Critique


J’ai aimé ce livre car cette histoire, vraie et passionnante, peut arriver dans la vie réelle : être père à 17 ans ! C’est réaliste, on peut trouver beaucoup de situation comme ça aujourd’hui.

Je trouve que ce roman est très constructif parce que cette histoire peut se passer dans la vraie vie et bien qu’on soit parent étant adolescent rien n’est perdu ! On peut quand même avoir un avenir contrairement à ce que pensent les gens.

C’est aussi très touchant quand on voit comment Dante a réagi à la fin et à décider de garder sa fille. Mais je n’ai pas aimé l’idée que Dante ait eu une fille à 17 ans parce que c’était trop tôt.

Quand on lit ce roman on se plonge dans l’histoire car il y a comme une coupure quand les voix changent, un coup Dante, un coup Adam. Cela crée du suspens.

J’ai aussi trouvé très intéressant qu’on puisse aussi avoir le point de vue d’Adam, comment il vit cette nouvelle vie avec  la fille de Dante et aussi ce qu’il peut subir à cause de son orientation sexuelle.

Références

Blackman, Mallory.- Boys don't cry.- Milan, 2011.- 286 p.