03 novembre 2014

Le Passage du Diable

Daniel, jeune garçon, a toujours vécu enfermé chez lui, sa mère l'ayant persuadé qu'il était très malade. Un jour, des voisins inquiets de ne jamais le voir sortir, font venir un médecin pour libérer le garçon de l'emprise et de la "folie" de sa mère. Le Dr Marlow prend alors le garçon sous son aile et l'invite à venir vivre chez lui dans sa famille. Afin de garder un souvenir de sa vie d'avant, Daniel emmène avec lui une maison de poupée, objet qu'il a toujours connu et qui s'avère être l'exacte réplique de la maison d'enfance de sa mère. Le jeune garçon va découvrir bien des secrets mystérieux entourant cette maison de poupée et l'enfance de sa mère...


Pourquoi le lire ?

C'est un roman mêlant suspense et fantastique, qui met en scène un jeune garçon face à de terribles secrets, concernant l'enfance de sa mère. Même si ce roman manque un peu de rythme, c'est une lecture agréable et qui pourra plaire à ceux qui souhaitent frissonner un peu !

Le Passage du Diable, Anne Fine, éd. École des Loisirs

Lu dans le cadre du Club Lecture - Livre disponible à la bibliothèque de Saint Cyr l'école

14 juin 2013

Sobibor

17 ans... un bel âge ? Pour Emma, c'est tout le contraire : en quelques mois, elle perd sa grand-mère, quitte son amoureux, vole au supermarché.                                         

Elle maigrit beaucoup, volontairement... Vomit également.                                                                                                                                                                             

Pourquoi ? Elle même ne le sait pas vraiment...                                                                                                                                                                                                       

Les choses basculent totalement le jour où elle découvre un vieux journal intime d'un certain Jacques Desroches, collabo français organisateur d'un camp d'extermination aujourd'hui disparu : Sobibor... Emma va découvrir le passé douloureux de sa famille. Entre mensonges, larmes et la guerre, découvrez l'histoire d'Emma, balancée entre les découvertes terrifiantes qu'elle fait : son nom, qui ressemble tellement à Éva Hirschbaum, une juive tuée par ce Jacques devant les yeux de son amante, Anna ; sa grand-mère, qu'elle aimait tant, qui avait prononcé ces mots : "Jacques, je ne veux plus rester ici […] sais-tu seulement son nom ? Moi je le sais. Elle s’appelait Éva… Éva Hirschbaum […] Emmène-moi loin de Sobibor !" ; son grand-père qui ne veut pas en parler...

Mon avis : Un très beau livre, émouvant et triste. J'ai pleuré (et je ne pleure pas souvent sur les livres)... Plutôt pour les plus forts des 5èmes et plus...                              

File:Kamp Vught B&W.JPG

  Wolfie  

30 septembre 2012

Ce crime

Une photo de classe de seconde.

Quelques jours après la photographie, un des éleves en assassine un autre. L'un est condamné à se rendre en prison, l'autre au cimetière. Un fait divers qui détruit des vies.

Des années plus tard, une des élèves va rendre visite à ses camarades pour comprendre. Et également constater. Constater le changement que cela a marqué. Constater que cette histoire les a tous bouleversés.

Elle va les revoir un par un. Certains seront réticents, d'autres choqués.
Chacun va devoir ressortir un passé qu'ils ont fait semblant d'oublier. Tous ont tenté de se reconstruire, mais aucun n'a réussi à effacer cette histoire, leur histoire.

Ce crime

Cassandre

Ce crime, Catherine Leblanc, Balivernes éditions

Frères de sang.

Le frère de Martin, Brice est soudainement accusé d'avoir commis 5 meurtres.

On retrouve des victimes enterrées dans le jardin.
Des vidéos montrant un garçon ressemblant comme deux gouttes d'eau à Brice.
D’autres preuves du genre s'accumulent.

Pourtant Martin est persuadé de l'innocence de son frère.
Il va alors lutter pour prouver qu'il n'est pas impliqué.

Mais jusqu’où peut-il aller ?
Plus personne n'y croit. Même leurs parents le croit coupable.
Brice va finir ses jours en prison.

Martin va-t-il perdre son sang froid ? Remettre en question la parole de son frère ?

Une enquête palpitante commence. Des secrets de famille oubliés ou inconnus vont subitement refaire face.

Quoi qu'il en soit, rien ne sera plus jamais pareil.


"C'est fou ce que c'est violent d'avoir la police qui débarque chez soi, un soir, sans prévenir. On mène une vie tranquille, et la police, on ne la voit que sur le bas-côté de la route, avec des radars, ou pour vérifier qu'on a bien mis sa ceinture dans la voiture ! La vraie police, celle des enquêtes, des prisons et tout, c'est pour les bandits, pas pour nous ! Et là, j'ai entendu le vieux policier expliquer à André, au téléphone : " Il est soupçonné de cinq meurtres. " Brice a changé de couleur, et moi j'ai cru que j'allais vomir. Le policier a repassé le téléphone à papa qui a écouté quelques secondes et a fait ce qu'André lui a conseillé. Il est parti avec deux des flics et Brice. Avant, il a embrassé maman et lui a murmuré de ne pas s'inquiéter, que c'était une erreur ridicule et qu'ils seraient bientôt de retour. Quand Brice a franchi la porte, nos regards se sont croisés, et dans ses yeux il y avait comme un appel au secours. Et de la peur. Une peur effrayante, paralysante, qui l'empêchait de se débattre ou de crier comme il aurait dû le faire. L'un des policiers est resté. Il nous a annoncé qu'un collègue allait le rejoindre et qu'ils devaient fouiller la chambre de Brice. Maman était complètement perdue. Moi, je me suis rassis à ma place. J'avais compris que notre vie, ma vie, ne serait plus jamais la même."

"Il y a un an, j'aurais été capable de dire qui j'étais en quelques mots seulement : Martin Lemeunier, quatorze ans, en troisième, fils de Pierre -Neurochirurgien- et de Nadège -directrice artistique dans une agence de publicité-, frère de Brice, dix-neuf ans, en seconde année d'une école de cinéma, option réalisation. J'étais un adolescent ordinaire, plutôt gâté par la vie : j'avais des copains, un ami, une grande chambre dans une grande maison, j'étais bon au collège, je jouais au tennis, j'allais au cinéma, à la montagne en hiver et à la mer en été. Douze mois plus tard, tous ces mots ont perdu pour moi leur signification...."
cassandre

Frères de sang, Mikaël OLLIVIER, éd. Thierry Magnier

23 août 2012

Ne fais pas de bruit

A quatorze ans, Rachel sait peu de choses sur son frère : il est mort dans un accident de voiture et ses parents ne souhaitent pas en parler.
Pourtant, un jour, Rachel tombe sur le journal de Jake et va découvrir un autre visage à son frère.
Derrière une image de sa personne parfaite, Jake était un garçon triste, déprimé, angoissé et ne s'aimait pas.
Au fil des pages, Rachel va parfois se reconnaître, elle va alors aussi découvrir les faiblesses de ses parents.....
C'est un petit roman, il se lit bien (1h30 en moyenne, je pense).
On évolue en même temps que Rachel sur la vision que cette dernière a de Jake, et, en fin de compte d'elle-même.



Ne fais pas de bruit, Kate Banks, coll. Scripto, éd. Gallimard jeunesse
Cassandre