26 avril 2013

Quelques chiffres sur la sécurité routière

En février 2013, 217 personnes ont été tuées sur les routes de France, soit 13 de plus qu'en février 2012, ce qui représente une hausse de 6,5 %.

Entre 2007 et 2011, 2 tués sur 5 (41%) sont des utilisateurs de deux-roues motorisés.

Pour les voitures, dans la moitié des cas, il s’agit d’une vitesse excessive au-delà des limitations autorisées. Dans l’autre moitié des cas, il s’agit d’une vitesse inadaptée aux circonstances.

En 2010,  il y a eu 69 379 accidents sur la route dont 4 120 mortels. Le nombre de blessés légers est de 55 786 et de blessés grave est de 31 387.

En 1986, le nombre d'accidents était de 184 615, alors que de nos jours, en 2010, il y a eu 69 379 accidents, soit de 115 236 accidents en moins.

Les dangers de la route et les jeunes

Des chiffres:

Les 18-25 ans ne représentent que 8,8% de la population française mais 20,8% des personnes tuées sur la route .

13% des jeunes reconnaissent avoir déjà été raccompagnés par un conducteur qui avait bu de l’alcool ou fumé du cannabis.

1 jeune conducteur sur 5 avoue avoir pris le volant tout en sachant qu’il était au-dessus du seuil d’alcoolémie légale ou après avoir fumé du cannabis, et 36% d’entre eux transportaient des passagers.

    Les accidents de la route restent la première cause de décès chez les jeunes .

Pourquoi ?

Les 18-25 ans ont été imprégnés depuis leur enfance par les messages de prévention routière : alcool, drogues, grande vitesse. Mais ces messages ne sont pas respectés pour autant.

Les jeunes sont ceux qui prennent les plus gros risques sur la route.

Alcool, cannabis sont des facteurs de risque connus des jeunes mais ils sont souvent pris à la légère .

Heureusement:

Ces chiffres baissent grâce :

  • aux mesures de prévention prise par l'Etat (GemaPrev, présent sur le salon Intertice, pour les 2 roues) qui apprennent aux jeunes les dangers de la route, la conduite sûre
  • aux actions de sensibilisation (à la télévision, etc)
  • aux SAMs (on le choisit avant de sortir : c'est celui qui conduit et qui ne boit pas)
  • et depuis peu aux communes qui ont décidé de limiter le nombre de jours des grandes fêtes. De plus, pour les grandes fêtes, des bus gratuits circulent durant la nuit afin de diminuer les accidents .

AB.YS.MP.FM.LM.CI

Mixtaroute

Mixtaroute est une application qui est associée avec Facebook, permettant de mixer des sons avec de bruits de véhicules et d'enregistrements vocaux. L'application permet de mixer, de publier l'histoire sonore créée par le mix, et ainsi de permettre la diffusion de messages concernant les dangers de la route.


Ce site permet de passer un message de prévention routière grâce à chaque bruit à insérer dans le mix. On  peut en savoir plus sur www.mixtaroute.com.

Pour créer un mix sur  www.mixtaroute.com. il faut choisir quel style mettre. Il y a plusieurs types de styles dont le style official music, style electro house, etc ...
Il y a aussi des artistes pour chacun des styles, Marc Rodrigues (nom de scène faust), Reksider et plein d'autres encore.

Un concours a été organisé durant la journée de la sécurité routière su salon Intertice à La Défense, en février 2013. Nous avons découvert le site et ainsi examiné les 1re et 3e premières musique du classement.


1ère du classement 


Dans cette histoire, on peut  trouver les bruitages suivants : Bruit de Moteur, Moto, Sifflet, une alarme de voiture, la police et un klaxon de camion.

On peut donc voir qu'il peut toujours y avoir un danger d'accident. Dans son cas, la voiture va beaucoup trop vite puisqu'elle est poursuivie par la police. 


