18 juin 2013

Le classeur au feu ? Pas tout de suite !

C'est la fin de l'année ! 

Voici pour ceux qui veulent garder l'essentiel de ce qu'ils ont appris cette année les fichiers des principales leçons à garder en mémoire pour l'année prochaine !  

Autour des textes : 

Le dossier de l'année : 

La langue :  

Les fiches Mémo : 

07 juin 2013

Spécial Portes Ouvertes ! Le "Troisième Regard" des 6èC

De la 6ème à la 4ème : les regards se croisent ... 

Les élèves de la 6èC du collège sont allés ce mercredi visiter l'exposition pédagogique de la Maison des Arts.

Ils ont pu découvrir et apprécier les travaux de leurs camarades, voici quelques-unes de leurs impressions : 

« Il y a des photos dans les moindres détails. Des choses qu'on ne remarque pas souvent comme les trous dans la chaussée, le vol d'un pigeon … C'est la même chose que notre travail sur le son : on voit ceci tous les jours mais pas sous cet angle : c'est bizarre et en même temps familier. (Carla et Killian) »  

« Cette œuvre décrit les différentes vues sur la ville comme de haut en bas, la solitude. On ressent vraiment ce que l'on ressent tous les jours mais cette œuvre nous a permis de ressentir cela autrement. C'est magique. »

« On voyage à travers plusieurs perspectives de la ville et on ressent les différentes images qu'on voit. »

« C'est bien de pouvoir voir la ville avec de nouveaux yeux car on ressent vraiment ces images ; c'est difficile à expliquer mais c'est magique. »

« Ce travail c'est aussi un travail sur la ville qui essaye d'exprimer ce qu'on ressent, par exemple en se baladant en ville. C'est gagné, c'est vraiment réussi. »

(Léa, Bilel, Dally)  

« Nous aimons voir les photos de notre ville, ça fait plaisir de voir notre ville en photos, ça fait plaisir. »

(Capucine, Alexandre D.)  

Ils ont pu aussi réécouter leur travail sur le son avec Maria Noce, "De ma fenêtre" : journal de sensations de ce qu'ils perçoivent de chez eux, entre l'intime et la rue. De l'intérieur à l'extérieur, tout un monde imaginaire s'est déployé qu'ils ont mis en son grâce à l'aide de Maria Noce. 

"L"oeil écoute" : plus que jamais nos élèves ont pu mettre en oeuvreS la parole de Claudel. Pour eux comme pour les élèves de la 4eA, ils ont pu voir, entendre, sentir leur ville autrement, percevoir le singulier dans le familier. 

Bonne écoute ! 

 

06 février 2013

De ma fenêtre ... le projet des 6ème C avec Maria Noce

De Novembre 2012 à Janvier 201, les élèves de la 6ème C ont rencontré régulièrement Maria Noce et Laurence Vidil de la Maison des Arts de Bagneux. 

Maria Noce est documentariste sonore. A partir  des sons de la vie, de la ville, les paroles et les bruits ... elle recrée un univers, une atmosphère ou une histoire. 

Pendant deux semaines, les élèves de 6èC ont noté leurs impressions, ce qu'ils percevaient de leur fenêtre en tenant un journal :  6e_De_ma_fenetre_matrice_I.doc. et 6e_A_ma_fenetre_Matrice_II.doc

A partir de leurs perceptions, Maria Noce a proposé des montages de leurs textes qui faisaient surgir une ambiance. Puis, avec Laurence Vidil, elle a accompagné les élèves par groupes pour qu'ils captent des sons qui pourraient illustrer, prolonger ces univers. 

Voici leur création : 

Parallèlement, les élèves ont mis en voix leur propres textes, vous pouvez écouter ici leurs lectures :

Bonne écoute ! 

Quelques impressions sur le projet : 

« J'ai appris qu'on peut faire des signes à nous sur un texte pour le mettre en voix. »

« Je peux apprendre tout en m'amusant en faisant des sons, de la musiques. C'est une autre façon d'apprendre. Maintenant je suis plus à l'écoute des autres. »

 « être plus à l'écoute des paroles, des bruits »

« J'ai appris la sensibilité du micro : même un petit bruit, on l'entend. »

« Un projet, c'est faire des recherches, prendre son temps, dans la bonne humeur, avoir des idées, faire des essais. »

Le Defi Lecture, c'est parti !

Vous avez voté pour les livres que vous aimeriez lire, voici les résultats des votes de toutes les classes engagées dans le défi lecture. 

