Le jeudi 30 mai, les élèves de la CLA vont enfin jouer leur "Orphée et Eurydice" au théâtre de l'Agora... Ils attendent ce moment (comme la rencontre avec le public) avec inquiétude et impatience. 

Présentation.

Orphée et Eurydice

Les abîmes de l'amour

Théâtre de l'Agora

30 mai 2013

Le spectacle Orphée et Eurydice est la partie visible du projet mené tout au long de l'année avec la classe de CLA (classe d'accueil pour primo-arrivants) du Lycée Baudelaire à Evry : travail immergé et étendu de lectures, d’écriture, d’échanges, de visites culturelles et de sorties au théâtre.

Travailler avec ces lycéens, à peine arrivés d'Afrique ou d'autres pays d’Europe, sur la figure d'Orphée (le poète qui par deux fois perd celle qu'il aime, tentant d'aller la rechercher aux Enfers) c'était délibérément faire le choix de travailler sur la chose perdue - mais au détour, à distance d'étoile, à travers textes et musiques, anciens ou contemporains. C'était aussi donner à ces élèves la possibilité d'être acteurs et pas seulement spectateurs, en participant à une création collective dans tous ses aspects (de l'écriture au jeu), d'aller hors des sentiers scolaires, à l'aventure, à l'inconnu - des autres et d'eux-mêmes.

Marielle Anselmo

Le spectacle a été le point vers lequel nous avons tendu mais en empruntant des chemins qui étaient aussi des buts en soi : découvrir la scène, penser le groupe dans lequel on est, sentir son corps différemment du quotidien, éprouver l’émotion singulière de faire ensemble et de montrer, se présenter devant les autres ainsi, penser les choses et les signes dans le désir d’un langage autre.

Il faut dire combien travailler avec ces quinze élèves aura été d’une grande qualité. Les politiques migratoires européennes rendent la vie de nombre d’entre eux invivable. Pourtant, à l’heure où l’opinion courante déplore la fin de l’humanisme, l’implication et le goût du savoir de ces élèves auront incarné, à mes yeux, le cœur d’un rapport à la culture, éclairé, soutenu et joyeux. Merci à eux de leurs présences.

Diane Scott, pour l'équipe artistique

Textes : Sonnets à Orphée, Rilke ; livret d’Orfeo (Monteverdi), Striggio; textes des élèves (Salua, Tissam, Joao, Fidel).

Musiques : Lamento della Ninfa de Monteverdi; Magnificat de Bach; The Lyre of Orpheus, Nick Cave; Orfeo ed Euridice de Gluck.

Au plateau : Joao Alves Da Cunha, Mamadou Djigue, Deva Doumbia, Ibtisam El Mourafik, Salua El Mourafik, Djonel Gitumbu, Guy Adel Kegnike, Fidel Kollie, Aïcha Kone, Mareta Kourbanova, Kevin Muzangi, Mavie N'silou, Tayssir Oufenni, Sekou Sima, Hamza Tadini

Hors plateau : Marielle Anselmo (enseignante, poète), Diane Scott (metteur en scène, critique), Catherine Jabot (comédienne), Olivier Renouf (danseur et chorégraphe), Lorène Fourmond (assistante d'éducation, élève au conservatoire de musique d'Evry)

Projet monté en collaboration avec Pauline Claude (médiatrice culturelle au Lycée Baudelaire), accompagné par Elise Garraud (administratrice des Corps secrets) et Anne-Sophie Desvergee (relations publiques au Théâtre de l'Agora).

Ce projet a reçu le soutien de la région Ile-de-France (« Projets Innovation Educative »), du FSE (Fonds Social Européen) et de la Mairie d'Evry.

Il est accueilli par le Théâtre de l'Agora-Scène nationale d'Evry.

Que toutes et tous soient remerciés !