Mot-clé - œuvre

Fil des billets

28 mars 2012

La description des œuvres de fabienne Oudart et la Métamorphose de mon œuvre par Tsilavo

Description des œuvres

    1.La description

C’est une  grande feuille de papier cartonné, qui est découpée vers le bas comme une vague. Il y a des cercles et des disques rouges et bleus qui ressemblent à des bulles, et les mêmes motifs en jaune et noir. Ces motifs sont superposés, les rouges et les bleus cachent les noirs et les jaunes. Le contraste entre les formes bleues et rouges et les formes noires et jaunes forme une ligne.

Toute la peinture est faite avec de la gouache.

   2.Mes impressions

Je trouve cette peinture assez belle car les couleurs se marient bien ensemble et forment un beau contraste.

Je ne peux pas donner plus d'impressions que ça car je ne me souviens plus exactement de l’œuvre.

Oeuvre de Fabienne Oudart nommée "Bonquaça".


La métamorphose de mon œuvre

Au début, on devait choisir trois mots à partir d’une liste, j’ai choisi : "imagination", "flemme" et  "rire". J'ai choisi ces mots car je trouve qu'ils reflètent ma personnalité.

Puis, on devait transformer ces mots en dessin, sur une feuille de papier carrée, qui mesurait 20 cm de côté (je crois) : j’ai tracé trois cercles avec le compas, un petit, un moyen, et un grand. Ensuite, j’ai écrit "imagination" entre le grand cercle et le cercle intermédiaire,  "flemme" entre le cercle intermédiaire et le petit cercle, et "rire"  dans le petit cercle.

Après, on devait colorier ce dessin,  j’ai utilisé les couleurs rouge, orange, et jaune. En essayant de ne jamais mettre les mêmes couleurs côte à côte.

J'ai choisi ces couleurs, car ce sont des couleurs chaudes et elles me rappellent l'été, la chaleur et le soleil.

Ensuite, on devait créer un fond en dessinant les motifs qu'on  voulait , des cercles, des rayures, des carrés ou même des rosaces. Je n'ai pas put faire cette partie de l’œuvre, mais si j'avais pu, j'aurais fait une grande rosace que j'aurais colorié en bleu foncé et en bleu clair.

Enfin, on devait découper certaines lettres ou certains espaces pour créer un vide et laisser apparaître le fond. J'ai découpé avec le cutter les espaces entre les lettres du mot "flemme" pour que la plus grande partie de la rosace soit visible.


J'ai décidé d'appeler cette œuvre "Feu glacé" car, le rouge, le orange et le jaune, qui sont des couleurs chaudes m'ont fait penser au feu, alors que le bleu qui est une couleur froide m'a fait penser à la glace.

C'est comme ça que les simples mots ont été métamorphosés en œuvre.