La liste des livres que vous aurez à dévorer : 

-Théâtre :  Être le loup, de Bettina Wegenast, école des loisirs 
- Album : La nuit du visiteur, Benoit Jacques, Benoit Jacques book 
- Album : Le déjeuner de la petite ogresse, Anaïs Vaugelade, Ecole des loisirs 
- Texte Long : Anticontes de fées : Barbe-Rose, le Petit chaperon Vert, la laide au bois dormant, Grégoire Solotareff, Nadja 






Vous pouvez retrouver tous les titres sur le site du défi lecture : https://sites.google.com/site/defilectureeclairhb2013/home

... et bien sûr à la médiathèque de Bagneux ! 

Prochaine étape : les commandes et la distribution pour le premier tour de lecture. 

Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 1
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5

05 février 2013

Les conjugaisons : s'exercer en ligne

Voilà quelques exercices pour réviser vos verbes : 

Si vous avez des questions ou des soucis avant le contrôle, n'hésitez pas à les transmettre dans les commentaires. 

29 mai 2012

Les Fables de La Fontaine

Bonjour à vous,

voici la vidéo sur laquelle nous allons travailler pour inventer une fable à la manière de Jean de La Fontaine.

Regardez-la attentivement et imaginez la morale que l'on pourrait en tirer.

D'autre part, vous pouvez consulter dans ce document : Fables, comparaison entre Esope, Phèdre et La Fontaine, d'autres fables e la Fontaine avec leurs modèles grecs et latins.

Enfin, voici deux sites qui vous permettent de mieux découvrir l'auteur et son oeuvre.

1) http://www.lafontaine.net/index.php : Ce site est un site personnel, mais il est riche et vous donne accès aux textes et à bien d'autres surprises ! mais il comporte des publicités.

2) http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/index.htm : ce site est celui de l'association du Musée La Fontaine dans sa ville natale de Château-Thierry. Il est très riche. Vous pouvez y télécharger tous les textes. Il est sans publicité.

Bonne lecture !

22 mai 2012

Le travail sur Fabienne Oudart, d'après Ilhan

1) description de l’œuvre 


Les œuvres de F.O (celles qu'elle nous a présentées) étaient sur une feuille qui était coloriée mais il y avait aussi des mots qui n’étaient pas coloriés mais coupés donc il ne restait que l'ombre du mot.Il y avait une deuxième feuille qui était complétement coloriée alors F.O a fait  en sorte que les deux feuilles forment un parallélogramme qui n’était pas collé mais qui pouvait se déplacer sur le côté donc à ce moment là les ombres des mots vides était coloriées, ce qui a donné les pop-up. 

Il y avait un pop-up en relief en couleurs sombres  qui cachait une autre image de couleurs vives pour bien représenter la deuxième image et les cotés sont des sommet parallèles qui pour moi représentaient un paysage.

Questions posées à l'artiste :

1)  Pourquoi avons-nous l'impression que les dessin sont en 3D ?

2) Pourquoi le dessins des pop-op ont-ils une image qui en cache une autre ?

3) Pourquoi les pop-op sont-ils en relief ?


2) les objets utilisés 

nous avons utilisés comme objet pour les pop-up : des ciseaux, du scotch, du cartons de la colle,pistolet à colle du papier, règles, équerres,compas,papiers

3) Le travail 

Après qu'elle nous a montré les œuvres et la technique, nous nous sommes mis au boulot:  nous avons choisis 1 mot chacun et le professeur nous a repartis. Nous avons tout d'abord tracé une croix et des angles droits sur la feuille1 et moi j'ai fait des mots croisés où il y avait mes mots (du groupe) et j'ai fait mes mots croisés qui ont donné de nouveaux mots et j'ai coupé des mots du mots croisés, ce qui leura  a donné des ombres. J'ai refait une nouvelle feuille où j'ai colorié toute la feuille et j'ai fait en sorte que ça donne en parallélogramme.

4) mon opinion sur mon travail

J'ai adoré les pop-up, leurs structures, les reliefs et comment ils étaient placés.



Le travail de et avec Fabienne d'après Dany Lopès

1. La présentations et métamorphose des œuvre


Fabienne nous a présenté son travail son œuvre sur les pop-up et les jeux de mots. Ensuite, on a tracé des diagonales puis on a choisi pop-up.

2. La description de l' œuvre

A) La métamorphose de l’œuvre

Nous avons commencé par prendre une feuille de 25cm de longueur et largueur, nous avons tracé des diagonales sur les coins de la feuille. Ensuite, on prend 2,5 cm à partir des bords au niveau des diagonales puis on continue à tracer un second carré à l'intérieur.

Ensuite, on a cherché trois mots par groupe et un logo-dessin chacun avec les lettres.
Puis, on a découpé certains endroits pour montrer les lettres en relief. Ensuite, on a fait une autre feuille qu'on a décorée. Puis, on a mis derrière la première feuille pour mettre en couleurs.

