Blog du CDI du Lycée Georges Braque

Total souk pour Nick Oumouk

dans la catégorie Critiques littéraires


C’est une  BD qui raconte l’histoire d’un petit jeune de banlieue au langage très peu français et très familier,  ce jeune homme se nomme Nick Oumouk.

Nick Oumouk se fait souvent corriger par  Edukator  (sorte de super héros qui donne des sanctions aux jeunes qui font des fautes de grammaire).

Nick Oumouk n’a pas de présence masculine à la maison, il n’a ni père ni frère, il vit avec sa grand-mère et sa mère. Nick ne sait pas quoi  faire de sa vie et décide de se lancer dans la musique avec  son ami en étant son manager. Il commence par  aller voir l’assistante sociale pour obtenir  une salle de répétition pour que son ami puisse répéter. 

Mais l’assistante  sociale dit qu’il faut attendre longtemps avant d’avoir la salle, le petit Nick laisse tomber la chanson et demande des cours de racket à Yanick Noah qui se moque littéralement de lui en lui donnant  n’importe quelle adresse  pour que Nick cambriole, Nick accepte et va à l’adresse qui lui passe Yanick Noah, Nick tombe sur un pauvre homme qui n’a aucun objet de valeur. Nick en ressort tout triste car il est tombé  sur l’adresse d’un pauvre et non d’un riche.

Le lendemain matin Nick regarde le journal et s’aperçoit qu’il annonce qu’un vieillard barbu a disparu et que celui qui le retrouve gagnera 25000 euros. Nick s’aperçoit que cet homme était le vieil homme que Nick voulait cambrioler !!!

 

J’aime cette BD car c’est une BD plutôt humoristique avec un petit Arabe à lunettes qui habite dans une cité, ce qui est plutôt drôle ! L’illustrateur a fait de très bons dessins, ce qui me donne encore plus envie de lire ! Les couleurs, la représentation des cités sont bien imitées même si elles sont un peu abusives  mais c’est ce qui fait rire. L’histoire du livre est aussi émouvante car on voit que le petit Nick n’a pas de père et c’est pour ça qu’il ne cesse de faire des bêtises dans sa vie. Moi j’ai beaucoup aimé ce livre car je le trouve beau à regarder, émouvant  et surtout drôle.

 

SE

Références :

Larcenet, Manu. Total souk pour Nick Oumouk. Dargaud, 2005. 48 p.

Quelque part entre les ombres

dans la catégorie Critiques littéraires

Une jeune femme tuée, Blacksad, détective, décide de résoudre l’enquête.

Lire la suite...


Une mère et sa fille

dans la catégorie Critiques littéraires

Cathy une collégienne qui ne va pas très bien car sa maman est à l’hôpital pour une tumeur à la poitrine. De plus elle est amoureuse d’un garçon de sa classe qui s’appelle Vincent. Mais celui-ci ne le sait pas Cathy devient insolente avec la pionne du bahut et ses camarades. Ses notes chutent de plus en plus. Sa mère se fait opérer…

Une bande dessinée bien réalisée.

l.S

Extrait :

  La Pionne et Cathy

-          « Tiens, Cathy !... Qu’est- ce que tu fais là ?.... 

-          ?!? Et toi ? Tu m’espionnes maintenant ?

-          Ca ne va pas ?... Je  passais par là, c’est mon chemin, c’est tout !

-          Ton chemin ?... Mon œil !... Tu avais envie, de savoir ce qui m’arrive !... Tu m’as suivie !

-          Mais tu es folle !... Pourquoi t’aurais-je suivie ?...Qu’y a-t-il de si mystérieux dans cette clinique ?

-          Ma mère ! C’est ma mère qui est dans cette clinique !...

   … Elle va même très mal, si tu veux tout savoir !... Mais tu le savais peut-être déjà !...

-          Cathy, je suis désoler !...  Je le regrette pour ta mère !...

-          Moi aussi !... Maintenant que tu sais, laisse moi tranquille, et arrête de m’espionner

-          Mais…   



Références :

Tito. Le bahut. Casterman, 1992. 47 p.


Emilien veut devenir baby-sitter

dans la catégorie Critiques littéraires

Emilien veut devenir baby-sitter pour s’acheter un pc pour jouer à Mario Kart.

Lire la suite...


Histoire de famille

dans la catégorie Critiques littéraires

Entre conflit de famille et amis, Aicha cherche son identité à travers le passé de sa mère. Elle réussit petit à petit à récoler les morceaux de son enfance.

Lire la suite...


Livre à ne pas manquer

dans la catégorie Critiques littéraires

Une fraude dans un journal résolu par des enfants qui font un stage de deux semaines.

Lire la suite...


Exercices de style

dans la catégorie Critiques littéraires

Exercices de style est un des plus célèbres livres de Raymond Queneau. Ce récit raconte l’histoire du narrateur (Raymond Queneau) qui rencontre, dans un autobus, un jeune homme au long cou, coiffé d’un chapeau orné d’une tresse au lieu de ruban. Ce jeune homme échange quelques mots assez vifs, assez colériques avec un autre voyageur, puis va s’asseoir  à une place devenue libre. Un peu plus tard, le narrateur rencontre le même jeune homme en grande conversation avec un ami qui lui conseille défaire remonter le bouton supérieur de son pardessus.

 Raymond Queneau a eu l’ingéniosité de raconter cette histoire quatre-vingt-dix-neuf  fois et de quatre-vingt-dix-neuf façons différentes. Ce genre de document  se nomme un essai. Ce livre est composé de 154 pages mais il est  très facile à lire. Ce genre de livre est mieux conseillé pour les personnes qui aiment la lecture et pour ceux qui affectionnent les matières d’Histoire-géographie  et le français. Dans ce livre on retrouve de l’humour. Du vulgaire et de l’incompréhensible donc vaut mieux avoir  14 ans ou plus pour lire ce livre. Mon passage préféré est à la page « Aphérèses » cette page me plaît car on ne comprend rien et ce passage est écrit en 5 lignes.

 

JB

Extrait :

«  Tai obus yageurs. Marqui me ne tait ble lui rafe tait peuv vec lon sé. Ere tre tre geur chant der eds que tait dait de. La seoir me a tait bre. Tournant ve che, çus chait ge vec mi nait seils ance trant mier ton essus ».

Références :

Queneau, Raymond. Exercices de style. Gallimard, 1945. 158 p.


La honte de l’analphabète

dans la catégorie Critiques littéraires

La rencontre d’un garçon et une fille qui va transformer la vie du garçon grâce à un livre.

Lire la suite...


Mon adolescence

dans la catégorie Critiques littéraires

Deux jeunes filles racontent leur adolescence avec une grande sincérité et s’ouvrent leur cœur pour la vie.

Lire la suite...


Une BD disparait

dans la catégorie Critiques littéraires

Lors de l’anniversaire de Jérémy un BD de son père disparait.

Lire la suite...


- page 2 de 11 -