Même principe que pour les deux autres pages "foire aux questions".

Je commence cependant par vous poser une question qui a été posée de façon plus marquée en ES1 :

Rabelais avait-il vraiment BESOIN d'utiliser la vulgarité pour interpeler le lecteur ? Est-ce DIGNE de son STATUT ?

Et pour les ES1, voici une remarque qu'on faite les ES2 :

Gargantua est-il un DOUBLE roman ?