Je me posais il y a maintenant longtemps la question de l'espace laissé aux tice : des programmes difficiles à élargir, des salles trop étroites sont les deux premières barrières à franchir. La troisième à laquelle j'ai pu être confronté – et autant y être préparé – est celle des élèves...

Tunnel at the end of the light (Augusto Rosa)

Oui, l'introduction des tice en profondeur dans un cours ne va pas toujours de soi pour les élèves eux-mêmes. Bien sûr, s'il s'agit de les emmener en salle informatique de temps en temps, d'y manier des logiciels ou même d'y apprendre à travailler sur la validation des ressources, on avance assez bien. Mais lorsqu'on en arrive à un certain point d'autonomie, une activité qui se déroulera entièrement en ligne, collaborative, sur plusieurs semaines, voire qui ne donnerait pas lieu à une évaluation chiffrée si possible entre 0 et 20, alors c'est une autre histoire.

On entend telle petite remarque, on perçoit tel regard un peu inquiet ou telle conversation entre deux élèves et on comprend qu'ils doutent de l'importance de ce qu'ils font. Tout de même, prendre des notes assis, les apprendre et passer par une bonne évaluation terminale, c'est un parcours rassurant, sérieux, reconnu. Mais éditer des biographies d'écrivains sur wikipedia, à plusieurs mains, créer un journal ou pire une radio : est-ce bien raisonnable ?

Il est normal que ces situations d'enseignement, qui reposent sur l'autonomie et qui restent minoritaires dans la vie d'un élève, suscitent une crainte. Après tout, si l'urgence est d'avoir de « bonnes notes », ces activités évaluées autrement où l'on n'a pas à apprendre la parole du maître mais à construire la sienne, ne seront pas le remède et la clé du bon « bulletin ». Cette méfiance est même parfois partagée par nos collègues qui se demandent si les « enseignements d'exploration » sont bel et bien des « cours ». La réponse ? Non, ce ne sont pas des cours mais je ne suis pas certain qu'on n'apprenne qu'en cours. Lorsque les élèves ne seront plus eux-mêmes méfiants, nous aurons marqué une grande avancée, ce sera le signe qu'on se préoccupera moins de prendre son cours que d'apprendre.

Image par Augusto Rosa, Tunnel at the end of the light (c) : http://www.flickr.com/photos/augustorosa/8454156408/