La Gazette de Malraux

ARTICLES DU JEUDI 26 Mars 2015 (5ème)

1avril

La Semaine de la presse s'est déroulée du lundi 23 au vendredi 27 mars 2015 au collège André Malraux à Asnières-sur-Seine (92).

Le programme s'articulait autour d'une semaine d'ateliers et de temps forts pour tous les élèves.

L'un des ateliers visait à faire couvrir cette semaine de la presse par des groupes d'élèves, chaque groupe faisant un reportage sur un atelier.

=> Vous retrouverez les trois articles du jeudi réalisés par des élèves de 5ème ci-dessous

=> Vous retrouverez les trois articles du mardi réalisés par des élèves de 5ème en cliquant ICI

=> Vous retrouverez les trois articles du lundi réalisés par des élèves de 6ème en cliquant ICI 

Le journal des 5E7

1avril
Nous voyons des élèves en train de travailler sur des ordinateurs pour rédiger leur texte. Leur but est de réaliser un article sur des sujets différents pour faire un journal



L'atelier se déroule dans une bonne ambiance. La liberté de la presse a été un combat auparavant dans ce journal il y a plusieurs rubrique comme rubrique sports

Nous avons rencontré deux intervenants:

-  Christophe Lacote journaliste,il a travailler avec ses amies quand il était débutant.

-  Yoann Bellengard est un illustrateur et un professeur d'art plastique, ces deux viennent de la même entreprise.

Mme Simo pense que sa classe a un potentiel pour devenir journaliste plus tard ,elle aurait voulue faire journaliste et avait crée la rubrique langue de vipère pour raconter les rumeurs ou les ragots dans le journal de son collège.




Christophe a travaillé dans différents lieux comme aux Nouvelles des Yvelines,dans des grands journaux et a fait une émission de radio RVE part EN LIVE.

Pour pouvoir crée leur journal ils ont eut besoins d'un tableau qui repartie les taches de chacun





Les journalistes pensent que certains élèves sont capables de devenir journalistes plus tard





Article réalisé par:
Yousra Tammane et Zakaria Seddoud (son)
Mona Guettat et Yassine Khellati (image)
Kenza Boudabbouz et Ahmed El Tewil (édito)

Les ateliers de caricatures au Collège André Malraux

1avril


Nous sommes allés visiter deux salles de notre collège où les élèves dessinaient des caricatures.

Activité 1 :

Dans l’Activité 1, chaque élève est dans un groupe. Ils font des caricatures sur des personnages de leur choix, des célébrités (Nicki Minaj, Neymar, Zayn Malik etc…) ou sur leur camarade. La salle de classe était calme et chaque élève était concentré sur son dessin. Ils s’amusent, ils rigolent entre eux et font des caricatures drôles. Dans cet atelier, nous avons questionné une élève nommé Nassima Dadda. Elle aime beaucoup l’atelier, si possible elle aimerait bien le refaire, elle dit qu’il y a une très bonne ambiance dans son groupe. Elle se sent bien dans son groupe. Ils travaillaient sur des feuilles blanches et avaient des matériaux à leurs disposition (feutres, crayons etc...). Dans l’atelier, il y avait un intervenant présent qui s’appelle : Bastien, qui vient de l’école des « Beaux-Arts » à Paris. Il nous a raconté un peu son parcours.

    



Il nous a expliqué comment il travaille au Beaux-Arts

 




On lui a aussi posé quelques questions. Il aime beaucoup son métier, c’est un peu comme une passion pour lui mais il doit travailler à côté car le métier qu’il pratique n’est pas très bien payé. Bastien aimerait absolument continuer son métier, il trouve son métier vraiment intéressent. Il a demandé aux élèves de son atelier d’apprendre à faire une caricature.


Activité 2 :



Ensuite, nous sommes allés visiter une autre salle du collège. L’activité réunissait une classe de 5ème et une classe de 6ème. Les élèves devaient dessiner des personnages de littératures ou ils devaient imaginer leurs propres personnages, contrairement à l’activité précédente où les élèves devaient dessiner à partir d’images ou calquer. Les cinquième n’ont pas beaucoup aimés l’activité contrairement aux 6ème qui eux l’ont aimés. La classe était nombreuse et il y avait beaucoup de bruit, les élèves pouvaient travailler à plusieurs.



