Après le succès de "Skeleton Creek" , Patrick Carman se lance dans l’écriture d'un nouveau roman du même genre : Trackers.

Comme pour les précédents, ce livre dispose de "bonus vidéo" qui nous permettent de mieux comprendre l'histoire.

Quelle histoire ?
Celle d'un jeune "génie" de l'informatique : Adam Henderson.
Il parvient à réparer des ordinateurs ou disques durs dont même de célèbres entreprises telles que Windows n'arrivent pas à venir à bout.
Dès son plus jeune âge, ce "prodige" de l’ordinateur va créer des logiciels, qui lui permettent de démasquer les malfaiteurs de l’internet ou du monde réel.
Avec l'aide de ses amis, il va fonder un groupe "Les Trackers" qui agissent ainsi pour le bien de la communauté.

Seulement voilà, être trop intelligent n'est pas toujours bénéfique et une personne qui détecte toutes les failles du Web, aussi douée qu'elle soit, ne peut pas rester anonyme très longtemps.
Suite à un projet de créer, avec les plus grands geeks de la planète, un alphabet informatique nommé le "Glyphmaster", il va se faire remarquer.
Adam va alors se faire contacter par des personnes aux intentions suspectes et en quelque temps, ses petits exercices de terrain avec ses amis vont se transformer en jeu avec une issue de vie ou de mort...

Le livre est le premier d'une série.
Il est présenté sous forme d'interrogatoire.
L'histoire, dont le premier tome ne raconte que le commencement, est racontée par Adam à un policier car "les Trackers" sont suspectés d'avoir volé des millions d'euros.

Ce livre se lit rapidement (environ 3 heures).
Les vidéos nous permettent de rester captivés.
La manière dont est présenté le récit varie, ce qui est vraiment positif et nous sommes partagés entre l'impression d'une histoire qui pourrait être réelle à cause du cadre du récit et un roman de science fiction grâce aux péripéties.

Cassandre.