évaluation, intégration aux ENT, etc.).

5. Différenciation des interfaces en fonction des usages : Professeur (préparation de cours, gestion des visualisations – individuelle ou collective, évaluation), élève (utilisation accompagnée ou autonome).


C’est à ces conditions que le manuel scolaire du futur, ou le futur guide pédagogique numérique, pourra réellement rendre tous les services attendus en s’adaptant aux multiples situations d’apprentissage rendues possibles par l’usage du tableau numérique, des tablettes, des réseaux sociaux, du travail collaboratif, de la baladodiffusion, etc.
Cette prise en compte de la diversité des situations d’apprentissage, mise en avant lors du séminaire de Lyon des 20 et 21 janvier, permettra de faire du manuel un réel outil de travail pour l’élève, ce qu’il n’est encore qu’imparfaitement aujourd’hui.

C’est pour enrichir le débat et proposer aux acteurs du monde de l’éducation un panorama aussi complet que possible de l’offre éditoriale, que nous proposons ce premier salon Intertice des manuels scolaires numériques.

30 juin 2010

Retour sur la table ronde "Manuels numériques" Intertice 2010

Un compte-rendu de la table ronde manuels numériques qui s'est tenue au salon Intertice 2010 a été publié sur le site de l’académie de Paris :

 

http://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_227807/conference-experimentation-manuels-numeriques

 

 

- page 1 de 2