Nous avons recueillis l’impression d’une élève :

 


Article réalisé par:
Thomas Pruvot et Hamadou Meité (son)
Mona M'Kallach et Youva Bourkaib (image)
Nitu Sikder et Inès Douma (édito)

Atelier : Dessin satirique des scientifiques et de leur découverte

1avril


Le Jeudi 26 mars 2015, mon groupe et moi sommes allés dans la salle 304 du collège André Malraux pour poser des questions aux deux professeurs Mme R'Ghigha et Mr Avignon , ainsi qu'aux élèves pour connaître l’intérêt de l’activité .

La présentation des caricatures se déroule en trois phases :

la phase 1 est réservée à la recherche sur internet, la 2ème phase à la réalisation d'une caricature et la 3ème et dernière phase à la frise chronologique.

Quand nous sommes arrivés, les élèves travaillaient sur les caricatures. Ils découpaient des bouts de journaux pour les assembler et pour ensuite former des caricatures. Ils faisaient divers changements avec des feutres ou des stylos, des ciseaux ou de la colle.

Interview de Mr Avignon :

Il nous a dit que l'activité se passait bien.

Il a choisi cette activité parce qu'il enseigne une matière scientifique.

Il aime l'activité car il transmet son savoir.

Il a dit que l'activité était intéressante.

Il leur explique certaines caricatures de Newton, Darwin et les découvertes qu'ils ont faites.

Il y a une bonne ambiance. La plupart des élèves sont intéressés.

Ils travaillent avec l'informatique, et pour les caricatures le papier.

Il les aide un peu dans leurs recherches sur l'ordinateur et ils font les caricatures.

Les caricatures sont faites pour donner une image amusante de leurs découvertes pour les rendre plus intéressantes.

Il voudrait bien refaire l'activité car les élèves sont intéressés. 

Interview Mme R'Ghigha :


Présentation des caricatures :

A 11h30, les élèves présentent à l'oral leur travail par groupe et ensuite ils les mettent sur la frise chronologique.

Ils présentent leur travail sur les caricatures scientifiques .

Par exemple, Alfred Wagner est un scientifique contemporain.

 

Autres exemples de travaux d’élèves :



Article réalisé par:
Mamae-Diarra Gueye et Alexandre Mattei (son)
Martine Chen et Ilias Assadki (image)
Amélie Manuel et Chris Zanguilo (édito)

ARTICLES DU MARDI 24 Mars 2015 (5ème)

1avril

La Semaine de la presse s'est déroulée du lundi 23 au vendredi 27 mars 2015 au collège André Malraux à Asnières-sur-Seine (92).

Le programme s'articulait autour d'une semaine d'ateliers et de temps forts pour tous les élèves.

L'un des ateliers visait à faire couvrir cette semaine de la presse par des groupes d'élèves, chaque groupe faisant un reportage sur un atelier.

=> Vous retrouverez les trois articles du mardi réalisés par des élèves de 5ème ci-dessous

=> Vous retrouverez les trois articles du jeudi réalisés par des élèves de 5ème en cliquant ICI

=> Vous retrouverez les trois articles du lundi réalisés par des élèves de 6ème en cliquant ICI

L'interview des classes de 6è et du journaliste Rémi Barroux du journal «le Monde»

1avril
Le temps fort des 6e est l'atelier que nous sommes parti interviewer. L'atelier consiste à ce qu'un journaliste qui travaille «au Monde» nommé Rémi Barroux leur a expliqué son métier. Le temps fort a eu lieu dans le réfectoire du collège André Malraux:



La majorité les élèves et les professeurs ont beaucoup aimés. Et cela leurs fait découvrir d'autres métiers car aucun, parmi ceux que l'on a interroger, n'avait envisagés de devenir journaliste ou travailler autour de la presse. Par exemples voici l’interview d'une élève:


Dans un premier temps, un débat a eu lieu, les élèves on poser beaucoup de questions et dans un second temps les élèves ont travailler d'abord sur un questionnaire ensuite sur une sorte de jeu qui consistait a repéré dans un journal des thème qui figuraient dans une liste.




Le message que Rémi Barroux voulait faire passer, c’est que le métier de journaliste peut être très intéressant, qu'il y a des avantages et qu'il y a toujours des choses à dire. Témoignage de Madame Simo:



Article réalisé par:
Chaïma Abillouch et Manil Dehiri (son)
Hasna Tagayout et Christella Aristor (image)
Siga Sylla et Marcel Zheng (édito)

L'Art de la caricature

1avril
Au collège André Malraux, dans la salle 101, un groupe d’élèves de 5ème apprend à dessiner des caricatures, encadré par Mme Georges, enseignante au collège et le caricaturiste Omer.





Mais alors, qu’est-ce que la caricature?

