2. Les manuels numériques : état de l'offre éditoriale

Présentation des manuels numériques proposés par les éditeurs.

Fil des billets

12 septembre 2010

Interview des éditeurs de manuels numériques : Nathan (septembre 2010)


Travail éditorial
1. Pour un éditeur, quels changements représentent la conception et la commercialisation d’un manuel numérique ?

Nos manuels sont pensés dès le départ sous forme de projets bi-médias.

Editeurs et auteurs définissent ainsi, pour chaque titre, un cahier des charges associant les deux supports. Les scenarii pédagogiques sont conçus pour tirer le meilleur parti des nouvelles potentialités offertes par le numérique. Ils intègrent notamment de l’interactivité et des enrichissements  multimédias. Ces ressources sont ensuite conçues et développées, ou recherchées et achetées.

Ceci implique l’intégration de nouvelles compétences numériques au sein des équipes d’auteurs et d’éditeurs, tous enthousiastes autour de ces nouveaux projets et convaincus de l’apport pédagogique du numérique.

Sur le plan commercial, nous avons conçu une offre adaptée aux enseignants et aux élèves ainsi qu’aux différents modes d’utilisation actuels : on/off-line ; établissement/maison ; collectif/individuel. Pour un manuel donné, nous avons ainsi une diversité de propositions qui répondent aux différents usages et attentes : CD-ROM, téléchargements, accès en ligne via l’ENT, installation sur des postes informatiques ou sur des extranets/intranets établissements... 

Cette commercialisation implique la mise en place de plusieurs canaux de distribution -notamment une plateforme connectée à l’ensemble des ENT - et de services associés.

Ces nouveaux schémas de conception et de commercialisation nécessitent des investissements tant financiers qu’humains.


Manuel numérique et organisation pédagogique
2. Quels sont les apports pédagogiques du manuel numérique ?


- Pour les élèves 

• Mobilisation de l’attention

• Utilisation d’un support en phase avec leur environnement quotidien et donc une plus grande motivation

• Accès à des contenus interactifs et multimédias

• Allègement du poids des cartables

• Plus d’oubli de manuel

- Pour les enseignants 

• Animation de la classe

  Confort d’un outil combinant plusieurs médias sur un même support

  Personnalisation des contenus : construction de séquences et de cours intégrant éléments du manuel et documents personnels


Difficultés-limites
3. Sera-t-il possible de garantir aux enseignants une appropriation durable des manuels numériques, à l’image de ce qui était possible avec le papier ? (cf. licences sur quatre ans, « time bombs », pérennité non garantie des ressources en ligne, etc.)

La plupart de nos manuels enrichis sont fournis aux enseignants sur CD-ROM avec une durée d’utilisation illimitée, leur garantissant une appropriation durable.

 

En ce qui concerne les licences en ligne, la durée varie actuellement de 2 à 4 ans selon les niveaux, avec une possibilité de renouvellement à échéance.

Si la licence n’est pas renouvelée, l’enseignant pourra importer sur son poste les contenus qu’il a produits. Si la licence est renouvelée,  l’ensemble des contenus demeurent accessibles en ligne, avec une réactivation possible en cas d’interruption de la licence.


Perspectives
4. Quelles sont selon vous les conditions préalables nécessaires pour développer, voire généraliser, l’utilisation des manuels numériques ?

  • Formation des enseignants à l’utilisation pédagogique du numérique
  • Équipement des établissements et enseignants en matériel et connexions nécessaires : ordinateurs, haut-débit, TNI, vidéoprojecteurs…
  • Une maintenance efficace des équipements
  • Financement de ressources numériques

 

Ces conditions préalables permettront aux enseignants de s’approprier les manuels numériques et de les intégrer dans leurs pratiques pédagogiques.

De notre côté, nous nous attachons à produire des applications simples et intuitives, à  proposer des démos et à accompagner les enseignants dans leur utilisation.

 

5. Envisagez-vous d'ouvrir une partie de votre production sous le modèle de l'open source et seriez-vous prêts à suivre des règles et des normes quant à l'interopérabilité des éléments en ligne (Scorm, Lom,...) ?

Nous réfléchissons en permanence à l’évolution de nos offres dans le respect de l’ensemble des ayants droits et dans l’intérêt des utilisateurs.

 

Merci aux éditions Nathan pour leur collaboration.

http://www.nathan.fr/

 

03 septembre 2010

Interview des éditeurs de manuels numériques : lelivrescolaire.fr (septembre 2010)

Travail éditorial
1. Pour un éditeur, quels changements représentent la conception et la commercialisation d’un manuel numérique ?

Chez Lelivrescolaire.fr, le manuel est conçu indépendamment du support sur lequel il est utilisé (papier, Internet, et bientôt iPhone, iPad, etc.) Pour nous, un manuel c’est avant tout un contenu. En tant qu’éditeur, nous avons décidé de prendre le numérique à bras le corps en intégrant en profondeur cette composante dans nos manuels. Les 150 auteurs qui participent à l’écriture de chacun de nos manuels savent que leur travail s’inscrit dans le cadre d’un projet à forte dimension numérique. Chaque leçon, chaque exercice, chaque activité est conçue pour pouvoir tirer profit des potentialités offertes par les TICE. Le principal changement est donc d’ordre culturel : il s’agit d’insuffler un esprit et des valeurs numériques à toutes les parties prenantes à la conception d’un manuel. Or chez lelivrescolaire.fr, la culture numérique fait partie de notre ADN.

