HISTOIRE DES ARTS AU COLLEGE CONDORCET - DOURDAN

Mot-clé - MECANIQUE

Fil des billets - Fil des commentaires

LA FONTAINE DES AUTOMATES OU FONTAINE STRAVINSKY.

A Paris, derrière le centre Pompidou, au centre d'une petite place calme et protégée, se trouve la FONTAINE STRAVINSKY, produit de la collaboration entre le sculpteur d'origine suisse JEAN TINGUELY et sa compagne, l'artiste NIKKI DE SANT-PHALLE. 

Hommage au compositeur IGOR STRAVINSKY, la fontaine ne représente pas le musicien russe mais rend hommage aux œuvres musicales de celui-ci et à ce qu'elles évoquent. Les sculptures semblent être sorties du musée tout proche pour envahir la place. Le musée semble avoir débordé dans la rue.

Lire la suite...

TAKIS , technologie et Méditerranée.

VASSILAKIS TAKIS est un artiste profondément marqué par ses origines méditerranéennes et sa passion pour la science. Son imaginaire est enraciné dans les mythes des cultures méditerranéennes, comme le montre "MÉDUSE" (1980), qui fait référence au monstre fabuleux de la mythologie grecque. Ici, le monstre est une ampoule au mercure. Si la Méduse mythologique transformait en statue de pierre celui qui la regardait dans les yeux, que fait cette Méduse sans visage au spectateur qui l'observe?

Lire la suite...

JEAN TINGUELY, poète de la mécanique.

JEAN TINGUELY a commencé sa carrière comme peintre, mais c'était un peintre qui ne pouvait finir ses tableaux: il lui fallait toujours changer quelque chose! Comme il le dit :" Le définitif, c'est la transformation."

Toujours à la recherche de la métamorphose, il introduit le mouvement dans ses œuvres. Moteurs, électricité, forces mécaniques, gravité, roues dentées et engrenages permettent d'animer les assemblages qu'il présente. Mais la mécanique n'est pas seulement un moyen d'animer, c'est une partie très importante de l’œuvre, une partie qu'on montre et qui a une valeur esthétique propre. Au quotidien,  la mécanique est cachée, le fil électrique peint, le moteur enfermé. Tinguely, lui, montre, et va plus loin, il rend la mécanique plus complexe et plus bruyante que nécessaire. Le tintamarre qui accompagne la mise en mouvement est lui aussi partie de l’œuvre, c'est l'idée de la mécanique, sa définition.

Lire la suite...