Les niveaux d’émission des polluants, aggravés par les conditions météo, dégradent la qualité de l’air à Paris.

Soit la météo est "favorable" (vent ou pluie qui disperse la pollution)

Soit elle est "défavorable" (beau temps chaud et vent faible) et les concentrations de polluants s’accentuent !



La qualité de l'air à Paris est évaluée par un ballon situé au parc André-Citroën et change de couleur au gré de l'air ambiant.