En ce qui concerne la commercialisation, comme vous le savez nos manuels numériques sont totalement gratuits et accessibles en ligne sur www.lelivrescolaire.fr. Ce modèle, déjà employé par Sésamaths, nous semble être le seul compatible avec la logique web et libre qui est la nôtre. Il a également le mérite de promouvoir la démocratisation des outils numériques à l’heure où l’obstacle budgétaire reste prédominant : il faut savoir qu’en 2009, 50% des ventes de manuels numériques ont été réalisées par les collèges subventionnés à cet effet dans le cadre de l’expérimentation nationale, preuve s’il en est que le coût d’une licence numérique supplémentaire n’est que difficilement supportable par les établissements scolaires.


Manuel numérique et organisation pédagogique
2. Quels sont les apports pédagogiques du manuel numérique ?

Tout d’abord, je crois qu’il ne faut pas commettre l’erreur d’opposer le numérique au papier, en se demandant quel est le meilleur support pédagogique. Chez Lelivrescolaire.fr, nous voyons une forte complémentarité entre ces deux supports.

Le manuel numérique est un nouvel outil qui a des vertus pédagogiques indiscutables. L’utilisation de ressources multimédia (audio, vidéo, animations, etc.) permet d’enrichir considérablement la pratique pédagogique de l’enseignant tout en améliorant la concentration des élèves, ce qui va souvent de pair avec une progression significative des résultats scolaires.

Au-delà du contenu lui-même, nous pensons que le manuel numérique a vocation à devenir un outil innovant proposant de nouveaux services pédagogiques aux enseignants, à leurs élèves ainsi qu’aux parents. Il serait dommage de limiter l’apport pédagogique d’un manuel numérique à la seule projection d’un contenu, dans une disposition similaire au format papier qui plus est. Voilà pourquoi nous avons conçu nos manuels numériques comme de véritables espaces de travail avec la possibilité par exemple de corriger les exercices en ligne, d’évaluer les compétences sur le site, ou encore de créer ses propres cours. C’est ici que résident les véritables apports du manuel numérique.


Difficultés-limites
3. Sera-t-il possible de garantir aux enseignants une appropriation durable des manuels numériques, à l’image de ce qui était possible avec le papier ? (cf. licences sur quatre ans, « time bombs », pérennité non garantie des ressources en ligne, etc.)

Avec nos manuels numériques, l’appropriation est même renforcée. Les professeurs ont la possibilité de modeler leur manuel numérique à leur guise en annotant le contenu existant ou en rajoutant leurs propres cours de toute pièce (image, texte, son, vidéo, animations flash, etc.) En personnalisant son manuel, le professeur le fait sien et devient en mesure d’en tirer profit au maximum.

 

Perspectives
4. Quelles sont selon vous les conditions préalables nécessaires pour développer, voire généraliser, l’utilisation des manuels numériques ?

Il faut reconnaître que la démocratisation du manuel numérique est soumise à différentes conditions qui sont autant d’obstacles à l’heure d’aujourd’hui. Il s’agit avant tout d’un enjeu d’ordre culturel et de formation. Si les élèves sont parfaitement familiers avec les outils numériques, il n’en est pas nécessairement de même pour leurs professeurs. Un gros effort de pédagogie revient à la charge des éditeurs qui doivent communiquer clairement sur leur offre (qui reste souvent confuse). En revanche, un travail de formation doit également être fourni par l’Education Nationale : il s’agit d’un enjeu d’ordre pédagogique. Former nos enseignants à travailler avec le numérique, c’est permettre à nos enfants de mieux apprendre et donc d’avoir de meilleurs résultats. L’Education Nationale ne peut se payer le luxe de s’en priver.


5. Envisagez-vous d'ouvrir une partie de votre production sous le modèle de l'open source et seriez-vous prêts à suivre des règles et des normes quant à l'interopérabilité des éléments en ligne (Scorm, Lom,...) ?

Lelivrescolaire.fr est clairement engagé pour la promotion du libre en publiant l’intégralité de la production des auteurs sous licence libre Creative Commons By Sa, et en utilisant de nombreuses ressources libres de droit, dans le respect des droits d’auteurs.

En ce qui concerne l’outil lui-même, nous essayons de travailler sur l’interopérabilité avec les éléments déjà existants. Plus de développements sont à venir sur ce dernier point.

Merci au livrescolaire.fr pour sa collaboration.

Les manuels numériques du livrescolaire.fr sont accessibles à cette adresse :

http://www.lelivrescolaire.fr/

02 septembre 2010

Information sur les manuels scolaires numériques au Lycée (1) : Hatier


Concernant les manuels de lycée, Hatier a mis en ligne au printemps 2010 deux nouveaux sites pour expliciter au mieux son offre (papier et numérique) et ses parutions.

Tout d’abord sur le site http://www.lyceehatier2010.com, sont présentées les neuf nouveautés lycée.

Tous les manuels sont disponibles au feuilletage en ligne et des extraits sont disponibles en PDF.

Sur les manuels numériques plus particulièrement, Hatier a lancé le site www.numerique-hatier.com.

En lycée, sont proposés :

Quatre manuels interactifs : histoire, géographie, SVT et SES.

Trois manuels numériques enrichis en langue : anglais, espagnol et allemand.

Deux manuels numériques et cédéroms de ressources en mathématiques et physique-chimie.

 

Toutes les disciplines sont donc couvertes.

Des démos et des visites guidées seront très prochainement disponibles.


Merci aux éditions Hatier pour ces informations.

 


- page 1 de 4