12 mai 2013

Antigone

12 05 2013

Antigone est une pièce en un acte de théâtre de Jean Anouilh. Il faut savoir que l'auteur s'est inspirée du mythe antique, en rupture avec la tradition de la tragédie grecque.

« L'Antigone de Sophocle, lue et relue, et que je connaissais par cœur depuis toujours, a été un choc soudain pour moi pendant la guerre, le jour des petites affiches rouges. Je l'ai réécrite à ma façon, avec la résonance de la tragédie que nous étions en train de vivre ».

Antigone est la fille d'Œdipe et de Jocaste, souverains de Thèbes. Après le suicide de Jocaste et l'exil d'Œdipe, les deux frères d'Antigone, Étéocle et Polynice se sont entretués pour le trône de Thèbes. Créon, frère de Jocaste est – à ce titre – le nouveau roi et a décidé de n'offrir de sépulture qu'à Étéocle et non à Polynice, qualifié de voyou et de traître. Il avertit par un édit que quiconque osera enterrer le corps du renégat sera puni de mort. Personne n'ose braver l'interdit et le cadavre de Polynice est abandonné à la chaleur et aux charognards.

Seule Antigone refuse cette situation. Malgré l'interdiction de son oncle, elle se rend plusieurs fois auprès du corps de son frère et tente de le recouvrir avec de la terre. Ismène, sa sœur, ne veut pas l'accompagner car elle a peur de Créon et de la mort.


Cette pièce de théâtre ne m'a pas beaucoup plu du fait que j'ai l'habitude de lire et de jouer des pièces de théâtre comique, par exemple Le malade imaginaire de Molière ou Le bal des voleurs de Jean Anouilh. Le registre tragique évoque des sujets dont on n'aime pas parler, par exemple dans ce livre, la mort. Vous pourrez tout de même retrouver une petite touche de comique. Je conseille ce livre a partir de la 4ème.

ZeZorks

                                                                                                                     Source du résumé: fr.Wikipédia.org

06 avril 2013

L'Avare

6 04 2013

L’Avare

 

Très souvent lu au collège, cette pièce de Molière est l’une des plus connues.

 

Harpagon, l’avare, vit avec ses 2 enfants : Cléante et Elise, ses domestiques …et sa cassette contenant 10 000 écus d’or. Pour lui, c’est la chose la plus précieuse au monde, il décide donc de l'enterrer dans son jardin pour que personne ne la lui vole.

Ses enfants font les frais de son avarice et alors qu’ils s’apprêtent à dire à leur père leurs choix de mariage, il donne une veuve à son fils, le seigneur Anselme à sa fille et veut prendre Marianne pour épouse, la jeune femme sur laquelle Cléante a jeté son dévolu.

Mais un jour, un crime atroce va se produire dans la maison …..

 

Avantage : si vous avez du mal à lire le théâtre, vous pouvez regarder une des nombreuses adaptations que ce soit du  théâtre ou des films.

 

Cette pièce n’est pas très compliquée à comprendre. Je trouve que certaines sont drôles et d’autres pas du tout.

Titou3112

10 juillet 2012

SHAKESPEARE

10 07 2012

Bonjour,


Pour changer, je ne vais pas présenter un livre, mais plutôt un auteur...

SHAKESPEARE :
Vous en avez tous entendu parler au moins une fois, alors, qui était-il ?
Shakespeare est considéré comme le plus grand dramaturge que l'histoire est connue. Mais, qu'est ce qu'un dramaturge ? C'est un auteur de pièce dramatique, triste voir tragique... Il écrivait également des comédies ainsi que des pièces en rapport avec l'histoire. Il est également l'auteur de célèbres sonnets.

Cet homme a vécu en Angleterre durant le 16ème et 17ème siècle. Il est mort à 52 ans. Il est né dans un milieu bourgeois ce qui lui permet un accès privilégié aux études avant un mariage précipité.
Aujourd'hui, sa réputation est tellement immense que l'anglais est parfois appelé langue de SHAKESPEARE et que certaines expressions qu'il avait inventé sont inscrites dans le langage courant.

On lui doit de véritables chefs d’œuvres tels que :

"Roméo et Juliette"
"Le songe d'une nuit d'été"
"Beaucoup de bruit pour rien"
"Hamlet"
"Othello"

« La pensée est l'esclave de la vie, et la vie est le fou du temps...  »

« Le fou se croit sage et le sage se reconnaît fou.  »

« Un peu de chagrin prouve beaucoup d’amour, mais beaucoup de chagrin montre trop peu d’esprit.  »

« Être ou ne pas être : là est la question.  »

« Il n’y a que les mendiants qui puissent compter leurs richesses.  »

« Les hommes qui parlent le moins sont les plus vaillants.  »

« Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste.  »

« Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence.  »

« Le mal que fait un homme vit après lui ; souvent ses bonnes actions vont dans la terre avec ses os.  »

« Des mouches aux mains d'enfants espiègles, voici ce que nous sommes pour les dieux ; ils nous tuent pour s'amuser.  »

« L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme.  »
http://www.evene.fr/citations/william-shakespeare?page

CASSANDRE

24 juin 2012

Critique de la pièce "Le Bal Des Voleurs" de Jean Anouilh

24 06 2012

Bonjour,
Aujourd'hui je ne vais pas vous présenter de la science-fiction mais une pièce de théâtre.

Voici donc le synopsis de cette dernière  :
"La riche mais vieille Lady Hurf s'ennuie à Vichy, ainsi que ses deux nièces, Eva et Juliette, et son vieil ami Lord Edgar. Elle et ses nièces sont harcelées par les Dupont-Dufort, Père et Fils, banquiers au bord de la faillite qui aimeraient renflouer leur entreprise grâce à une belle dot.

L'arrivée de trois voleurs, Peterbono le chef, Hector le séducteur et Gustave l'apprenti, va tout changer. En effet, Hector flirte avec Eva tandis que Gustave et Juliette tombent amoureux. Alors que Peterbono, flairant un bon coup, décide de les faire passer pour des Grands d'Espagne ruinés par la révolution, Lady Hurf détecte immédiatement la supercherie et saute sur cette occasion de s'amuser en faisant semblant de reconnaître son ami le Duc de Miraflor, rencontré à Biarritz en 1902 et mort depuis, et invite nos trois voleurs dans sa villa. Hector et Peterbono sont ravis mais Gustave est malheureux de devoir jouer la comédie à sa bien-aimée, qui sent que quelque chose cloche. Lord Edgard finit par retrouver le faire-part de décès, mais Juliette le lui subtilise et découvre la vérité."

J'ai trouvé cette pièce très intéressante et drôle, les personnages ainsi que les intrigues sont très bien menés. Lord Edgard et Lady Hurf, personnages les plus âgés de la pièce, sont assez inattendus et le trio de voleurs est très intéressant et font durer leurs rôles de voleurs tout au long de la pièce. C'est donc une très bonne pièce qui mériterait d'avoir son adaptation en film !!

A bientôt pour une nouvelle critique de science-fiction !

Alexy ou Alexskiwalker.

Le bal des voleurs, Jean Anouilh, coll. Folio, éd. Gallimard jeunesse