Correspondance ULIS et NSA

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Venue des parisiens à Etampes

 

     Le lundi 28 avril, les correspondants de Paris sont venus nous voir à Etampes.

En les attendant nous avons fini le phoenix, puis on a fait l’arbre à pensées : on devait faire un ou plusieurs mots dans lesquelles on écrivait : « je pense à ….. » . On a aussi fait le ménage dans la classe.

     Puis les correspondants sont arrivés au collège Marie Curie à 11h 30. On a commencé par leur faire  visiter le CDI  puis le bureau du principal, on leur a montré la cour puis l’infirmerie, et après on a leur fait visiter les salles de classe. Normalement on devait faire un jeu de société  mais on ne l’a pas fait parce qu’on n’avait pas le temps.

     A midi on est parti à la base de loisirs pour déjeuner devant l’entrée de la piscine à vagues.

Un groupe d’élèves de Marie Curie est parti avec Anne pour aller rejoindre Mme Colbois en salle de SVT, pour faire des photos au microscope. Pendant ce temps, l’autre groupe est reparti au collège avec les correspondants. Nous les avons fait participer à l’arbre à pensées en leur demandant d’écrire des mots et des les accrocher dans l’arbre. Tout le monde s’est rejoint une heure plus tard en ULIS.

     On est reparti tous ensemble pour leur faire visiter étampes : on a commencé par l’église Notre Dame, puis par le musée d’Etampes.  On est rentré dans le musée et Tiphanie, une dame qui travaille au musée, nous a raconté la vraie histoire de la girafe Zarafa, qui est passée a côté d’Etampes il y a très longtemps. Elle nous a fait visiter le musée et on a vu des assiettes où il y  a avait des dessins de girafe,  un piano en forme de girafe avec son grand cou, et plein d’autres objets avec des girafes peintes dessus. A l’époque c’était la mode de la girafe..

Ensuite, Tiphanie nous a donné des assiettes en carton sur lesquelles on a dessiné une girafe, comme à l’époque.

     Après l’activité du musée on a du se séparer : les élèves de la classe NSA sont partis à la gare et nous sommes retournés au collège.

 

Océane, Mizgin et Loubna