B) Les titres de l'œuvre :

J'ai en tête l'idée des titres suivants : « Le dessin des mots; les couleurs et les mots ; Le relief des mots en couleurs ; Les trous dans les mots ; Les jeux des reliefs ; La couleur du pop-up »

3) La métamorphose des jeux de mots  

A) La métamorphose de l’œuvre

Il y a des mots qui forment une phrase mais qui ne donnent pas beaucoup de sens. Il y avait des mots mélangés avec de la couleur.

B) Un titre pour l’œuvre

J'ai en tête l'idée des titres suivants : « Les phrases sans sens; Les mots en couleurs; Les mots mélangés; Les couleurs des mots sont amies »

4) Appréciations des œuvres

A) Les questions sur les œuvres

Pourquoi dans les jeux de mots y a-t-il des messages ?

De quelle manière avez-vous créée les couleurs des lettres ?

B) Les choses que j'aime et que je n'aime pas

J'aime beaucoup plus que pop-up les jeux de mots de Fabienne Oudart car on s'amuse en apprenant et j'aime aussi car on s'amuse avec les feuilles.

19 mai 2012

la métamorphose des pop-up par Prisca Bakayoko

La rencontre avec Fabienne :

Quand je suis arrivée a la MDA, j'ai tourné ma tête et j'ai directement admiré un tableau peint par Fabienne Oudart. Ce tableau était tellement beau avec beaucoup de couleurs que je n'arrêtais pas de le regarder. 

Quand Fabienne m'a dit que son oeuvre s'appelle : "Avant qu'elles ne tombent", je me suis dit que c'était vraiment créatif et que ça a donné de la valeur à ce tableau parce que ce tableau était très bien fait.

J'ai préféré les pop-up, j'aime bien la forme qu'ils ont : quand on ferme, c'est comme si c'était un paysage mais quand on l'ouvre ça ressemble à des trous. Mais des fois ça ressemble à une forme de mer et c'est très joli.

Mais j'ai pas trop aimé les grosses boules de toutes sortes de couleurs : elle a pris de couleurs foncées, grises, sans trop de couleurs primaires, on dirait de la boues et de la terre.

Mais sinon j'ai bien apprécié cette visite pour se détendre, pour s'amuser et voir de nouvelles choses qu'on a jamais vues au par-avant. 


Fabienne Oudart a inventé plusieurs oeuvres créatives comme les pop-up et les petite boules blanches et rouges. Mais mon oeuvre préférée c'est celle des pop-up.

La métamorphose de mon pop-up :

D'abord, Fabienne nous a donné des feuilles en carton mais moi, je me demandais ce qu'on allait faire. On a pris les mesures, après on devait choisir des mots donnés par les camarades, après on les a écrits bizarrement sur la feuilles avec plusieurs sortes des police. Après, on devait prendre un cutteur et couper des lettres, on a commencé à faire des dessins et colorier l'arrière-plan. Après, on devait colorier le fond de la feuille du pop-up pour faire des petit motifs.


Projet MDA ! d'après Hadia

Je trouve les oeuvres de Fabienne Oudart très intéressantes parce qu'elle dit tout ce qu'elle pense. Sauf dans les phrases, parce que ce n'est pas ces phrases à elle et je pense qu'elle devrait prendre ses phases à elle. Comme ça on saurait quel est son avis.

Le PoP -UP m'a intéressée parce que c'est intéressant de faire des PoP Up.

Au début le PoP Up n'est qu'un papier en carton et puis il se transforme grâce à des ciseaux, des cutteurs et puis on finit avec des crayons, des crayons de couleurs et des feutres.

L'oeuvre du module m'a beaucoup plu parce qu' il y avait des centaines de boules et de fils de fer. Ca m'a plu aussi parce qu'on aurait dit qu'elle voulait nous montrer une forme géométrique.

Je trouve aussi les oeuvres de Rémi Ucheda intéressantes, parce qu'on utilise beaucoup de carton et de papier couleur.

Nous avons aussi utilisé beaucoup d'outils.

Des objets comme un pistolet à colle, du scotch , des cutters , des ciseaux , des feutres , des crayons et des crayons de couleurs.

Et il y avait aussi beaucoup de phrases, les phrases n'avaient pas de sens mais elles étaient drôles.

Avec Rémi Uchéda on a utilisé beaucoup de carton et de papier en carton. Avec Fabienne Oudart aussi nous avons utilisé du carton et beaucoup de couleurs.

La différence entre eux deux est que Fabienne Oudart utilise plus de couleurs et Rémi Uchéda du carton.

- page 1 de 6