Puis un deuxième coup, à l'emplacement exact du premier. Puis, un troisième lui percuta la tête.

Alors il eut mal. La douleur s'accentua et il se sentit sombrer, loin, très loin..."

Elliot ne veut plus jamais être un souffre-douleur. Déménager, cela veut dire découvrir un nouveau lycée et, peut-être, réussir à devenir un nouvel Elliot, un Elliot qui ne reçoit plus de coups...

Le père d'Elliot fait une dépression.
Sa mère travaille d'arrache-pied pour permettre à sa famille d'avoir un toit.
Le père d'Elliot ne peut plus travailler.
La mère d'Elliot veut juste assurer à son fils une enfance normale.
Le père d'Elliot passe sa journée devant le poste de télévision.
La mère d'Elliot ne peut pas acheter des vêtements neufs et s'en veut horriblement.
Elliot voudrait que sa mère soit heureuse, que son père disparaisse, que tout redevienne comme avant.
Elliot voudrait de nouveau avoir des amis.
Elliot ne voudrait plus se faire frapper pas les autres élèves.
Alors, lorsqu'il apprend qu'il va déménager et changer de lycée, Elliot sait qu'il devra oublier le passé et devenir un autre Elliot...
Mais à quel prix ?


Elliot, Graham Gardner, éd. Flammarion

Cassandre