3ème du classement


On entend les bruitages suivants : Une soirée avec de l'alcool ( champagne), des verres qui se remplissent, des rires, donc des gens ivres. Ensuite des bruits de clés, une voiture qui démarre, un moteur, un klaxon, un vibreur de téléphone, un klaxon de camion, des hurlements et un accident.

C'est aussi une musique sur les dangers de la route qui illustre le risque d'accident quand on est sous l'effet de l'alcool au volant. 

R.RF.M.I.T.J.M.C.N.A.H.

Un exemple de parcours lors de la journée de la sécurité routière à Intertice



Lors de notre visite au salon Intertice pour la journée de la sécurité routière, nous avons pu parler avec de nombreuses personnes qui travaillaient ou qui étaient bénévoles dans la sécurité routière.


Premièrement, nous avons vu un gendarme qui nous a présenté une moto particulière, qui sert à passer le permis.

Puis nous avons parlé avec un autre gendarme qui nous a expliqué les dangers de la route sur un véhicule à deux roues. Il nous a montré de quoi se composait un casque de moto et l'importance qu'il a, en nous simulant le choc du casque contre une paroi à 30 km/h. Le choc était important et nous a impressionné.

Ensuite, nous avons rencontré une personne qui nous a expliqué ce qu'est la GMF assurance. Elle nous a parlé des différents thèmes (14) de l'ASSR au collège. Elle a donné des réglettes qui permettent de vérifier le taux d'alcoolémie (l'alcool peut diminuer le champ de vision). Cette personne a expliqué comment nous devons réagir lorsqu'il y a eu un accident et un blessé, les accidents les plus fréquents et l'équipement que l'on doit avoir sur un deux roues.

Après nous sommes allés à un stand de prévention routière au collège et la personne qui s'en occupe nous a expliqué le temps qu'il fallait pour s'arrêter, et donc le temps que l'information arrive au cerveau et le temps que le véhicule s'arrête. C'est pour cela que l'on doit laisser une distance d'arrêt par rapport à notre vitesse et celle du véhicule devant. Cette personne a aussi parlé des angles morts qui se trouvent principalement derrière les portières arrières pour une voiture et tout la face arrière pour les camions. A cause des angles morts, de nombreuses personnes meurent chaque jour.

E.P.  J.C.

Le stand RENAULT

Nous avons réalisé une interview sur le stand Renault.

Nous avons rencontré une personne qui nous a expliqué le but du stand Renault dans ce salon .

Pourquoi avez vous participez à ce salon ?

Renault participe à des forums, aux salons de sécurité routière car nos automobiles contiennent des options de sécurité.


Quel message voulez-vous faire passer sur ce stand ?


Je voudrais faire passer un message très important ! Plus de 90% des accidents de la route sont liés à la faute, c'est-à-dire que au manque d'attention des automobilistes, qui est vitale. C'est pour cela, que nous voulons sensibiliser les gens pour qu'ils prennent des précautions nécessaires, et ainsi faire en sorte d'éviter au mieux certains accidents.

Renault ne s'occupe-t-il que des voitures ?

Détrompez vous Renault ,ne s'occupe pas seulement des voitures mais aussi des gens qui les utilisent dans le cas des accidents.

Avez–vous un message à faire passer sur les accidents de la route ?

Effectivement, les accidents sont provoqués quand les gens ne font pas attention à leur conduite. Alors restez vigilants !

Avez vous un dernier point à ajouter ?

Oui, un dernier point très important, le port de la ceinture de sécurité, la ceinture ventrale se porte au niveau du bassin et non sur le ventre comme le font beaucoup de personnes. Si la ceinture n'est pas bien placée en cas d'accident un traumatisme grave peut être provoqué.


Merci d'avoir répondu à nos questions ! Au revoir.

L.M      O.D       M.T

Les causes de mortalité routière

La sécurité routière nous concerne tous.

