HISTOIRE DES ARTS

Fil des billets

Sous-catégories

06 février 2013

De ma fenêtre ... le projet des 6ème C avec Maria Noce

De Novembre 2012 à Janvier 201, les élèves de la 6ème C ont rencontré régulièrement Maria Noce et Laurence Vidil de la Maison des Arts de Bagneux. 

Maria Noce est documentariste sonore. A partir  des sons de la vie, de la ville, les paroles et les bruits ... elle recrée un univers, une atmosphère ou une histoire. 

Pendant deux semaines, les élèves de 6èC ont noté leurs impressions, ce qu'ils percevaient de leur fenêtre en tenant un journal :  6e_De_ma_fenetre_matrice_I.doc. et 6e_A_ma_fenetre_Matrice_II.doc

A partir de leurs perceptions, Maria Noce a proposé des montages de leurs textes qui faisaient surgir une ambiance. Puis, avec Laurence Vidil, elle a accompagné les élèves par groupes pour qu'ils captent des sons qui pourraient illustrer, prolonger ces univers. 

Voici leur création : 

Parallèlement, les élèves ont mis en voix leur propres textes, vous pouvez écouter ici leurs lectures :

Bonne écoute ! 

Quelques impressions sur le projet : 

« J'ai appris qu'on peut faire des signes à nous sur un texte pour le mettre en voix. »

« Je peux apprendre tout en m'amusant en faisant des sons, de la musiques. C'est une autre façon d'apprendre. Maintenant je suis plus à l'écoute des autres. »

 « être plus à l'écoute des paroles, des bruits »

« J'ai appris la sensibilité du micro : même un petit bruit, on l'entend. »

« Un projet, c'est faire des recherches, prendre son temps, dans la bonne humeur, avoir des idées, faire des essais. »

18 mai 2012

La rencontre avec Rémi Uchéda racontée par Cheyma

Nous sommes allés à la Maison des Arts pour aller voir Rémi Uchéda. Quand nous sommes arrivés à la Maison des Arts, Rémi nous a montré plusieurs oeuvres qu'il a faites, ces oeuvres étaient très bizarres comme par exemple celle avec le scotch qui ressemblait à de la pâte à modeler. Ensuite, il nous a dit qu'on allait faire un poster en 3D,

Au début, on a pris une feuille très grande et on a marqué un au hasard. Moi j'ai choisi : "music". Ensuite, il fallait les colorier et faire un peu de 3D en les coloriant un peu sur le côté. A la fin, il fallait mettre du scotch un peu partout pour les faire tenir.

À la derniers séance, nous avons attendu Rémi mais il n'était pas là donc Mme Melet nous a donné une feuille  et elle nous a dit que nous devions faire des groupes de trois.

Ensuite, elle nous a dit que sur les feuilles on devait faire un tableaux avec 4 cases et dans ces 4 cases, on devait mettre 4 fonctions grammaticales comme par exemple : le verbe, le sujet, les complément circonstanciels et les COD et COI. Après, on devait écrire un par un le mot dans une cases (exemple:mon groupe c'était moi,Linsday,Fahami et Nicolas,on a mis sujet,verbe,COD et COI) dans les 4 cases.
Ensuite, la 1ère c'était Lindsay : elle a marqué un sujet mais nous on ne devait pas le voir, après elle m'a passé la feuille mais avant de me la passer, elle l'a pliée et moi j'ai marqué un verbe. Ensuite, j'ai passé la feuille à Fahami mais je l'ai tournée avant de lui passer et il a marqué un COD. Ensuite, Fahami a passé la feuille à Nicolas, à la fin j'ai ouvert la feuille et la phrase c'était :

"La meuf plantait un conseil au principal."

Et tout le monde a fait pareil.

Ensuite, Rémi est arrivé et il nous a dit qu'on devait écrire la phrase qu'on a fait avec Mme Melet sur une feuille et qu'on devait ensuite les découper.

Après on devait mettre du scotch partout pour que ça tienne debout.

Moi et mon groupe, on a fait deux mots, on a fait "cette" et "fille" et l'autre groupe a fait l'autre phrase.



À la fin, les deux phrases étaient très jolies !
                                                                                                                                                                                                                                  
NOS DEUX MOTS SONT TRÈS JOLIS       

LA PHRASE C'EST: "CETTE FILLE MANGE LE PAPE."


12 mai 2012

Arts différents, le point de vue de ZINEDINE

Les séances que nous avons faites à la Maison des Arts ont été très différentes les une des autres .


RENCONTRE n°1

Notre première rencontre avec Fred sur le projets SPIM a été une découverte de l'art télégraphique et et physique .

RENCONTRE n°2 

Notre deuxième rencontre avec Fabienne sur les pop up = découverte d'un art coloré et manuel .

