Ce livre raconte l’histoire de Robert qui malgré sa peau grasse et son acné, nous raconte l’histoire de son palmarès de toutes les filles avec qui il a essayé d’avoir une aventure amoureuse. Malheureusement toutes les fois il se fait devancer ou bien « recaler ». A chaque page, une nouvelle fille, une nouvelle façon de l’approcher et une nouvelle façon d’agir, réussira-t-il à trouver la fille idéale ?

Ce livre m’a plu car il est très facile à lire donc tout le monde peut se lancer dans cette lecture. Bien que les histoires soient courtes, on se fait vite au monde de Robert, une histoire par page qui ne change en rien le thème qui est basé sur l’amour. Ecrit par ZEP ce livre est écrit dans un langage plutôt grossier mais on n’en attendait pas moins du célèbre auteur de « Titeuf ». Nous nous quittons sur cette dernière bulle de la BD  « Je t’assure Robert, c’était merveilleux ».                                   

I.T

Extrait p.19 :

Planche filles électriques

Références :

Zep. Les filles électriques. Dupuis, 2005. 47 p.

Fils d'un policier et d'une couturière. Zep crée son premier fanzine en 1979 et l'appelle Zep en hommage à Led Zeppelin. Il est engagé par Le Journal de Spirou en 1985. Il place quelques gags dans Fluide glacial, publie trois albums : Victor n'en rate pas une en 1988, Léon Coquillard en 1990, et Kradok Amanite Bunker en 1991. Il se fait remarquer par les éditions Glénat, avec qui il lance en 1992 le personnage de Titeuf.