L'une des raisons qui m'ont amenée à penser que l'iPad pouvait être un outil précieux en classe de français est la récente sortie de l'application iBooks Author pour Mac.

Cette dernière permet en effet la réalisation de livres numériques interactifs très riches pouvant être lus sur la tablette grâce à l'application iBooks pour iPad.

Je sais, tout cela fait un peu sectaire... une application Mac OS pour créer un livre lisible sur une tablette Mac via une app Mac... Force est de constater qu'avec tout ça on fait du bon travail, et puis c'est tout ! ;-)

Comme j'attaquais ma séquence sur L'Odyssée quand nous avons récupéré les iPads, il m'a semblé intéressant d'essayer de créer un iBook pour la classe sur ce sujet d'étude. Bien que l'outil de création vous simplifie grandement la tâche (on glisse les documents, on les dépose, les mises en page sont pré-configurées...), il n'est pas aisé d'emblée de s'adapter au format : j'ai eu tendance à vouloir plaquer des documents que j'avais préparés à l'écrit, au lieu de penser l'intéractivité comme la base des activités à proposer. Ben oui, avoir sa leçon sur feuille A4 ou sur la tablette, c'est à peu près la même chose... et ça fait cher la photocopie pour le coup !

Pour le moment, l'iBook est exploité (modestement) en classe. Et il n'a que trois pages, alors on va y aller doucement ! :-)

La création de ressources sur iPad est chronophage. Et c'est d'autant plus problématique que l'an prochain nous n'aurons plus les tablettes. Cet investissement en temps ne sera donc pas forcément rentabilisé... sauf miracle ! (Monsieur le directeur du CRDP, si par hasard vous lisez ces lignes...) ;-)

En classe aussi les manipulations nous font parfois perdre du temps : une fois le fichier copié dans la bibliothèque iTunes du Mac, il faut synchroniser les tablettes pour que le iBook "redescende" sur chacune d'entre elles. Vous attendez donc quelques minutes que cette opération miraculeuse s'effectue, vous débranchez les iPads, les distribuez et vous n'avez pas fini que vous entendez déjà : "Madaaaaaaame, nous on l'a paaaaaaaas !!!!". Vous récupérez les bestioles, en soupirant, et vous recommencez l'opération pour les 5 ou 6 iPads récalcitrants.

Mais une fois que le livre apparaît, que le quizz que vous avez terminé à 1 heure du mat' - et qu'ils vont expédier en 1 minute 15 ! - s'affiche, que le fichier son se lance parallèlement à la lecture du texte (ah non... ça, ça n'a pas marché...)... vous êtes la reine du pétrole !!

Dans le début de ce iBook, la leçon d'introduction sur Homère est suivie d'un quizz qui se conçoit comme une forme d'apprentissage de la leçon. En effet, les élèves peuvent revenir en arrière, relire un passage et répondre correctement à une question sur laquelle ils avaient buté de prime abord, puisque le quizz peut être recommencé à l'infini.

J'ai pu me rendre compte le lendemain (en faisant une petite interrogation écrite très rapide) que les réponses aux questions posées dans le quizz avaient été mémorisées pour environ 80 % des élèves de la classe. Je réitérerai cette façon de fonctionner, elle me semble vraiment efficace et elle plaît beaucoup aux enfants.

Cette première phase d'introduction devait être suivie d'une présentation du rôle de l'aède sur l'excellent site www.iliadeodyssee.com. Fièrement, j'avais intégré le lien vers le site et vérifié que mes iPads étaient connectés à la borne WIFI ! J'invite les élèves à cliquer sur le lien... écran noir ! Ah oui, c'est une animation Flash... ah oui, l'iPad n'aime pas trop ça...

"Eh bien les enfants, ce n'est pas grave... nous allons voir cela sur le TNI !" (dit posément la prof, écarlate, après avoir discrètement broyé son crayon à papier)