Nous tenons à informer les personnes qui lisent cet article des causes de mortalité sur la route :

  • L'abus d'alcool/ drogue

L'abus d'alcool cause 30,8% des accidents mortels de la route. Ce sont souvent les jeunes conducteurs qui sont morts par l'alcool. Il existe cependant des éthylotests obligatoires pour connaître votre taux d'alcool et savoir si vous pouvez conduire.

La drogue multiplie par 2 le risque d'accidents mortels et par 14 si le conducteur boit de l'alcool en étant sous l'emprise de la drogue.

  • L'excès de vitesse

L'excès de vitesse touche principalement les hommes conduisant des voitures.

  • Les non-respects des panneaux de signalisation

Le non-respect des panneaux de signalisation est la cause de 9 accidents sur 10.

  • Le téléphone au volant

Le téléphone au volant multiplie par 4 les accidents et touche de 2% des automobilistes.

  • Le non-port de ceinture/casque au volant

Le non-port de ceinture/casque au volant est souvent ajouté aux accidents ( C'est-à-dire, que la plupart des décès sont dû à un accident causé par le non-port de ceinture/casque) dont 22% meurent.


  • La fatigue et la somnolence au volant

La fatigue et la somnolence au volant, ce danger peut se produire aussi bien de jour que de nuit. Il est présent dans 8% des cas sur les routes et 21% sur les autoroutes.


  • Conduite sans permis /avec un permis inadapté / sans assurance
La conduite sans permis /avec un permis inadapté / sans assurance occasionne 4% des morts de la route.




SD et JF

LA GMF AU SALON iNTERTICE

Au salon INTERTICE pour la journée de la sécurité routière, nous avons interviewé une personne au stand de la GMF.


Bonjour, en quoi consiste votre métier ?

Mon métier consiste à assurer la prévention.


Comment communiquez-vous votre métier auprès des personnes ?

Pour arriver à communiquer notre but auprès des personnes, nous utilisons des outils pédagogiques tels que des CD (type ASSR), des quizz, des QCM...

Quel est votre but ?

Mon métier a pour but d'aider les enseignant à faire passer les examens de la route, tels que l'ASSR , à leurs élèves, mais également l'APER qui est un examen routier que l'on passe en primaire, contrairement à l'ASSR qui est un examen routier que l'on passe au collège.

Que conseillez-vous aux gens ?

Je conseille aux gens de bien apprendre toutes les règles de la sécurité routière.


Quand intervenez-vous auprès des gens ?

J'interviens sur demande dans les établissements scolaires et en faisant des stages pour les jeunes de 18 à 24 ans car ils forment une catégories à risques pour les accidents : l'inexpérience, l'alcool, la vitesse et l'usage des produits illicites.

Mais il ne faut pas oublier que bien conduire à tout âge,c'est possible!!!!!!

Merci d'avoir répondu à nos questions. Au revoir.

I.M   K.G

22 avril 2013

VISITE AU SALON INTERTICE

Nous sommes allés au salon intertice. Nous vous invitons à  regarder notre vidéo -> Salon_Intertice_1.wmv

INTERTICE

Bonjour je m'appelle Therence je suis parti au salon Intertice. Je suis allé voir plusieurs films que j'ai bien aimés et que je vous invite à aller voir. J'ai vu un film que la préfecture de police de Paris nous a projeté. La MAIF aussi nous en  a projeté un ,  mais nous l'avions déja vu  à  l'école,   alors ça m'a un peu déçu.  Sinon,  à part ça,  j'ai bien aimé. Voici notre reportage ->Salon_Intertice_3.wmv

intertice

Bonjour, je m appelle Matis.  Je suis parti au salon intertice. Le premier stand de prévention routière nous avons regardé une vidéo sur la sécurité routière, le deuxième stand est Renault : on a du faire un dessin sur la sécurité routière. Puis nous avons pris des photos dans une voiture Renault puis nous avons testé nos réflexes. Au dernier stand,  on devait faire deviner le panneau que l'on avait dessiné .

Salon_Intertice_2.wmv

- page 2 de 3 -