La caricature est une exagération d’un visage ou d’un corps. La caricature a pour but l’humour. Il existe deux types de caricatures : Visionnaire et stylée.

L’objectif de l’atelier:

L’objectif est de leur faire faire de la pratique, de leur montrer le quotidien des caricaturistes et leur montrer qu’ils ne sont pas toujours dans la provocation, mais que c’est aussi de l’humour.

 2_interview_Mme_Georges.JPG





Omer, le caricaturiste de l’atelier :




Lors de l’atelier, le caricaturiste utilisait une tablette et un projecteur pour montrer aux élèves les différentes façons de dessiner les caricatures. Il leur apprend à dessiner les différentes parties du corps (nez, bouche, oreilles, yeux).

La caricature est une forme de liberté d’expression.




Article réalisé par:
Lina Bendaoud et Sarah N'Kanza (son)
Khadija Ouboulmane et Jamal Belqasmi (image)
Felle Bachotet Kaoukdji et Oumi Ali M'Madi (édito)

La Pub: mensonge ou vérité ?

1avril
Aujourd'hui, les élèves de quatrième du collège André Malraux ont participé à l'un des ateliers de la semaine de la presse. Cet atelier est nommé les stratégies de la communication : la publicité.

On trouve la publicité sur tous types de supports : télé, internet, presse-papier etc. Les intervenants, Mr Grasset, enseignant d'anglais et Mme Aimedieu enseignante d'ULIS, ont choisi de se focaliser sur la presse-papier.

L'objectif de cet atelier est de développer l'esprit critique des élèves vis-à-vis de la pub et les sensibiliser afin d'avoir un recul sur les messages publicitaires, en particulier la pub dans les médias.

Pourquoi développer l'esprit critique vis-à-vis de la pub ? 

La publicité délivre des messages soit de manière directe soit indirecte sans que le consommateur s'en rende forcément compte. En particulier les plus jeunes qui ne sont pas habitués aux messages publicitaires. Donc, développer son esprit critique amène l'élève à être plus prudent vis-à-vis des publicités.





Le déroulement de l'atelier 

Les enseignants ont commencé par montrer différentes publicités dans le but de leur montrer les différents codes de la publicité :




Ensuite, les élèves ont créé leur propre affiche publicitaire à l'occasion de la semaine de la presse dans objectif de vanter les mérites de la presse, en s'aidant de différents magazines.






Article réalisé par:
Esther Charles et Pierre Vin Pham (son)
Alyson Rezaire et Marie-Lyna Natarajan (image)
Aïda Yaly et Mohamed Koujouk (édito)

ARTICLES DU LUNDI 23 Mars 2015 (6ème)

1avril

La Semaine de la presse s'est déroulée du lundi 23 au vendredi 27 mars 2015 au collège André Malraux à Asnières-sur-Seine (92).

Le programme s'articulait autour d'une semaine d'ateliers et de temps forts pour tous les élèves.

L'un des ateliers visait à faire couvrir cette semaine de la presse par des groupes d'élèves, chaque groupe faisant un reportage sur un atelier.

=> Vous retrouverez les trois articles du lundi réalisés par des élèves de 6ème ci-dessous

=> Vous retrouverez les trois articles du mardi réalisés par des élèves de 5ème en cliquant ICI

=> Vous retrouverez les trois articles du jeudi réalisés par des élèves de 5ème en cliquant ICI

 

Jeux éducatifs

1avril


DISTINCT'GO!

Le jeu qui fait réfléchir au sens de la discrimination

  1. PRESENTATION: Nous avons rencontré une classe de 6° avec une dame d'une association. L'association «ASSFAM» consiste à comprendre la discrimination.

  2. JEU : Il y a un plateau au milieu de la table où il y a écrit : société, les amis etc... Ils doivent faire tourner la flèche et quand la flèche s’arrête, ils doivent piocher la carte indiquée sur le plateau.

  3. Tout le monde répond par oui ou par non.

Interview animatrice A.S.S.F.A.M.



IMPRESSIONS DES ELEVES:

En sortant d'une interview nous avons trouver un ensemble de classe. Ils ont regardé un film, ils ont aimé. « C’était une fille ou son pays est en guerre à cause des rois puis elle change de pays ». Les élèves ont aimé la semaine de la presse car ça change des cours habituels.


Article réalisé par:
Vénus Tomety Afy et Oussama Daikha (son)
Kawtar Saddiki et Hawa N'Diaye (image)
Ibrahim Kante et Lyass Khezzar (édito)