12 mars 2016

le retour

Nous sommes actuellement sur notre trajet retour, tout se passe pour le mieux !Le GPS annonce notre arrivée pour 18h30...

11 mars 2016

l'Abbotsford House

Notre dernière visite est l'Abbotsford House située près de Melrose. Cette splendide maison fut la demeure de l'écrivain Walter Scott. Quand Sir Walter Scott était enfant, il voyageait parfois avec son père jusqu'à Melrose. Cela l'a d'ailleurs inspiré pour placer l'action de plusieurs de ses romans.

Non loin de la pierre marquant la bataille de Melrose se trouvait une petite ferme appelée Cartleyhole, qu'il acheta par la suite et sera à l'origine d'Abbotsford House.

En effet, un peu plus tard, il transforma la ferme en demeure aristocratique dans un style néogothique. Les descendants de Sir Walter Scott ont transformé la demeure en l'un des premiers centres touristiques d'Écosse, afin d'assurer son entretien.

Source : https://de.wikipedia.org/wiki/Abbotsford

10 mars 2016

Arthur's seat

Arthur's seat est une colline de 251 mètres, point culminant de Holyrood et tenant une place particulièrement importante dans les légendes locales. C'est donc une belle occasion pour nos chers élèves d'étudier la géologie des volcans.

La bataille du pont de Stirling

Le 11 septembre 1297, les armées écossaises d'Andrew de Moray et de William Wallace affrontent les anglais de Warenne. Grâce à la stratégie de William Wallace, les anglais sont piégés et décimés. Les Écossais subissent assez peu de pertes durant la bataille, mais la mort d'Andrew de Moray à la suite de ses blessures a un impact négatif sur les forces de William Wallace. 

Néanmoins, cette performance fut le début d’une série de victoire qui donnèrent à William Wallace le soutien des nobles écossais et mena rapidement à la chute de la majorité des places fortes anglaises.

Sir William Wallace (vers 1270 – 23/08/1305) mena donc son peuple contre l'occupation anglaise et son rôle fut tellement décisif qu'il devint une figure emblématique de l'indépendance écossaise. Nos élèves ont donc pu déjeuner en compagnie de ces illustres emblèmes.

Petit jeu

Saurez vous retrouver où est Charlie?

Le château de Stirling

Datant du XVe siècle, le château de Stirling est l'un des plus importants, tant du point de vue historique qu'architectural, des châteaux d'Europe occidentale. Il est lui aussi classé monument national.

Situé sur une colline volcanique, il est entouré par des falaises à pic ce qui facilitait sa défense.

 Au  XVe siècle, le château fut assiégé par Edouard Ier avec le fameux « Warwolf », le plus grand trébuchet jamais construit, qui fut utilisé pour la première fois avec des effets dévastateurs. Le roi refusa la reddition des écossais afin d'essayer sa nouvelle arme.

Comme la plupart des châteaux écossais, Stirling a ses fantômes. Le plus connu est celui d'une « dame verte »  qui aurait été une servante de la reine Marie Stuart qui fut couronnée dans ce château. Elle aurait sauvé la vie à la reine en découvrant à temps un incendie dans les tentures de sa chambre pendant qu'elle dormait. Depuis lors, cette "dame verte" apparaîtrait régulièrement pour annoncer des incendies ou des catastrophes.

Souces : historic scotland http://www.historic-scotland.gov.uk/ 2014

              Les lieux hantés - Éditions Time-Life - Amsterdam - 1989

09 mars 2016

Ghost tour

Édimbourg a la réputation d'être l'une des villes les plus hantées d'Europe, se flattant d'un grand nombre d'histoires de fantômes, dont beaucoup se situent dans et autour du château d'Édimbourg.

Tels des Mulder et Scully nous sommes donc en quête d'histoires sombres et effrayantes...

Nous n'avons malheureusement pas croisé de fantômes qui auraient pu nous donner leur opinion concernant le parlement écossais.

The Scottish parliament

Nous poursuivons notre périple avec le Parlement écossais qui siège en face du palais d'Holyrood (résidence d'été de la reine Élisabeth II) depuis 2004. Le bâtiment fut dessiné par l'architecte catalan Enric Miralles puis inauguré par la reine le 9 octobre 2004. Il fut, en 2008, élu par les internautes le huitième édifice le plus laid du monde.

Le système politique écossais est assez complexe. En effet, l'Écosse dépend de deux parlements : l'un situé à Londres (Westminster) et l'autre à Edimbourg (Holyrood).

En 1997, les écossais se sont prononcés à 74% par référendum pour la création d'un parlement qui a été établi l'année suivante par le Scotland Act. Le gouvernement de Tony Blair avait initié ce qu'on appelle la dévolution qui implique de transférer certaines compétences, autrefois gérées par Westminster aux régions.

Le Parlement écossais regroupe 129 membres élus démocratiquement pour un mandat de quatre ans. Lors des élections les écossais doivent voter deux fois : pour un candidat et pour un parti.

Au final 73 membres sont élus (constituency members) directement par les écossais et 56 autres représentent les partis élus par chacune des 8 régions (7 représentants par régions).

Il faut savoir qu'en plus d'un pouvoir législatif, l'Écosse possède son propre gouvernement issu de la majorité du parlement. La majorité est actuellement détenue par le parti nationaliste écossais le SNP qui a nommé Alex Almond comme premier ministre.

Source : Jacques Leruez, L'Écosse. Vieille Nation, jeune État, Crozon, Armeline,‎ 2000

              Julie Neven, La politique écossaise en bref, youtube, 2014 

Visite d'Edimbourg

Ce matin , nous avons pu visiter une fabrique de kilts et tissage de tartans.

Le château d'Edimbourg

S'élevant sur un rocher volcanique, ce château était utilisé, jusqu'à récemment, comme forteresse militaire.

Le site où s'élève ce château est très fréquenté depuis la préhistoire (âge de bronze) et représentait donc une position très stratégique. La plus ancienne partie identifiée est la chapelle Sainte-Marguerite. Elle fut construite vers 1130 et servit d'Église royale.

Tout au long des siècles, cette bâtisse connut une histoire mouvementée et à force de destruction puis de reconstruction elle a pu progressivement s'étendre.

La Palais Royal, par exemple, était autrefois la résidence de la reine Marie Stuart.

La dernière modification, le mémorial national d'Écosse, fut faite après la première guerre mondiale. Au cours de notre visite, nous avons pu admirer les chambres royales, les joyaux de la couronne écossaise, l'épée de l'État et la pierre du Destin. Pendant de nombreux siècles, les rois d'Écosse ont été couronnés sur cette pierre et en 1950, 4 étudiants écossés ont volé la pierre à l'abbaye de Westminster à Londres, où elle était conservée depuis 1296. Trois mois plus tard, la pierre, ou du moins, une pierre à l'aspect très similaire a réapparu. Elle a été transférée à Edimbourg en 1996. La ressemblance est frappante, mais certains doutent encore qu'il s'agisse de la vraie Pierre du Destin. 

Au cas où cette anecdote tenterait nos élèves, nous n'avons pas manqué de signifier que les sinistres cachots font également partie de la visite.

Souce : historic scotland http://www.historic-scotland.gov.uk/ 2015

          KLM guide, 2016

- page 1 de 2