RENCONTRE n°3 

Enfin, notre troisième et dernière séance avec Rémi sur les cadavre exquis a été une découverte de l'art de la construction et du volume très créatif.


16 février 2012

Les oeuvres de Fabienne Oudart; la rencontre avec Rémi Uchéda par Anthony

j'ai bien aimé faire les pop-up avec Namory. On a fait du bon travail pour fabriquer nos propres "pop-up". J'ai bien aimé aussi les "pop-up" que Fabienne a faits , ils étaient bien, avec l'oeuvre qui ressemblait à un virus .

Partie 1 : la rencontre avec Fabienne Oudart

Quand nous sommes rentrés dans la Maison des arts, il y avait une dame. Elle s’appelle Fabienne. Elle
est vieille, très âgée, elle a les cheveux un peu blancs. Elle portait un pantalon.

Elle est toujours contente.

Elle nous a donné des cartons blancs. Nous avons pris des crayons à papier, des règles. Ensuite,
on a fait un autre carré de 25cm, puis on a fait une croix. Après, on a choisi des mots, par
exemple : « musique natation etc. »

Ensuite, on a pris une boîte avec des crayons de couleurs et on a colorié les pop-up. Avant de les
colorier on a pris un cutter et on a coupé des lettres. J’ai coupé le E,O,U. j’ai choisi ces lettres parce
que c’est celles que je préfère.

J’ai aimé les œuvres de Fabienne parce qu’elles ressemblaient l'une à des virus et d’autres à un arbre
imaginaire comme on n’en voit jamais dans la vie réelle et aussi les phrases de couleurs vives

Je n’ai pas aimé le L avec le O et un autre O mais celui là était fermé

Je crois qu’elle pensait à un pays ou à une chambre pour le L et O et le O.

Pour les phrases je pense qu’elle voulait faire comme une histoire quelle a inventée.

Et pour le virus je pense qu’il était dans un corps humain.

Mon Pop Up

Mon pop-up s’appelle « l’éclair foudroyant ».

Mon pop-up avait les mots que j’ai choisi et quand je les ai coupés avec le cutter, je les ai coloriés
avec des couleurs comme par exemple le bleu, le jaune, le rouge.

J’ai choisi les mots "musique ,natation". J’ai choisi comme titre de mon pop-up « l’éclair foudroyant »
parce qu’avec le jaune et le rouge ça fait les couleurs d’un éclair.

Commentaires sur les oeuvres de Fabienne


J’ai aimé les œuvres de Fabienne parce qu’elles ressemblaient l'une à des virus et d’autres
à un arbre imaginaire comme on n’en voit jamais dans la vie réelle et aussi les phrases de
couleurs vives.

Je n’ai pas aimé le L avec le O et un autre O mais celui là était fermé

Je crois qu’elle pensait à un pays ou à une chambre pour le L et O et le O.

Pour les phrases, je pense qu’elle voulait faire comme une histoire qu'elle avait inventée.

Et pour le virus, je pense qu’il était dans un corps humain.

UNE HISTOIRE INSPIREE PAR UNE OEUVRE DE FABIENNE :

 L’enfant malade




J’ai vu un virus qui était dans le cœur d’un enfant.

Il rencontra deux virus, ils faisaient leur chemin ensemble quand tout d’un coup ils avaient
était emportés par l’œsophage quand ils tombèrent nez à nez avec des globules blancs.

Les globules blancs ne voulurent pas que les virus rentrent dans l’estomac.

Alors ils firent un pari : "Si les globules blancs gagnent, on partira. Mais si les virus gagnent, on
rentrera dans l’estomac". Alors ils se combattirent et les virus gagnèrent et ils rentrèrent
dans l’estomac .

Un des virus y resta et les autres partirent dans le cœur .

Mais l’enfant ne pouvait pas résister : il saignait du nez et il vomissait du sang. Le petit garçon
mourut et ses parents pleurèrent. Même dans sa classe, sa maîtresse pleurait, toute l’école
pleurait.

Voici l’histoire d’un petit garçon qui avait 8 ans.

Partie 2 : la rencontre avec Rémi Uchéda

Nous sommes allés à la Maisons des Arts. On a vu un monsieur, il s’est présenté. Il s’appelle Rémy.
Il nous a montré ses œuvres. : Une sorte de camion recouvert de scotch. Il se mettait sur le camion
avec de la fourrure et la fourrure se collait sur le camion, pour y mettre de la couleur .

On a choisi un mot qu’on aimait bien, on l’a mis en 3D avec un crayon à papier et puis on l’a mis sur
une table pour qui tienne avec des baguettes. Le mot que j’ai choisi est « Shawn Frost ».

Le professeur a pris en photo nos mots.