Atelier Relais de Garges

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

28 juin 2010

l'histoire de salim

Au début du collège j'étais un élevé pas très attentif je n'écoutais pas les professeurs car plusieurs personnes me poussaient à faire des bêtises, à faire le clown alors moi je les ai  écouté. alors certains de mes professeurs me punissaient m'envoyaient en A04 avec tout les perturbateurs .Du coup mes notes baissaient  petit a petit .Alors une de mes profs, Mme Vasseur professeur, d'Anglais m'a proposé une aide. En fait, C'est comme qui dirais je une sorte de soutient scolaire. Donc moi sans réfléchir j'ai répondu oui ,j'aimerais bien y aller mais je ne le pensait pas.Je suis retourné dans ma classe .Ensuite tout mes camarades me questionnaient comme s'ils faisaient partie de la police. Alors je leurs ai répondu que j'avais une envie pressente ,alors ils ont arreté de me parler.Plus tard en 5 ème un de mes surveillant est venu me chercher  tout de suite, dans ma tête, je me suis dit que j 'avais encore fais une  bêtise. Alors je lui ai dit pour-quoi tu est venu me chercher? alors lui ma répondu que il y a encore mes parents qui  sont en bas et ils sont en colère contre moi et qu'il aimerai pas être à ma place. Tout d'un coup je n'arrivais plus à sortir un son de ma bouche.Quand je suis rentré dans le bureau d'une dame elle ma dit "pourquoi tu ne parle pas?" alors je lui ai  répondu: "parce-que il y a mes parents dans le bureau de la proviseur".alors elle ma dit:" il n y a que toi et moi dans ce bureau".Du coup mon cœur battais moins fort et plus doucement .En faite c'était juste pour me parler de l'atelier relais .Alors, on a commencé à parler.Plus tard dans la matiné ma prof principale est venu me voir pour me dire que demain était un jour nouveau pour moi, "tu ira à l'atelier relais".le lendemain matin je me réveillais pour aller dans ma nouvelle école moi je croyais  que c'était une grande école mais quand j'arrive devant l'atelier relais je m'aperçoit que c'est un petit appartement ou des gens habitent au dessus .Alors sans plus tarder, je sonne a l'interphone et on m'ouvre la porte et me souhaite la bienvenue et on me présente les 5 autres élevés de ma nouvelle classe. Alors nous faisons connaissance, nous rigolons mais dans une classe il y a toujours un perturbateur. C'était le cas ici, mais heureusement il ne vient pas souvent.Petit a petit je commençais à m'habituer c'était qu'une question de temps.Maintenant je ne souhaite plus partir mais dans quelques jours il sera temps de se séparer car d'autres élèves nous remplacerons mais ce qui est dommage c'est que l'ateliers relais nous ne pouvons y aller qu'une seule foi dans notre vie.

29/12/11

25 mai 2010

Technologie...

Nouvelle rubrique : Technologie

17 février 2010

EXPRESSION

IL N'Y A PAS QUOI FOUETTER UN CHAT : CE N'EST PAS GRAVE .

AVOIR UN CHAT DANS LA GORGE : ETRE ENROUE

 

expresion au sens propre

coucher en chien de fusil : dormir sur le côté avec les jambes repliés.


 

prendre la mouche

prendre la mouche: se vexer

Expression au sens propre

Une poule mouillée: Ne pas être courageux.

 

03 décembre 2009

!!! DEVOIRS DEVOIRS DEVOIRS DEVOIRS !!!

Bonjour,

Voici les devoirs du blog de l'Atelier Relais : trouver le sens figuré de l'expression suivante "oeil pour oeil, dent pour dent". Fais quelques recherches sur l'origine de cette expression (à présenter sur le cahier de l'atelier d'écriture).

 

Dingbat

PATTES

02 décembre 2009

dingbat

                                                                                   

                                              CASQUETTE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dingbat Wahid

 

 

 

    

Bol

                        

- page 1 de 10